Euro : les Bleus poseront un genou à terre avant leur match contre l'Allemagne

Racisme : les Bleus, un genou à terre

SYMBOLE - Interrogé en veille de match, Hugo Lloris a confirmé que les joueurs de l'équipe de France poseraient un genou à terre avant la rencontre contre l'Allemagne à Munich. Un geste que les Bleus pourraient reproduire tout au long de la compétition.

Un genou à terre. Pour montrer leur soutien dans la lutte contre le racisme et les discriminations, les joueurs de l'équipe de France poseront un genou au sol avant le coup d'envoi de leur rencontre contre l'Allemagne ce mardi. "Apparemment c’est prévu, donc c’est oui", a simplement confirmé le capitaine Hugo Lloris lundi en conférence de presse. 

Ce geste, impulsé par le joueur de NFL Colin Kaepernick, s'est démocratisé avec le mouvement Black Lives Matter après le meurtre de George Floyd par le policier Derek Chauvin, en mai 2020 aux États-Unis. Tout naturellement, cette posture - devenue un symbole de la lutte contre le racisme et les violences policières - s’est invitée sur les terrains de football, il y a de ça un an. Toutefois, au fil des mois, le nombre d'équipes mobilisées n'a cessé de décliner. Mais pour les Bleus, c'est loin d'être une première. Ainsi, le 2 juin dernier, lors du premier match de préparation face au Pays de Galles, ils s'étaient brièvement  agenouillés avant le coup d’envoi. Une image que les téléspectateurs n'avaient pas pu voir à cause d'une page publicitaire.  

Cette initiative ne fait néanmoins pas l'unanimité. Sur Twitter, Thierry Mariani a regretté un "geste de repentance qui consistent à suivre une mode lancée aux États-Unis pour un meurtre où la France et les Français n’ont aucune responsabilité""Petit à petit, ces gestes symboliques sont aussi des messages politiques", a encore déploré le candidat du Rassemblement national pour les régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur, cette fois sur les ondes d'Europe 1. "Ce genre de symbole, ça fait de mal à personne, mais c'est pas ce qui fait avancer les choses", a, de son côté, estimé pour sa part le numéro 3 de LR Aurélien Pradié sur Sud Radio.

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

Des sifflets depuis le début de l'Euro

Depuis le début de l'Euro, plusieurs sélections ont également essuyé les sifflets du public. En déplacement en Russie, les Belges se sont notamment heurtés aux huées des spectateurs de la Gazprom Arena de Saint-Pétersbourg. L'accueil de ce geste a aussi été des plus mitigés à Londres lors d'Angleterre-Croatie, au grand dam des joueurs de Gareth Southgate. "Nous sommes plus que jamais déterminés à nous agenouiller pendant le tournoi et nous nous attendons à des réactions négatives", a toutefois asséné le sélectionneur. "Si vous ne comprenez pas ce que signifie le genou à terre et la cause qu'il y a derrière, c'est vraiment très décevant", abonde l'attaquant Raheem Sterling. 

Lire aussi

Cela devrait être bien mieux accepté à l’Allianz Arena de Munich mardi soir, l’équipe d’Allemagne ayant, elle aussi, prévu de s’agenouiller. Mais les joueurs de Didier Deschamps pourraient être les victimes de l'hostilité du public de Budapest s'ils décident de poser un genou à terre lors des rencontres contre la Hongrie et le Portugal. Lors d'un match de préparation à la Puskas Arena, les Irlandais avaient été fortement conspués lorsqu'ils s'étaient agenouillés. Depuis, le Premier ministre Viktor Orban a, en plus, rajouté de l'huile sur le feu, affirmant qu'une telle démonstration (le genou à terre) n’avait "pas sa place sur un terrain de sport".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Covid-19 : 78 clients d'une discothèque de Lille contaminés

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.