Euro 2016 : quelle hiérarchie avant le tirage au sort ?

Euro 2016 : quelle hiérarchie avant le tirage au sort ?
SPORT

CHAMPIONNAT D'EUROPE – Les 24 équipes participantes à la grand-messe du football européen seront fixées, ce samedi, sur leurs adversaires du premier tour. Mais à 6 mois de l'Euro, quelles tendances se dégagent ?

Des petites boules qui traceront la feuille de route à suivre des sélections pour tenter d'aller chercher le Graal continental. Lorsque les noms des 24 nations seront égrainés sous les coups de 18h - sans le président de l'Uefa, Michel Platini, dont la suspension n'a pas été levée par le TAS - pour certains, le chemin vers le Stade de France, théâtre de la finale le 10 juillet prochain, sera tortueux et semé d'embûches. Si la composition des chapeaux donne déjà un premier indicateur, les dés ne semblent pas encore être jetés dans ce premier Championnat d'Europe à 24. Quelques équipes sont en première ligne pour être couronné mais le nouveau format de la compétition donne un plateau assez ouvert.

Les favoris :

Les champions du monde allemands briguent ouvertement un 4e sacre européen après 1972, 1980 et 1996. Pourtant, la "Mannschaft" a quelque peu perdu de sa superbe depuis le Mondial brésilien et fait planer une menace moins dangereuse qu'à l’accoutumée. L'Allemagne est moins souveraine alors que la concurrence aiguise ses crocs... La débâcle de la Coupe du monde 2014 oubliée, l'Espagne a pansé ses plaies pour entamer un nouveau cycle. La Roja est double championne d'Europe en titre (une première dans l'histoire) et va tenter d'asseoir son hégémonie sur le continent en s'appuyant sur son vivier toujours très riche. Première équipe au classement Fifa, la Belgique aura les yeux braqués sur elle durant la compétition. Son nouveau rang suscite des interrogations et les Diables Rouges seront sous pression dans l'Hexagone pour confirmer leur retour au premier plan après une période faste dans les années 80.

Les outsiders :

Sur ses terres, l'équipe de France rêve de voir son statut de pays hôte être encore une fois fructueux après les succès de 1984 (Euro) et de 1998 (Mondial). Alors que l'affaire de la sextape concernant Mathieu Valbuena et Karim Benzema pollue l’environnement des Bleus , les ouailles de Didier Deschamps ambitionnent d'imiter leurs ainés. Pourtant vice-championne d'Europe en titre, l'Italie balbutie son football depuis quelques années et son déclassement progressif a eu une conséquence : la Squadra Azzura se trouve dans le chapeau 2 et s'expose à un tirage difficile. Mais à l'approche d'un grand événement, les Italiens restent toujours imprévisibles. Fort d'une campagne de qualification immaculée (10 matchs, 10 victoires), l'Angleterre possède des certitudes, qui ont l'habitude d'être balayées durant les matchs couperets. La sélection du Three Lions est en quête de son premier Euro mais demeure une équipe dangereuse.

A LIRE AUSSI
>>
Euro 2016 : tout savoir avant le tirage au sort

Ils partent de loin:

On a longtemps hésité avant de mettre la Pologne dans cette catégorie. La manière dont les Polonais ont réussi à tenir tête à l'Allemagne (victoire sur la Mannschaft 2-0 à l'aller, défaite 1-3 au retour) durant la phase de qualifications et le rendement de Robert Lewandowski - meilleur buteur des éliminatoires avec 13 buts - mettent en perspective leur potentiel. Les partenaires de l'attaquant munichois ont le profil du parfait poil à gratter. Un autre buteur représente un danger permanent : Zlatan Ibrahimovic. L'avant-centre du PSG a qualifié quasiment à lui seul la Suède en inscrivant 3 des 4 buts suédois lors des barrages face au Danemark. Mais, au crépuscule de sa carrière, Ibra semble bien trop seul pour pouvoir espérer titiller les gros d'Europe. Cet écueil se présente aussi à Gareth Bale et au pays de Galles. La sélection britannique est (trop) tributaire des performances du joueur du Real Madrid et mise tout sur ses courses, ce qui rend plus lisible le plan de jeu des Gallois pour ses adversaires.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Sept personnes arrêtées après un incident à bord d'un pétrolier au large de l'Angleterre

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent