REVIVEZ - JO d'hiver : encore une journée mitigée pour les Français

LIVE - Chaque jour durant cette quinzaine olympique, LCI vous fait vivre ces Jeux sud-coréens comme si vous y étiez. Récap' des faits marquants de la nuit en raison du décalage horaire avec Pyeongchang, joies ou déceptions des athlètes français en compétition et chances de médailles à venir, vous ne manquerez rien.
Live

PATINAGE DE VITESSE 5.000M DAMES


La Néerlandaise Esmee Visser a remporté le 5.000 mètres de patinage de vitesse devant la Tchèque Martina Sablikova et la Russe Natalia Voronina. Ca fait un titre de plus dans la hotte des fameux "bataves". 

DELIRE TOTAL 


A Isola 2000, la station de Julia Pereira de Sousa, on a suivi la course de la benjamine de très près. Jusqu'à là fin. Attention les oreilles ! 

HOCKEY SUR GLACE MESSIEURS 


Les athlètes olympiques de Russie se sont bien repris après l'humiliation de leur défaite initiale. Cette fois, ils n'y sont pas allé avec le dos de la crosse : ils ont laminé la Slovénie, 8-2 dans le tournoi de hockey sur glace messieurs de Pyeongchang.

DECEPTION 


Maurice Magnificat était très déçu et très triste, après sa cinquième place 

COUCOU LE REVOILOU


Le Tongien Pita Taufatofua, porte-drapeau au torse nu de sa délégation, engagé vendredi sur 15 km en ski de fond libre aux Jeux olympiques de Pyeonchang, a évité la cuillère de bois et terminé sa course à la 154e place sur 156. 

INTERVIEW DE JULIA PEREIRA DE SOUSA, MEDAILLE D'ARGENT


Elle était l'une des invitées de la Matinale de LCI, ce vendredi matin, juste après avoir décroché sa médaille d'argent ! Son interview est ici !

"Ouais putain, j’ai une médaille d’argent aux Jeux olympiques, quoi !"

"Ouais putain, j’ai une médaille d’argent aux Jeux olympiques, quoi !"

VIDEO 


L'interview de Perrine Laffont, ce matin, sur LCI.

SKIATHLON 


Maurice Magnificat entre dans le stade et pousse pour aller chercher la médaille. Il s'écroule sur la ligne d'arrivée : il fait cinquième. Il n'y avait rien à faire contre le Suisse. 

SKIATHLON 


Au cinquième intermédiaire, Magnificat dégringole à la quatrième place. Allez !!! Dario Cologna, le Suisse est intouchable, il faut le reconnaître. 

SKIATHLON 


Pour la médaille d'or, ça paraît mal barré, pour Maurice Magnificat. En revanche, au 9.8km, il est deuxième. 

SKIATHLON 


Maurice Manificat se place à la deuxième place à 23 secondes du Suisse Dario Cologna. Les quatre français sont, pour le moment, dans les vingt premiers. 

SKIATHLON 


Au deuxième intermédiaire, Magnificat perd un peu de temps. Espérons qu'avant le troisième à 7.5km, il aura rattrapé son retard d'une dizaine de secondes. 

SKIATHLON 


Maurice Magnificat est d'ores et déjà en tête au premier intermédiaire ! 

SKIATHLON 


Maurice Magnificat a démarré. Il vise l'or.

PERRINE LAFFONT INVITEE DE LA MATINALE SUR LCI


"J'ai commencé les bosses, hyper tôt, à 7 ans (...) C'ets en Ariège que tout a commencé, les Monts d'Olmes, c'est chez moi. J'y retourne dimanche", confie-t-elle. "Je vais prendre un peu de repos avant les dernières étapes de Coupe du Monde. Pour me ressourcer, je vais couper, parler d'autres choses que du ski et plus de ski pendant 10 jours. Je vais dormir, revoir mes proches...", dit-elle. 


Prochain challenge ? "Les J.O dans quatre ans", lâche la championne dans un rire. 

PERRINE LAFFONT INVITEE DE LA MATINALE SUR LCI


Invitée de Pascale de la Tour du Pin, Perrine Laffont reconnaît qu'elle n'a toujours pas réalisé qu'elle a décroché la médaille d'or. "Le ski a toujours été naturel, pour moi. C'était mon quotidien", dit-elle. 

SKIATHLON MASCULIN


Jean-Marc Gaillard, dossard 58 est parti ! 

TOUS A L'ELYSEE


La famille de Julia Pereira de Sousa, médaille d'argent en snowboardcross, s'invite à l'Elysée. Et nous, cette bonne humeur, ça nous fait plaisir ! 

SKIATHLON MASCULIN


Le départ a été donné à l'instant. Les français Clément Parisse et Adrien Backsheider sont partis.

Urgent

SKI ALPIN 


L'Américaine Mikaela Shiffrin, grande favorite, renonce au Super-G

SKELETON 


Le Sud-Coréen Yun Sung-bin est devenu le premier athlète asiatique titré au skeleton sur la piste des Jeux olympiques de Pyeongchang. 

EN FAMILLE


La famille de Julia Pereira de Sousa, à la fête.

SLALOM FEMININ


L'Américaine Mikaela Shiffrin, immense favorite du slalom, ne montera pas sur la plus haute marche du podium. Elle n'est même pas classée dans les trois premières. 

PATINAGE INDIVIDUEL HOMMES


Le Français Chafik Besseghier est vingtième, pour le moment, après son programme court. 

RENDEZ-VOUS DE LA MATINEE 


À 7 h, les fondeurs tricolores, emmenés par leur chef de file Maurice Manificat, cinquième de l'épreuve du skiathlon, vont tenter d'accrocher une médaille sur le 15km libre pour bien finir la journée. 

LE POINT SUR LES MEDAILLES FRANCAISES 


Et si on faisait le point sur les médailles françaises depuis le début de cette quizaine olympique ? La France en a déjà remporté sept. 


OR

Perrine Laffont (Bosses)

Martin Fourcade (Biathlon, poursuite)

Pierre Vaultier (Snowboardcross)


ARGENT

Alexis Pinturault (Combiné alpin)

Julia Pereira de Sousa (Snowboardcross)


BRONZE 

Anaïs Bescond (Biathlon, poursuite)

Victor Muffat-Jeandet (Combiné alpin)

SNOWBOARD - SNOWBOARDCROSS F


"C'ets incroyable, ce que je viens de faire mais j'arrive pas encore à réaliser. Je suis super heureuse, super contente. C'est beaucoup de travail. Mon objectif c'était d'aller en finale, le podium était clairement possible. Je me suis retrouvée dans une poule avec les filles que je regardais à la télé, il y a quatre ans (...) J'avais envie d'être dans cette équipe et de ramener une médaille. C'était mon rêve mais pas tout de suite", a réagi la nouvelle médaille d'argent, Julia Pereira de Sousa. 

PERRINE LAFFONT, INVITEE DE LA MATINALE 


Sachez qu'à 7h35, vous pourrez retrouver Perrine Laffont, médaillée d'or en ski de bosses, dans La Matinale de Pascale de la Tour du Pin. 

FAN DE ...


Deux "réchauffés" ont encouragé nos deux Françaises durant la finale. Pour info, il faisait -4. 

Urgent

SNOWBOARD CROSS FEMININ


Julia Pereira de Sousa, 16 ans, s'offre l'argent. Chloe Trespeuch finit cinquième !

SNOWBOARD - SNOWBOARDCROSS F


Deux Françaises en finale ! Chloé Trespeuch et Julia Pereira se sont qualifiées pour la finale du snowboardcross. Charlotte Banks et Nelly Moenne-Loccoz ont chuté lors de leur demi-finale et sont éliminées.

SKI ALPIN - SUPER-G H


On ne peut pas dire que l'épreuve de Super-G a passionné les Sud-Coréens...

SKI ALPIN - SUPER-G H


L'Autrichien Matthias Mayer est champion olympique de Super-G, devant le Suisse Beat Feuz (+0"13) et le tenant du titre Kjetil Jansrud (+0"18).


Dans le clan français, Blaise Giezendanner a échoué au pied du podium, à 0"20 de Mayer. Adrien Théaux est 15e à 1"32, Maxence Muzaton 18e à 1"64 et Brice Roger 19e à 1"66.

SNOWBOARD - SNOWBOARDCROSS F


Les quatre Françaises engagées dans l'épreuve, Charlotte Bankes (5e temps) Chloé Trespeuch (6e temps), Nelly Moenne Loccoz (8e temps),  et Julia Pereira de Sousa (18e temps), se sont qualifiées pour les quarts de finale. Cette dernière devra néanmoins disputer un run qualificatif, à partir de 4h15.

SKI ALPIN - SLALOM F


Après la première manche, la Suisesse Wendy Holdener est en tête, devant les Suédoises Frida Handsdotter (+ 0"20) et Anna Swenn Larsson (+ 0"40). La grande favorite Mikaela Shiffrin est quatrième à + 0"48.


Côté françaises, Nastasia Noens est 23e à 2"95 et Adeline Baud Mugnier 31e à 3"76.


La seconde manche est prévue à 5h15 (heure française).

LE PROGRAMME DU JOUR DES FRANÇAIS


PATINAGE ARTISTIQUE

Patinage individuel H, programme court (2h00) : Chafik Besseghier.


SAUT À SKI

Grand tremplin individuel H, qualifications (12h15) : Jonathan Learoyd, Vincent Descombes Sevoie.


SKI ALPIN

Slalom F, manche 1 (2h00) : Nastasia Noens, Adeline Baud Mugnier. Deuxième manche à 5h15.


Super-G H (3h00) : Blaise Giezendanner, Adrien Theaux, Maxence Muzaton, Brice Roger.


SKI DE FOND

15km libre H (7h00) : Adrien Backscheider, Clément Parisse, Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat.


SNOWBOARD

Snowboard cross F, (2h00) : Chloé Trespeuch, Nelly Moenne-Loccoz, Charlotte Bankes, Julia Pereira De Sousa Mabileau.

BONJOUR ET BIENVENUE


Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue à Pyeongchang en Corée du Sud pour suivre en direct cette septième journée de compétition des Jeux olympiques d'hiver 2018. Si vous venez de vous lever, faites-vous un bon café (ou un thé), car le programme est encore dense aujourd'hui.

Bon vendredi en notre compagnie.

Du soleil et des médailles. Mais plus de soleil que de médailles, côté français. Ce vendredi 16 février, l'équipe de France Olympique a connu une déconvenue, celle de Maurice Manificat en Skiathlon mais Julia Pereira de Sousa a redonné le sourire à la délégation. 


La jeune française, surdouée du snowboardcross, Julia Pereira de sousa, a décroché la médaille d'argent devant Chloe Trespeuch, qui finit cinquième. "C'est incroyable, ce que je viens de faire mais j'arrive pas encore à réaliser. Je suis super heureuse, super contente. C'est beaucoup de travail. Mon objectif c'était d'aller en finale, le podium était clairement possible. Je me suis retrouvée dans une poule avec les filles que je regardais à la télé, il y a quatre ans (...) J'avais envie d'être dans cette équipe et de ramener une médaille. C'était mon rêve mais pas tout de suite", a réagi la nouvelle médaille d'argent, Julia Pereira de Sousa. 

La déception Manificat

Au lendemain de la médaille d'or de Pierre Vaultier, qui a conservé son titre olympique en snowboard cross, c'était également au tour des rideuses d'entrer au piste. Chloé Trespeuch, la snowboardeuse de Val Thorens, vice-championne du monde l'an passé en Sierra Nevada, devait s'inspirer de son pendant masculin pour faire mieux que sa breloque de bronze remportée à Sotchi. Mais c'est l'inattendue Julia Pereira de Sousa, 16 ans qui s'est imposée.


Du côté du Skiathlon, les Français, emmenés par Maurice Manificat, n'ont guère brillé, sur la piste d'Alpensia. Maurice Manificat était l'un des grands favoris du 15 km libre des JO-2018 mais au lieu de finir sa course fétiche sur un large sourire, il n'a pu contenir ses larmes après sa décevante 5e place d'une épreuve remportée par le désormais quadruple champion olympique suisse Dario Cologna. Il avait de quoi être déçu, il a échoué à seulement quatre secondes de la médaille.


"On savait que ça allait être serré. On fait ça toute l'année et ça se joue à des broutilles de secondes. Cela n'a pas tourné dans le bon sens. Je n'arrive pas à m'en remettre. Je voulais tellement la ramener pour le ski de fond français. J'aurais dû le faire", a-t-il déclaré les yeux embués de larmes. Et de poursuivre : "la fin de course était vraiment dure, a-t-il également expliqué. Je n'y arrivais pas. J'ai tout mis, mais ça ne voulait pas répondre. Il ne fallait pas que ça arrive aujourd'hui. C'est un sport de merde pour reprendre l'expression de Martin (Fourcade, ndlr). C'est dur", a-t-il déclaré. 

En vidéo

Le tricot : l'arme fatale de l'équipe finlandaise de snowboard

Le programme des épreuves attribuant les médailles :
*Les horaires suivants sont indiqués en heure française.

01h30 : Skeleton – Finale (H)
02h00 : Ski alpin – Slalom (F)
02h00 : Snowboard – Cross (F)
03h00 : Ski alpin – Super-G (H)
07h00 : Ski de fond – 15km libre (H)
12h00 : Ski freestyle – Saut (F)
12h00 : Patinage de vitesse – 5000m (F)

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter