Euro 2016 : Jamel Debbouze ne veut pas "perturber les Bleus avec nos conneries"

SPORT

POLÉMIQUE - Le comédien Jamel Debbouze est revenu ce jeudi sur les déclarations au sujet de l'affaire Benzema-Ben Arfa. Invité ce matin au micro de Stéphane Bernsur RTL, Jamel Debbouze dit regretter ses propos. Et surtout l'ampleur qu'ils ont pris.

Éteindre le début d'incendie. Jamel Debbouze a joué les pompiers de service jeudi matin au micro de RTL pour tenter d'atténuer l'ampleur prise par ses propos, lorsqu'il s'était prononcé; à son tour, sur l'absence de Karim Benzema et Hatem Ben Arfa de la liste des 23 Bleus retenus pour disputer l'Euro.

Djamel surpris

"Je ne m'attendais pas à ce que ça prenne autant de proportions… J'ai livré un sentiment, je n'aurai jamais cru que ça prenne autant de place", a confié le comédien qui avait déclaré : "[Benzema et Ben Arfa, ndlr] payent la situation sociale de la France… On leur en voudra toujours d'être ce qu'ils sont". 

Des phrases fortes, une position tranchée qui intervenaient juste après la sortie d'Eric Cantona qui, dans The Guardian le 26 mai dernier, avait allumé la mèche, insinuant que Didier Deschamps avait fait preuve de "racisme" ( il a d'ailleurs réitéré dans Libération ce jeudi ).

"Je suis avec eux"

Face à la polémique grandissante, Jamel Debbouze s'est donc dit "désolé" par les proportions prises et a coupé court à la polémique en rappelant son soutien inconditionnel à ces Bleus : "Tous derrière l'équipe de France. On a un Euro à gagner, c'est important. Et puis, ne pas les perturber avec nos conneries. Je voudrais juste en profiter pour dire à Didier Deschamps que je suis avec eux", a conclu l'humoriste sur les ondes de RTL. 

À LIRE AUSSI >> La réaction de Noel Le Graët aux déclarations chocs de Benzema dans Marca

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter