"Ne perdez pas la foi" exhorte LeBron James après l'élection de Trump

SPORT

BASKET – Soutien déclaré de Hillary Clinton, le basketteur des Cleveland Cavaliers LeBron James a demandé à ses compatriotes à "ne pas perdre la foi" après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

Contrairement à bon nombre de basketteurs NBA, qui avaient fait part de leur incompréhension après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, LeBron James, certainement bouleversé par le scénario de ces présidentielles, avait préféré se murer dans le silence. Il en est finalement sorti mercredi soir au travers d’un post Instagram afin de livrer un message d’espoir au peuple américain. 

Soutien déclaré de Hillary Clinton, le joueur des Cleveland Cavaliers a exhorté ses compatriotes, notamment les femmes et les minorités, à "ne pas perdre la foi" après le sacre inattendu du candidat républicain aux présidentielles américaines.

Il y a juste devant nous un obstacle très difficile que nous devons franchir- LeBron James

"Parents et personnes en charge de nos enfants, faites leur savoir qu'ils peuvent encore changer le monde, pour le mieux, a écrit le triple champion NBA sur son compte Instagram. Ne perdez pas la foi, même un petit peu ! Les enfants sont notre avenir et nous devons rester plus forts que jamais. Les minorités et les femmes, ce n'est pas la fin, il y a juste devant nous un obstacle très difficile que nous devons franchir."

Lire aussi

    James, qui a offert en juin à Cleveland le premier titre NBA de son histoire, s'est engagé durant la campagne électorale aux côtés de Clinton. Il a participé dimanche avec l'un de ses coéquipiers J.R. Smith à l'un de ses derniers meetings électoraux, dans l'Ohio, Etat-clé finalement remporté par Trump. 

    Smith a lui aussi réagi sur les réseaux sociaux à l'élection de Trump en publiant une photo de sa fille posant devant la Maison Blanche. "Comment lui expliquer ce qu'il s'est passé ? Vous pouvez être une femme ayant fait des études et ne pas avoir un poste parce que vous êtes une femme ou noire ?", s'est interrogé Smith.

    En vidéo

    JT 20h - Présidentielle américaine : même à New York, le vote "Trump" a dépassé la fameuse Amérique blanche des classes moyennes

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter