Chris Froome écarté du Tour de France ?

SPORT

SANCTION - Selon "Le Monde", les organisateurs du Tour de France ne souhaiteraient pas que le leader de l'équipe Sky, sous le coup d'une enquête pour un contrôle anormal lors de la Vuelta, s'aligne sur l'édition qui débute samedi. La formation britannique a fait appel.

Verra-t-on Chris Froome sur la Grande boucle ? La présence du quadruple vainqueur du Tour de France semble compromise. Ce dimanche, le Britannique de 33 ans a été récusé par Amaury Sport Organisation, qui organise l'épreuve et dont le départ est donné samedi à Noirmoutier, annonce le journal Le Monde

 Si ASO s'est refusé à tout commentaire, l'AFP a eu confirmation de l'information qui remet en cause la présence de Froome sur la Grande Boucle.

La décision rendue mardi

L'affaire remonte au mois de septembre dernier quand le leader de la Sky a fait l'objet d'un contrôle antidopage "anormal", pour un excès de salbutamol, lors de la Vuelta qu'il a remportée. Une procédure a été ouverte à son encontre mais, selon le règlement, le Britannique est autorisé à courir en attendant la décision finale du Tribunal antidopage de l'Union cycliste internationale (UCI), en raison de la nature de la substance en cause, un médicament utilisé notamment pour le traitement de l'asthme dont souffre le cycliste. 

Dans cette affaire, la décision finale revient à la Chambre arbitrale du sport (CAS) du comité olympique français qui doit statuer mardi, précise le quotidien du soir. Selon Le Monde (lien payant), Froome devrait être défendu par un avocat francophone associé au conseil britannique Mike Morgan, qui le défend devant le Tribunal antidopage de l'Union cycliste internationale (UCI) en charge de sanctionner ou non le Britannique sur le contrôle antidopage en cause.

Lire aussi

Trois arbitres, choisis l'un par Sky, l'autre par ASO et le troisième par le Comité olympique français, sont amenés à trancher, non sur le fond (contrôle antidopage), mais sur les conséquences de la présence de Froome dans la course. Dans le règlement du Tour de France (article 29), les organisateurs, qui ont par le passé vu Contador déchu de sa victoire en 2010 pour des raisons similaires, ont en effet la possibilité de refuser la participation à une équipe ou l'un de ses membres ont la présence serait de nature à porter atteinte à l'image ou à la réputation d'ASO ou de l'épreuve".

L'équipe Sky, qui entend présenter son chef de file au départ, n'a pas encore annoncé les noms des huit coureurs qui se présenteront sur la ligne, samedi prochain, en Vendée. Son leader, qui affirme n'avoir "rien fait de mal",  vise à égaler le record des cinq victoires détenu par quatre coureurs (Anquetil, Merckx, Hinault, Indurain), gagner un quatrième grand tour consécutif et réussir le doublé Giro-Tour qu'aucun coureur n'a réalisé depuis vingt ans.

Lire et commenter