Allemagne-France : Benzema et Griezmann à 100% et opérationnels

Antoine Griezmann et Karim Benzema, tous les deux touchés lors du dernier match de préparation face à la Bulgarie, seront opérationnels pour l'entrée en lice de l'équipe de France face à l'Allemagne, le 15 juin à Munich.

ÉQUIPE DE FRANCE - Touchés lors de la victoire en amical face à la Bulgarie, les attaquants des Bleus sont prêts à relever un défi que les Allemands promettent déjà bien musclé. Didier Deschamps a pu compter sur eux pour la séance d'entraînement de samedi alors que la France lance son Euro le 15 juin à Munich.

Si certains pensaient encore que les Bleus allaient affronter l'Allemagne sans Benzema ni Griezmann, les voilà rassurer. "Il ne devrait pas y avoir de problème" concernant la présence des deux stars de l'attaque tricolore contre l'Allemagne mardi pour le premier match des Bleus contre l'Allemagne, a déclaré le sélectionneur Didier Deschamps dimanche dans Téléfoot sur TF1.

Victime d'une béquille à une cuisse mardi contre la Bulgarie (victoire 3-0), "KB nueve" a bien fait son retour à l'entraînement collectif samedi lors d'une séance à huis clos à laquelle a également participé Griezmann, lui aussi touché à un mollet lors du deuxième match de préparation. Devraient-ils être disponibles mardi ? "Oui, ça va dans ce sens là", a répondu Deschamps. "On a fait en sorte de faire les soins nécessaires avec le staff médical. Tout le monde était présent sur la séance d'entraînement d'hier. Il nous reste deux séances avant le match, il ne devrait pas y avoir de problème là-dessus", a développé le sélectionneur. 

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

Sur le plateau installé à Clairefontaine, il précédait sur le plateau à Clairefontaine, Karim Benzema lui-même. Décontracté, l'attaquant s'est montré encore plus affirmatif : "Si j'ai repris l'entraînement hier avec le groupe, c'est que je n'ai aucune gêne, aucune douleur. Physiquement je me sens bien parce que j'ai travaillé en salle, donc je suis à 100%."

En vidéo

Karim Benzema : "Je suis à 100%"

Si les Français soufflent, les Allemands n'en espéraient pas moins. Dimanche, en conférence de presse, le guerrier Antonio Rudiger s'est dit lui aussi prêt à barrer la route du trio tricolore, et pas forcément dans les règles à l'entendre : "Évidemment en attaque, ils sont très forts, et nous devons être prêts à avoir des actions en un-contre-un et à les gagner. Ça dépendra de nous, défenseurs, je pense que ça peut faire une grande différence, juste être sale, pas toujours gentil, gentil, gentil, et ne pas toujours essayer de t'en sortir avec du beau football. Contre des joueurs comme ça, il faut aussi envoyer un message... et tôt", a lancé le défenseur central. 

Découvrez le podcast 'Le Club Margotton'

Retrouvez le podcast sur votre plateforme d'écoute préférée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Trois choses à savoir sur Novavax, le nouveau vaccin dont vous entendrez bientôt parler

EN DIRECT - Covid-19 : Londres supprime la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés venant de France métropolitaine

Extension du pass sanitaire : les points que le Conseil constitutionnel pourrait censurer

Catalogne : un Français recherché pour avoir jeté un mégot depuis la fenêtre de sa voiture

The Offspring se sépare de son batteur qui ne s’est pas fait vacciner pour raisons médicales

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.