Italie-Angleterre : jouer la finale à domicile, est-ce vraiment un avantage ?

Italie-Angleterre : jouer la finale à domicile, est-ce vraiment un avantage ?

HOME SWEET HOME - L'Angleterre s'apprête à disputer la deuxième finale internationale de son histoire à domicile. Au Mondial 1966, le titre était au bout. Mais à l'heure d'affronter l'Italie à Wembley, dimanche à 21 heures, les statistiques européennes leur sont moins favorables.

L'Angleterre n'a plus qu'une marche à franchir. Cinquante-cinq ans après leur sacre mondial de 1966, leur unique trophée international à date, les Anglais jouent ce dimanche une nouvelle finale majeure dans leur antre de Wembley. Le parallèle entre les deux dates est omniprésent. Seulement, l'Euro n'est pas la Coupe du monde et l'époque a changé. Si le fait d'évoluer à domicile est associé à un taux de victoire en finale du Mondial, la compétition européenne est bien moins clémente. 

Toute l'info sur

Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

En 15 éditions de l'Euro, l'équipe évoluant à domicile est arrivée cinq fois en finale, pour seulement trois succès. Sur un si faible échantillon, le taux de victoire de 60 % n'est pas vraiment convaincant. Les deux dernières occurrences ont viré au désastre pour les locaux. En 2004, le Portugal est porté par tout un peuple pour gagner son premier titre majeur. Largement favoris, les Lusitaniens échouent à briser le verrou grec (1-0). En 2016, les victimes se font bourreau de la France, sur le même score, après prolongation. Encore une fois, les Bleus étaient pourtant largement favoris.

Depuis 37 ans, aucune équipe à domicile n'a triomphé

Il faut ainsi remonter à 1984 pour trouver trace d'un succès de l'organisateur, lorsque l'équipe de France devenait championne d'Europe à Paris. L'Italie en 1968 et l'Espagne en 1964 avaient auparavant connu le même scénario, dans un format bien plus raccourci que celui actuellement en vigueur. Depuis, plus rien.  Il n'y a donc pas forcément de motif particulier d'espoir pour les Anglais. A moins que.

Lire aussi

Comme évoqué, les statistiques sont bien différentes sur le plan mondial.  Pas moins de six équipes ont remporté la Coupe du monde à domicile, dont trois d'affilée au tournant entre les années 60 et 70 (Uruguay 1930, Italie 1934, Angleterre 1966, Allemagne 1974, Argentine 1978, France 1998). Seules deux équipes ont échoué : le Brésil, lors du terrible Maracanazo de 1950 contre l'Uruguay et la Suède contre le Brésil de Pelé en 1958. 

Au vu de ces chiffres, il est difficile d'écarter un léger avantage lié au fait de recevoir en finale. Mais en cas d'échec, la déception n'en est que plus grande.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.