"En danger", le petit fan de Messi au sac poubelle contraint à l'exil

"En danger", le petit fan de Messi au sac poubelle contraint à l'exil

AFGHANISTAN - C'est un migrant pas tout à fait comme les autres. Le petit Murtaza avait ému le monde - et Lionel Messi - quand, en janvier, une photo de cet enfant afghan, emmitouflé dans un maillot floqué au nom de l'Argentin et fabriqué avec un sac poubelle, avait fait le tour des réseaux sociaux. En danger, il a été contraint, avec sa famille, de quitter son pays.

Le jeune garçon afghan qui avait provoqué l'émoi en se bricolant un "maillot" de Lionel Messi avec un sac plastique a dû quitter l'Afghanistan pour le Pakistan après des "menaces" répétées.

Murtaza, 5 ans, avait fait le tour d'internet en janvier lorsque son frère avait posté une photo de lui avec son "maillot" de fortune avant que le célèbre footballeur argentin ne réalise son rêve en lui offrant un équipement complet du FC Barcelone et un maillot dédicacé de la sélection albiceleste.

"Nous étions en danger"

Mais la belle histoire a tourné au cauchemar puisque la famille d'Ahmadi a depuis fui l'Afghanistan et a même dû demander l'aide du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. "J'ai pensé que ma famille et moi étions en danger donc nous avons quitté l'Afghanistan", a confié à l'AFP le père du garçonnet Mohammad Arif Ahmadi, expliquant avoir été contraint au départ par des menaces téléphoniques répétées.

À LIRE AUSSI >> VIDÉO- Imbroglio autour du jeune fan de Messi

Il a même demandé à l'UNHCR de l'envoyer "dans n'importe quel pays sûr" après un voyage qui a déjà porté les Ahmadi à Islamabad, la capitale pakistanaise, puis à Quetta, dans le sud-ouest du pays. "Je n'ai pas le choix", a ajouté Mohammad Arif Ahmadi, pour qui les problèmes ont débuté avec l'attention médiatique.

Il espère que lui et sa famille pourront rejoindre l'Espagne, où évolue Messi, pour que le petit Murtaza puisse réaliser son rêve de devenir footballeur professionnel. Un porte-parole du Haut Commissariat a confirmé que la famille avait effectué une demande d'immigration et que l'agence s'était penché sur le dossier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Variant Omicron : Rabat suspend pour 2 semaines tous les vols commerciaux vers le Maroc

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.