EN DIRECT - "Le monde entier l'aime" : Timo Werner encense N'Golo Kanté à trois jours de France-Allemagne

EN DIRECT - "Le monde entier l'aime" : Timo Werner encense N'Golo Kanté à trois jours de France-Allemagne

LIVE - L'attaquant allemand s'est montré dithyrambique envers son coéquipier français de Chelsea en conférence de presse ce samedi, alors que les deux hommes vont se retrouver mardi soir pour le premier match de l'Euro de leurs sélections respectives. Suivez ici les dernières informations.

Live

N'GOLO KANTÉ FAIT L'UNANIMITÉ 



Timo Werner a encensé Ngolo Kanté ce samedi en conférence de presse. "Le monde entier aime" Ngolo Kanté a déclaré l'attaquant, coéquipier du milieu français à Chelsea et futur adversaire des Bleus mardi avec l'Allemagne. "Il va sur le terrain et joue au football, c'est tout, il n'y a pas de  tralala autour de sa personne" a poursuivi Werner. 

L'attaquant a conclu en louant les qualités de footballeur de son partenaire de club :   "il serait un atout pour n'importe quelle équipe du monde (...) dans les grands matches, il a récupéré tellement de ballons très importants, qui nous ont donné du temps pour remettre le jeu dans notre direction".

ITALIE : FLORENZI BLESSÉ AU MOLLET


L'Italien Alessandro Florenzi a été remplacé ce vendredi à la mi-temps du match de l'ouverture opposant la Nazionale à la Turquie. On apprend ce samedi qu'il ne s'agissait pas d'un choix tactique mais d'une blessure. Le latéral droit du PSG souffre d'une contracture au mollet. Sa durée d'indisponibilité n'est pas connue à l'heure actuelle.

N'GOLO KANTÉ FAIT L'UNANIMITÉ 



Timo Werner a encensé Ngolo Kanté ce samedi en conférence de presse. "Le monde entier aime" Ngolo Kanté a déclaré l'attaquant, coéquipier du milieu français à Chelsea et futur adversaire des Bleus mardi avec l'Allemagne. "Il va sur le terrain et joue au football, c'est tout, il n'y a pas de  tralala autour de sa personne" a poursuivi Werner. 

L'attaquant a conclu en louant les qualités de footballeur de son partenaire de club :   "il serait un atout pour n'importe quelle équipe du monde (...) dans les grands matches, il a récupéré tellement de ballons très importants, qui nous ont donné du temps pour remettre le jeu dans notre direction".

LE PROGRAMME DU JOUR


Jusqu'au 11 juillet, LCI vous livre, tous les jours, le programme pour patienter jusqu'aux premiers coups de pied dans le ballon. Ce samedi 12 juin, la compétition passe à la vitesse supérieure. La Belgique, diminuée, va se tester contre la Russie tandis que la Finlande va faire ses grands débuts à l'Euro.

La feuille de match de l'Euro : la Belgique sans ses stars chez les tsars

LA RÈGLE A CHANGÉ, ON VOUS EXPLIQUE


Une main de Zeki Celik dans sa surface n'a pas été sifflée lors d'un match d'ouverture de l'Euro, vendredi 11 juin, les Italiens réclamant, en vain, un penalty. Un "oubli" auquel il va pourtant falloir s'habituer.

Main non sifflée dans la surface : pourquoi on risque d'en voir beaucoup à l'Euro

POGBA AVERTIT LES BLEUS


Dans "le Mag de l'Euro", diffusé sur TF1 vendredi après la victoire inaugurale de l'Italie face à la Turquie (0-3), Paul Pogba a affiché ses ambitions avec les Bleus. À quatre jours du choc contre l'Allemagne, il se méfie de l'excès de confiance. "On ne va pas trop se gonfler, on va avoir la bonne mentalité", a expliqué le champion du monde. "On va avoir la mentalité juste pour aller gagner cette coupe."

LE RÉSUMÉ VIDÉO DE TURQUIE-ITALIE


Avant de rentrer dans le vif du sujet pour cette deuxième journée, on vous propose de revoir l'entrée réussie des Italiens à l'Euro contre la Turquie (0-3), vendredi.

ITALIE : MANCINI CALME LE JEU


Le sélectionneur de l'Italie Roberto Mancini a affiché un profil bas après le début en fanfare de son équipe contre la Turquie (3-0), vendredi soir à Rome, retenant un "bon match" mais refusant de voir les Azzurri propulsés parmi les favoris. "Il reste six matchs (jusqu'à la finale)", a-t-il déclaré. "Ça me semble un peu long, il y a des équipes vraiment fortes. Je le répète, on est satisfait d'avoir fait un bon match. On tenait vraiment à bien commencer, pour divertir le public qui était dans le stade comme ceux qui étaient devant la TV. 

ANGLETERRE : STERLING HONORÉ PAR LA REINE ELIZABETH II 


L'international anglais Raheem Sterling a été distingué par la Reine Elizabeth II pour ses initiatives en faveur de l'éradication du racisme dans le sport. Âgé de 26 ans, Sterling est très impliqué dans les campagnes contre le racisme et les discriminations de toutes sortes. Il est désormais MBE (Membre de l'Ordre de l'Empire britannique). C'est la première étape indispensable dans le chemin éventuel vers un anoblissement avec le titre de Sir.

L'ITALIE EN MAÎTRISE


Vainqueurs de la Turquie (0-3), les Italiens ont idéalement lancé leur Euro vendredi soir, à Rome, en ouverture de la compétition. Une victoire après laquelle le sélectionneur transalpin Roberto  Mancini n'entend pas fanfaronner, préférant retenir le "bon match" de ses hommes mais refusant d'être propulsé parmi les favoris.

REVIVEZ - Turquie-Italie (0-3) : la Squadra Azzura réussit ses débuts

⭐💥💥 ON OOOUUUUVREEE !!!


Nous y sommes, l'Euro commence enfin. La cérémonie est à suivre ici 

Revivez la cérémonie d'ouverture de l'Euro

AMBIANCE ROMAINE


Près de la fan-zone de la Piazza del Popolo, la tension commence à chauffer. 

LE PORTUGAL ENDEUILLÉ


Le premier entraînement de l'équipe du Portugal dans son camp de base hongrois a été marqué vendredi par l'hommage rendu par Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers à l'ancien gardien international Neno, passé par le Benfica Lisbonne ou le Vitoria Guimaraes, décédé soudainement la veille à l'âge de 59 ans.

QUI A DIT ?


"Il n'y aura pas de cadeau, s'il faut mettre le pied je le mettrai"... 

C'est comme ça que Benjamin Pavard a lancé les hostilités en attendant l'entrée en lice des Bleus face aux "coéquipiers" qu'il côtoie en club et qui sont retenus avec l'équipe d'Allemagne. Le latéral (français) du FC Bayern plante le décor, mais voit aussi dans la Mannschaft un sérieux challenger. "Le premier match contre l'Allemagne va être très difficile, il ne faut pas se croire arrivé. Il faut prendre match après match et on verra. On fait partie des favoris mais il y en a d'autres aussi", a-t-il déclaré en conférence de presse, ce vendredi à Clairefontaine. Le match est lancé !

L'UEFA CONFIANTE


Le président de l'UEFA Aleksander Ceferin s'est entretenu ce vendredi avec l'AFP. Il s'est montré rassurant sur la solidité des bulles sanitaires malgré les cas touchant la Suède, l'Espagne ou la Russie :


"Je ne pense pas que des matches vont être reportés, les bulles sont vraiment strictes (...) Bien sûr, on ne sait jamais ce qui peut se passer, mais je suis assez confiant sur le fait que tout va bien se dérouler"a estimé Ceferin.

UNE VOIX, UNE HISTOIRE UN DESTIN


Les Italiens accueillent la Turquie ce soir à 21h pour le coup d'envoi de l'Euro. La Fédération italienne a préparé un petit teaser pour célébrer l'évènement. 

L'ANALYSE DU "SNAKE" 


On ne présente plus Youri Djorkaeff, champion du monde en 1998 et champion d’Europe en 2000 avec les Bleus ! Parce qu'il est très bien placé pour en parler, nous avons demandé au consultant de TF1 durant toute la compétition, ce qu'il faut faire pour réussir un nouveau doublé. Et surtout ce dont il faut impérativement se méfier. Regardez plutôt !

VIDÉO - "Tout le monde peut battre tout le monde" : l’Euro 2021 vu par Youri Djorkaeff

SUPPORTERS


Dans le Nord, le supportérisme, on connaît ! Pour le 13H de TF1, notre équipe est allée à la rencontre des fans des Bleus, à quelques heures du début de l'Euro. Si la France entre en lice le 15 juin (face à l'Allemagne à Munich), ils sont déjà chauds bouillants. 

Les Bleus à l'assaut de l'Euro : dans le Nord, on y croit

SOULAGEMENT EN ESPAGNE


Luis Enrique peut souffler. Tous ses joueurs ont été testés négatifs pour le troisième jour consécutif après les tests PCR réalisés ce vendredi. Busquets, qui est "asymptomatique" selon Luis Enrique, doit finir d'observer une quarantaine de dix jours qui le privera du match contre la Suède. Diego Llorente, qui avait été testé positif, a vu ses derniers PCR négatifs et pourrait reprendre l'entraînement ce vendredi après-midi.

STEPHANIE FRAPPART, PLUS PIONNIÈRE QUE JAMAIS


La rencontre entre l'Italie et la Turquie, disputée ce soir à Rome (en direct sur TF1), sera dirigée par le Néerlandais Danny Makkelie. Mais notre Stéphanie Frappart nationale, officiera comme quatrième arbitre, faisant d'elle la première femme à officier lors d'un Euro masculin de football ! La Francilienne, âgée de 37 ans, sera sur le bord de touche, au plus près des sélectionneurs turc et italien, et ne devrait entrer en jeu qu'en cas de blessure de l'arbitre principal. L'arbitre assistant de réserve est également Français puisqu'il s'agit de Mikael Berchebru.

LA ROJA VACCINÉE 


Les joueurs de la sélection espagnole ont été vaccinés vendredi matin contre le Covid-19, a annoncé la Fédération espagnole de football (RFEF) à trois jours du premier match de la Roja à l'Euro contre la Suède. Les joueurs "ont reçu ou complété leur vaccination contre le Covid-19", déclare la RFEF dans un communiqué publié sur Twitter et accompagné de photos de joueurs recevant leur dose de vaccin.

FORZA ITALIA !

COVID-19


À 24h  de l'entrée en lice de la Russie face à la Belgique samedi à 21 heures, l'ailier russe Andrey Mostovoy a été contrôlé positif au COVID-19. Il a immédiatement quitté la sélection. Il est remplacé par Roman Evgenyev du Dynamo Moscou. Cette contamination intervient dans le contexte d'une flambée des cas en Russie alors que Saint-Pétersbourg doit accueillir quatre matchs.

FACT-CHECK


Les superlatifs ne manquent pas pour parler des Bleus, déjà champions du monde. Mais avec le retour en grâce de Karim Benzema, à la pointe de l'attaque tricolore, on voit mal ceux qui pourraient venir se mettre en travers du chemin de l'équipe de France. Alors, ces Bleus, favoris ? Vraiment ? On a regardé ce qu'en disent les bookmakers.

L'EURO DEPUIS SON CANAPÉ 


L'Euro débute ce soir, depuis Rome. La cérémonie d'ouverture, organisée au Stadio Olympico et la rencontre entre l'Italie renaissante et l'ambitieuse Turquie est à suivre en direct sur TF1. Pour savoir quelles autres rencontres sont diffusées sur la première chaine et quelles affiches seront sur M6 et BeIN, les autres diffuseurs, c'est par ici ⤵️

Euro : le calendrier détaillé des retransmissions TV de tous les matchs

CE QUI VOUS ATTEND CE SOIR


Ce soir, la grande fête continentale débute depuis Rome. Il y aura du beau monde sur la pelouse, dans le stade Olympique de la Ville éternelle et en dehors. ⤵️

La feuille de match de l'Euro : un show virtuel et un alléchant Turquie-Italie pour lancer la fête

PETITE RÉVISION


Cette édition "2020", vous l'avez attendu avec impatience. On vous récapitule ici ce qui vous a peut-être échappé depuis le report dû à la pandémie.

Euro : coup d'envoi d'une édition hors-normes bousculée par le Covid

EN DIRECT DE ROME


Au Stadio olimpico, 15.000 à 16.000 spectateurs sont attendus pour la rencontre inaugurale, soit environ 25% de la jauge de la vénérable enceinte romaine, qui n'a pas été autant garnie depuis plus d'un an. Dans la capitale italienne, deux écrans géants ont pris place sur la Piazza del Popolo, ainsi que d'autres installations destinées aux fans, chouchoutés après une année passée devant leur télévision. 

LE JOUR J


Enfin ! Avec des supporters de retour dans les stades, l'Euro de football s'ouvre ce vendredi à Rome par un alléchant match d'ouverture Turquie-Italie. Le coup d'envoi d'un tournoi qui promet d'être festif, même si l'ombre de la pandémie de Covid-19 plane sur l'événement. 

GRIEZMANN ET BENZEMA ABSENTS A L'ENTRAÎNEMENT


Antoine Griezmann et Karim Benzema, légèrement touchés après des coups reçus lors de France-Bulgarie mardi (3-0), ont manqué l'entraînement des Bleus jeudi à Clairefontaine, à cinq jours d'affronter l'Allemagne à l'Euro, a annoncé la Fédération française. "Grizou" souffre d'une "contusion au mollet gauche", tandis que "KB(1)9" se remet "de sa béquille contractée contre la Bulgarie", a fait savoir la FFF.

LA SUÈDE FACE AU COVID


La sélection suédoise a appelé jeudi six réservistes pour l'Euro de football, après la mise à l'écart de l'ailier Dejan Kulusevski et du milieu Mattias Svanberg, positifs au Covid-19 et forfaits contre l'Espagne lundi.

POGBA DÉDRAMATISE LA BROUILLE GIROUD-MBAPPÉ


Deux jours après la sortie d'Olivier Giroud, visant indirectement l'individualisme de Kylian Mbappé contre la Bulgarie (3-0), Paul Pogba a tenu à relativiser la "brouille" entre les deux joueurs. "Les seules tensions sont au dos, aux jambes, les kinés sont là pour ça...", a-t-il ironisé jeudi en conférence de presse. "Franchement, je suis à l'intérieur, il n'y a rien, il y a toujours eu une très bonne ambiance avec tout le monde. On va directement aller dans le sujet : entre Olivier et 'Kyky', il n'y a rien du tout. Je pense que ce qui a été dit a peut-être été mal transmis. (...) Il n'y a rien, rien n'est ressorti, je ne sens pas de tensions, rien du tout."

BENZEMA, "UN MODÈLE" POUR "LES JEUNES ISSUS DE L'IMMIGRATION"


Emmanuel Macron n'a pu éviter la question sur Karim Benzema, de retour en Bleu après plus de cinq ans d'absence. "Karim Benzema représente quelque chose. C'est un grand champion de foot. Pour beaucoup de jeunes issus de l'immigration, c'est un modèle de réussite. C'est un joueur qui a mûri et j'étais très content de le retrouver-là", a fait savoir le président de la République sur BFMTV. "Je pense que le sélectionneur a fait le bon choix, d'abord pour l'équipe, mais aussi un choix symbolique pour la Nation."


"Je pense que Karim Benzema a gagné en maturité sportive et personnelle", a-t-il jugé. "Il a une immense carrière de joueur en club, je n'aspire qu'à une chose : qu'il écrive la page de l’immense joueur qu'il est en équipe de France."

MACRON JUGE "IMPORTANT" QUE MBAPPÉ RESTE AU PSG


Interrogé sur Kylian Mbappé, en fin de contrat l'été prochain avec le PSG, le président Emmanuel Macron a donné son avis sur la question. "Je pense que c'est important qu'il reste au PSG, mais jamais je ne donnerai d'ordre aux joueurs. C'est un jeune homme qui force l'admiration de millions de Français", a-t-il déclaré sur BFMTV


"Il tient à la France. C'est une valeur d'exemple. Il en a conscience, ça rajoute à la pression", a ajouté le chef de l'État, évoquant "une belle personne, très mûre pour son âge, avec des valeurs".

LES BLEUS, "C'EST LE VISAGE DE LA FRANCE"


"Il ne faut pas mettre trop de pression à cette équipe de France. Nous sommes fiers d'une équipe où les joueurs ont des origines familiales, géographiques très différentes. C'est le visage de la France", a défendu le président Emmanuel Macron auprès de BFMTV depuis Clairefontaine. "C'est un très bel exemple de ce à quoi j'aspire pour ce pays : de la bienveillance et de l'ambition."

MACRON A DEMANDÉ AUX BLEUS DE "RAMENER" LA COUPE


"J'ai trouvé les Bleus concentrés. On leur demande un gros effort parce qu'ils sont dans une bulle sanitaire jusqu'au 11 juillet, parce qu'il y a aucune chance qu'ils rentrent avant", a déclaré le président Emmanuel Macron au micro de BFMTV, après avoir déjeuné avec l'équipe de France à Clairefontaine. Il a expliqué leur avoir demandé de "ramener" le trophée Henri-Delaunay.

ITALIE : PELLEGRINI S'EN VA LA VEILLE DU DÉBUT DE L'EURO


L'Italie perd l'un des siens. À la veille du match d'ouverture de l'Euro vendredi contre la Turquie, Lorenzo Pellegrini, blessé, a dû se résoudre jeudi à déclarer forfait pour laisser sa place au joueur de la Fiorentina Gaetano Castrovilli. "Ce maudit problème à la cuisse ne me permettra malheureusement pas de jouer cet Euro, il y a beaucoup d'amertume", a écrit le milieu de la Roma sur son compte Instagram. 


Une requête a donc été envoyée à l'UEFA pour permettre son remplacement dans la liste des 26, en vertu des règlements autorisant une telle substitution jusqu'au premier match dans le tournoi. 

ALLEMAGNE : GORETZKA FORFAIT CONTRE LES BLEUS


Le milieu Leon Goretzka, blessé à une jambe, a déclaré forfait pour le premier match de l'Euro de la Mannschaft, contre la France mardi à Munich. "Il est hors de question qu'il puisse jouer le premier match", a déclaré jeudi le directeur sportif allemand Oliver Bierhoff, depuis le camp de base en Bavière.


"Mais c'est une grande personnalité et un joueur important. Je suis sûr qu'il jouera un rôle important dans ce tournoi", a ajouté l'ancien buteur de l'équipe d'Allemagne. En son absence, mardi face à la Lettonie en match de préparation (7-1), l'entrejeu allemand était occupé par Toni Kroos et Ilkay Gundogan.

MACRON EN VISITE À CLAIREFONTAINE


Le président Emmanuel Macron est à Clairefontaine jeudi, à la veille du début de l'Euro. Il devait déjeuner avec l'équipe de France qui lance sa compétition le 15 juin face à l'Allemagne à Munich. Il a profité de son passage pour prendre des nouvelles de Karim Benzema et remercier Kylian Mbappé, pour sa promotion du vaccin.

Un objectif et un remerciement : Macron est avec les Bleus à Clairefontaine

BENZEMA RASSURE MACRON 


Avant de rentrer dans le Château, le président de la République a salué le retour en Bleu de Karim Benzema. Il a aussi pris de nouvelles de "KB(1)9", sorti en première période contre la Bulgarie (3-0) mardi. "Ce n'est rien de méchant ?", a demandé le chef de l'État au sujet de la béquille de l'attaquant du Real Madrid. "Top !", a lâché, rassuré, Emmanuel Macron.

UKRAINE : LE MAILLOT "NÉGOCIÉ" AVEC L'UEFA 


L'Ukraine "négocie" avec l'UEFA pour garder inchangé son maillot avec un slogan jugé "politique" sur fond d'un conflit russo-ukrainien, a annoncé jeudi à l'AFP la Fédération ukrainienne. L'association "mène des négociations afin de maintenir ce slogan sur le maillot puisque l'UEFA avait précédemment approuvé la tenue et tous ses éléments y compris la phrase 'Gloire aux héros'", a déclaré le service de presse de cette organisation.

MACRON TAQUINE KANTÉ


L'échange entre Emmanuel Macron et N'Golo Kanté capté par les caméras. Après l'avoir félicité pour sa victoire en Ligue des champions avec Chelsea, il s'amuse en lui lançant un : "Toujours trois poumons, c'est bon ?".

MACRON REMERCIE MBAPPÉ


Lors de son petit échange avec Kylian Mbappé, le président Emmanuel Macron lui a dit : "Merci pour le vaccin". L'attaquant du PSG avait posté une photo sur ses réseaux sociaux pour inciter la population à se faire vacciner contre le Covid-19.

MACRON DISCUTE AVEC LES BLEUS


Le président de la République échange avec plusieurs joueurs de l'équipe de France, venus l'accueillir sur les marches de Clairefontaine. "Ça fait plaisir de se retrouver", déclare Emmanuel Macron. "Allez jusqu'au bout, hein !", lance-t-il, en saluant Antoine Griezmann. "On va essayer, on représente la France", lui répond l'attaquant des Bleus.

MACRON À CLAIREFONTAINE


Le président de la République vient d'arriver à Clairefontaine, le QG des Bleus. Il passe en revue l'effectif, accompagné de Brigitte Macron et de Noël Le Graet, le président de la FFF. 

ESPAGNE : LLORENTE... NÉGATIF


 Le défenseur de la Roja, Diego Llorente, a finalement été testé négatif au Covid-19, après avoir été positif quelques jours plus tôt.

UKRAINE : LE MAILLOT QUI FAIT POLÉMIQUE


Interpellée par les protestations russes, l'UEFA a imposé jeudi une modification du maillot de l'Ukraine à la veille de l'ouverture de l'Euro de football, jugeant finalement "politique" la mention "Gloire à nos héros" dénoncée par Moscou.


"Après une analyse plus approfondie", ce slogan scandé lors du soulèvement populaire antirusse de Maïdan, en 2014, est "clairement de nature politique" et "doit donc être retiré (...) en vue des matches de compétition de l'UEFA", a déclaré l'instance à l'AFP.

MACRON ATTENDU À CLAIREFONTAINE


Emmanuel Macron est ce jeudi au centre d'entraînement de Clairefontaine (Yvelines) pour encourager l'équipe de France de football avant l'Euro qui débute vendredi, selon l'Élysée.


Le chef de l'État partagera le déjeuner des Bleus, dont Hugo Lloris, Kylian Mbappé et Karim Benzema, qui débuteront la compétition avec un match au sommet contre l'Allemagne le 15 juin.


Située au milieu des bois de Clairefontaine-en-Yvelines, la "maison des Bleus" est placée sous "bulle" sanitaire, avec le respect d'un strict protocole à cause de la pandémie de Covid-19.


En s'y rendant, Emmanuel Macron poursuit une tradition lancée par Jacques Chirac en 1998 et qu'il respecte depuis le début du quinquennat en ayant apporté son soutien aux équipes de France masculine et féminine avant les Coupes du monde 2018 en Russie et 2019 en France.

LA PRÉSENCE DE BENZEMA CONTRE L'ALLEMAGNE "PAS REMISE EN CAUSE"


La FFF a annoncé mercredi que la présence de Karim Benzema n'était "pas remise en cause" pour le premier match de l'équipe de France à l'Euro. L'attaquant madrilène, victime d'une béquille contre la Bulgarie, n'a toutefois pas participé à l'entraînement du jour et "est resté aux soins". 


Absents mardi contre la Bulgarie, Adrien Rabiot et Kinglsey Coman sont également proches d'un retour. Le premier a "repris l'entraînement collectif" mercredi et le second a "couru avec les kinés et le préparateur physique". 


De bonnes nouvelles pour les Bleus qui auront besoin de toutes leurs forces vives contre la Mannschaft. 

KEVIN DE BRUYNE TOUJOURS À L'ÉCART DU GROUPE


Touché au nez et à l'orbite gauche lors de la finale de Ligue des champions, le milieu belge n'est toujours pas revenu à l'entraînement, indique L'Équipe ce mercredi. Sa participation au match contre la Russie est très incertaine. Son sélectionneur Roberto Martinez a d'ores et déjà indiqué qu'il "ne comptait pas sur lui pour le premier match". 

L'ANGLAIS GREALISH REMERCIE SON SÉLECTIONNEUR 


L'attaquant anglais Jack Grealish a déclaré mercredi que les conseils de son sélectionneur, en début de saison, lui avaient permis de gagner sa place pour l'Euro.


"Au début de la saison je lui ai demandé 'que puis-je améliorer dans mon jeu'. Je ne vais pas entrer dans les détails mais il m'a parlé de plusieurs choses à changer. Je pense que ça a marché puisque j'ai eu sept sélections depuis", a déclaré le joueur d'Aston Villa. "Il s'agit quand même du manager de l'Angleterre, donc d'un brillant entraîneur. Il m'a fait énormément progresser", a-t-il ajouté. 


Cette saison, le natif de Birmingham a compilé sept buts et douze passes décisives en Premier League, toutes compétitions confondues. 

Infos précédentes

Trois semaines avant de lancer leur Euro, les Bleus poseront leurs valises ce mercredi 26 mai au centre d'entraînement de Clairefontaine pour une préparation très courte, sous bulle sanitaire et avec le revenant Karim Benzema, vers qui se tournent tous les regards. Les retrouvailles seront le point de départ d'une préparation au format anormalement court, de vingt jours avant l'entrée en lice contre l'Allemagne le 15 juin à Munich. 

La plupart des vingt-six Français sélectionnés pour l'Euro (11 juin-11 juillet) ont disputé leur dernier match en club ce week-end, à l'issue d'une saison perturbée par la pandémie sanitaire et disputée quasiment dans la foulée de la précédente, pour certains joueurs. Et quatre Bleus sont encore concernés par les finales de Ligue des champions et Ligue Europa.

Toute l'info sur

Les Bleus à l’assaut de l’Euro

De fait, quatre éléments manqueront à l'appel et rejoindront le groupe plus tard. Il s'agit de Paul Pogba, qui doit disputer la finale de la Ligue Europa avec Manchester United face à Villareal le mercredi 26 mai à Gdansk en Pologne et des trois joueurs de Chelsea N'Golo Kanté, Olivier Giroud et Kurt Zouma, qui doivent disputer la finale de la Ligue des champions contre Manchester City, le dimanche 29 mai à Porto. Le joueur de l'Atlético Madrid, Thomas Lemar, est lui arrivé dès ce mardi 25 mai à Clairefontaine pour faire constater une blessure à la cuisse gauche.

Deux matchs amicaux au programme

Le stage ne commencera officiellement que jeudi 27 mai avec une première séance d'entraînement prévue à 17h30. Suivront deux semaines de préparation intensives ponctuées par deux matchs amicaux : le premier, contre le Pays de Galles le mercredi 2 juin (21h05) à Nice ; et le second, face à la Bulgarie le mardi 8 juin (21h10) au Stade de France. 

Lire aussi

L'Équipe de France quittera le centre national d'entraînement de Clairefontaine le lundi 14 juin, à la veille de son match d'ouverture à l'Euro prévu contre l'Allemagne à Munich. Elle restera en Bavière jusqu'au mercredi 16, date à laquelle elle rejoindra Budapest pour y affronter ensuite la Hongrie et le Portugal, respectivement les samedi 19 (15h) et mercredi 23 juin (21h). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Même infraction, même sanction" : après la gifle d'Emmanuel Macron, les policiers montent au créneau

Variant Delta : "épée de Damoclès" au-dessus de l’embellie sanitaire en France

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

Un prix Pulitzer spécial pour Darnella Frazier, qui avait filmé le meurtre de George Floyd

EN DIRECT - Covid-19 : un cluster de variant Delta à Strasbourg, l'ARS déclenche un "plan d'actions immédiat"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.