Entre handball, restaurant et musique, découvrez la nouvelle vie de Florent Manaudou... loin des bassins

Entre handball, restaurant et musique, découvrez la nouvelle vie de Florent Manaudou... loin des bassins

RE-NAISSANCE - 6 mois après son échec au JO de Rio, nous retrouvons Florent Manaudou, loin des bassins. Ce (très) jeune retraité de 26 ans arbore un nouveau maillot... sur les terrains de handball ! Pour les caméras de TF1, il ouvre les portes de sa nouvelle vie.

En août dernier, Florent Manaudou mettait un terme - provisoire on l'espère - à sa carrière dans les bassins. Désormais, le champion du monde et champion olympique de 26 ans profite d'une nouvelle vie. Mais pas question pour ce sportif dans l'âme faire une croix sur le sport de haut niveau. S'il a mis la natation entre parenthèse, Florent Manaudou, aujourd'hui, arbore un nouveau maillot... de handball.  Le sportif évolue en effet à Aix, dans l'équipe réserve de 4e division. Un rêve d'enfant. 

Lire aussi

Et ce n'est pas tout : devant les caméras de TF1, il nous fait découvrir son nouveau métier de chef d'entreprise. Avec des amis, le champion a en effet fait l'acquisition d'un restaurant, baptisé... "La Piscine". Car aujourd'hui, plus que tout, Florent Manaudou veut rattraper le temps perdu. "C'est comme une renaissance, nous dit-il, (...) cela fait vraiment du bien de reprendre les choses en main". Et le jeune homme, motivé par de nombreux projets, ne compte pas s'arrêter là. "J'ai envie de passer le permis bateau, j'ai envie de sauter en chute libre...". L'ancien nageur s'improvise même musicien ! En bon touche à tout talentueux, Florent Manaudou a désormais bien l'attention de croquer la vie à pleines dents. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter