Euro : à Saint-Pétersbourg, le Covid revient dans le jeu

Illustration Saint-Pétersbourg.

VIRUS - La ville russe fait partie des onze "hôtes" de la compétition. Ce lundi, les autorités locales ont fait savoir que les mesures anti-covid allaient monter d'un cran en raison de la dynamique inquiétante de l'épidémie.

L'épidémie de Covid se rappelle aux fans de foot. Les mesures anti-Covid vont être renforcées à Saint-Pétersbourg, l'une des 11 villes-hôtes de l'Euro de football, pour tenter d'enrayer un rebond des contaminations, ont annoncé lundi les autorités de la deuxième ville russe. 

À partir de jeudi, plus aucune nourriture ne sera vendue dans les fan-zones installées dans la cité des bords de Baltique, qui accueillera notamment Finlande-Russie (le 16 juin) ou encore Suède-Slovaquie (le 18), Finlande-Belgique (le 21) et Suède-Pologne (le 23), ainsi qu'un quart de finale. 

Dans la ville qui a récupéré, le 23 avril, les rencontres qui auraient dû se disputer à Dublin, les espaces de restauration et les aires de jeux pour enfants seront donc fermés dans les centres commerciaux, la jauge sera diminuée dans les cinémas et les restaurants devront également fermer entre 2h00 et 6h00 du matin, précisent dans un communiqué les autorités de Saint-Pétersbourg. "Les personnes participant à des événements publics, y compris ceux en plein air, auront l'obligation de porter des masques", ajoutent-elles.  

Toute l'info sur

Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

Dans le pays, la vaccination en panne

Sauf que de nombreux Russes refusent de porter le masque dans les transports ou les lieux publics, indique l'AFP. Les contaminations sont reparties à la hausse en Russie, qui a enregistré dimanche 14.723 nouveaux cas de coronavirus, dont 7.704 cas à Moscou, de loin le pire foyer de l'épidémie dans le pays devant Saint-Pétersbourg.

Au total, la Russie a officiellement recensé plus de cinq millions de cas de coronavirus, dont 126.430 décès. Le pays est l'un des plus touchés par la pandémie, mais la campagne de vaccination lancée en décembre traîne sur fond de méfiance générale de la population. Depuis décembre, à peine 18 millions de Russes, soit environ 12% de la population, ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid, selon les chiffres officiels

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - De nouvelles restrictions en Haute-Corse, le port du masque en extérieur étendu

"On attend juste que le soleil se couche" : en Grèce, "la pire canicule" depuis 30 ans

Covid-19 : traités "comme des animaux", le cauchemar de Français bloqués dans un hôtel insalubre en Sicile

EN DIRECT - JO de Tokyo : malgré des douleurs au dos, Mayer 5e après la première journée

Ile de Ré : menacés d'expulsion, ces propriétaires de mobil-homes ont le sentiment de "faire tache"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.