France-Suisse : Hernandez et Digne touchés, Deschamps face au casse-tête de l'arrière gauche

France-Suisse : Hernandez et Digne touchés, Deschamps face au casse-tête de l'arrière gauche

COMPOSITION - Si les Bleus ont obtenu la première place du groupe F grâce à leur nul contre le Portugal (2-2), ils ont perdu leurs deux arrières gauche : Lucas Hernandez et Lucas Digne. Une nouvelle problématique pour Didier Deschamps, avant d'affronter la Suisse, lundi.

Qui débutera sur le côté gauche de la défense, lundi, en huitièmes de finale face à la Suisse (à 21h sur TF1) ? C'est la grande question qui va entourer l'équipe de France ces prochains jours. Car après le forfait d'Ousmane Dembélé en début de semaine, deux autres Bleus ont rejoint l'infirmerie. En délicatesse avec son genou dès la préparation, Lucas Hernandez a cédé sa place dès la mi-temps face au Portugal, mercredi, remplacé par Lucas Digne. Lequel est sorti quelques instants plus tard, touché à la cuisse droite.

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

Face à cette pénurie d'arrières gauche, Didier Deschamps ne cache pas son inquiétude. "Malheureusement, dans le même match, j'ai perdu les deux", déplorait le sélectionneur des Bleus à l'issue de la rencontre. "Lucas Hernandez avait un petit souci, son genou a un peu réagi. Je n'ai pas voulu prendre de risques", continuait Deschamps, qui "verra dans les prochains jours" l'évolution de la blessure du latéral du Bayern Munich.

En revanche, la donne semble plus compliquée pour Lucas Digne. "Il a une blessure musculaire", annonçait mercredi Didier Deschamps. "Il a senti tirer derrière la cuisse. C'est le plus inquiétant." Pour la suite de la compétition, il sera "très compliqué" de compter sur le défenseur d'Everton, a-t-il avoué.

Quel titulaire à gauche face à la Suisse ?

Privé d'arrière gauche, le sélectionneur tricolore va donc devoir bricoler. Face au Portugal, Adrien Rabiot a dépanné sur le couloir. Avec réussite. Sérieux défensivement face à Bernardo Silva, séduisant offensivement, l'ancien Parisien a fait mieux que dépanner dans cette position inhabituelle. "Maintenant, Adrien Rabiot est capable de jouer arrière gauche", s'est réjoui Didier Deschamps mercredi.

Lire aussi

D'autres pistes sont envisageables pour suppléer Digne et Hernandez. Presnel Kimpembe, titulaire en charnière centrale, a déjà évolué sur le couloir gauche sous les couleurs du Paris Saint-Germain. Mais sa présence sur le côté obligerait Deschamps à modifier sa défense centrale, alors que les Bleus ont déjà encaissé trois buts depuis le début de la compétition.

Léo Dubois, arrière droit de métier et qui n'est pas entré en jeu depuis le mois de mars avec les Bleus, a également évolué en tant que latéral gauche à l'OL par le passé. Enfin, Corentin Tolisso, couteau suisse de l'équipe, pourrait aussi dépanner face aux Helvètes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

VIDÉO - Covid-19 : le nombre de contaminations explose en Russie, où un millier de morts sont décomptés chaque jour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.