Équipe de France : après Dembélé, la blessure de Pogba bien plus grave que prévue ?

SPORT

SÉRIE NOIRE - À un mois de deux rendez-vous capitaux en vue de la qualification pour le Mondial 2018, les Bleus grimacent. Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps va devoir se passer d'Ousmane Dembélé, blessé et absent pendant près de quatre mois. Il pourrait aussi bientôt faire face au forfait de Paul Pogba, touché aux ischio-jambiers et dont la gravité de la lésion a de quoi inquiéter.

Le sort s'acharne sur les Bleus. Déjà contrainte de faire sans Ousmane Dembélé, victime d'une rupture du tendon du biceps fémoral de la cuisse gauche avec le Barça le week-end dernier et sur le flanc pendant près de quatre mois, l'équipe de France  pourrait devoir se passer de l'un de ses cadres en la personne de Paul Pogba lors des ultimes rencontres qualificatives pour la Coupe du monde, face à la Bulgarie et la Biélorussie (début octobre). 

Touché aux ischio-jambiers mardi en Ligue des champions contre le FC Bâle, selon l'édition dominicale du Times, le milieu de Manchester United pourrait, en effet, être absent "de 6 à 12 semaines". "La blessure est vraiment mauvaise", explique une source au sein du club anglais. La déchirure du joueur serait de niveau 3, signifiant une rupture importante du muscle. Les tendons seraient aussi impactés. "Ce n'est pas normal pour un joueur qui respecterait notre programme d'entraînement", fait savoir la même source, pour qui la gravité de la lésion de Pogba n'est due qu'à un entraînement personnel trop intensif en dehors des installations du club.

Lire aussi

Interrogé dimanche soir, après la victoire d'United contre le rival Everton (4-0) en clôture de la 5e journée de Premier League, José Mourinho a tempéré les propos parus dans la presse assurant que le diagnostic sur l'état de santé du Français était toujours en cours. "Honnêtement, je ne sais pas si c'est 12 semaines ou 12 jours", a commenté le coach des Red Devils en conférence de presse. "En raison du saignement et du muscle, la décision a été d'attendre encore une semaine pour avoir une meilleure idée avec les scans. Personne dans le club n'a parlé de 12 jours ou de 12 semaines. (...) C'est une blessure aux ischio-jambiers. Nous avons des procédures et nous attendons encore quelques jours. Cette information n'a pas de sens."

Personne n'a parlé de 12 jours ou de 12 semaines- José Mourinho sur la blessure de Pogba

Une rééducation aux États-Unis pour Pogba ?

Alors que son compatriote Dembélé a choisi de se soigner à Helsinki (Finlande), où il sera être opéré mardi, le Sunday Times indique que Pogba aimerait aller aux États-Unis pour effectuer sa rééducation avec l'équipe de préparateurs physiques avec qui il a travaillé cet été.

En vidéo

VIDÉO - Quand Paul Pogba balance une journaliste dans une pisicine après un pierre-feuille-ciseaux !

En tout cas, si sa blessure se confirmait lors des examens approfondis réalisés par le staff médical de Manchester, "La Pioche" - qui était suspendu contre la Bulgarie le 7 octobre - manquerait la dernière rencontre éliminatoire des Bleus en vue du Mondial 2018 le 10 octobre, contre la Biélorussie. Avec United, il ferait l'impasse sur tout le reste de la phase de groupes de la Ligue des champions ainsi que les chocs contre Liverpool (le 14 octobre), Tottenham (le 28 octobre), Chelsea (le 5 novembre), Arsenal (le 2 décembre) et le derby contre l'ennemi juré, Manchester City (le 9 décembre). Pour un retour au mieux début 2018 ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter