Italie-Angleterre : le poids des prolongations

Italie-Angleterre : le poids des prolongations

TEMPS ADDITIONNEL - Avant la finale, dimanche 11 juillet, l'Italie et l'Angleterre ont dû passer par la case des prolongations. Deux fois pour la "Nazionale", qui a même dû aller jusqu'aux tirs au but contre l'Espagne, et une fois pour les "Three Lions". Cette fatigue accumulée devrait être toutefois limitée, à l'heure du verdict final.

Un Italie-Angleterre au bout de la nuit ? Une majorité de fans italiens et anglais s'attendent à une finale serrée et indécise, dimanche 11 juillet (à 21h, en live commenté sur LCI.fr). Sept tifosi sur dix (71%) pensent qu'il faudra une prolongation pour sacrer le successeur du Portugal, selon un sondage YouGov, mis en ligne le 9 juillet et réalisé 1128 supporters anglais et de 762 italiens. La proportion monte à 81% chez les fans anglais. Un peu plus de la moitié d'entre eux (58%) estiment même que l'équipe de Gareth Southgate ne pourra éviter une séance de tirs au but, 25 ans après le penalty manqué du sélectionneur en demi-finale de l'Euro 1996 contre l'Allemagne (1-1, 6-5 t.a.b.). Un scénario auquel adhérent 63% des Italiens.

Quoi qu'il en soit, prolongation ou non, tirs au but ou pas, les organismes ont déjà été durement sollicités avant cette finale. Durant l'Euro, l'Angleterre a été poussée une fois au-delà du temps réglementaire. Les Three Lions ont eu le droit à 30 minutes de rab en demi-finale contre le Danemark (2-1, a.p.). Un but libérateur de Harry Kane, un penalty en deux temps, a permis d'éviter aux Anglais d'affronter la roulette russe des tirs au but. L'Italie, elle, n'a pu y échapper. Les Azzurri ont joué les prolongations en huitièmes face à l'Autriche (2-1 a.p) puis en demies contre l'Espagne (1-1, 4-2 t.a.b.), où ils sont sortis vainqueurs de la loterie. En temps cumulé, la Nazionale a passé une trentaine de minutes de plus sur les pelouses.

Toute l'info sur

Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

On n'a aucune excuse, pas de fatigue, rien- Leonardo Bonucci, défenseur de l'équipe d'Italie

Faut-il, dès lors, s'attendre à une Italie plus fatiguée que l'Angleterre ? Pas obligatoirement. "On n'a aucune excuse, pas de fatigue, rien. On sera prêts à livrer bataille", a répliqué Leonardo Bonucci en visioconférence au journaliste qui lui rappelait que l'Italie, en 2012, était arrivée sur les rotules pour la finale, perdue contre l'Espagne (4-0). Il avait manqué du repos à cette équipe, qui n'avait pas digéré le voyage du retour entre Varsovie et Cracovie, qui en avait précédé un autre vers Kiev. Une fatigue due aux trajets que la Squadra Azzurra n'a pas accumulée cette fois, puisqu'elle a disputé ses trois matchs de poule à domicile, à Rome, avant de jouer son huitième à Londres, son quart à Munich et sa demie, de nouveau, à Londres.

Lire aussi

Pourtant, et c'est difficile à croire, l'Angleterre fait mieux. Les coéquipiers de Raheem Sterling n'ont joué qu'un seul match loin de leur temple sacré de Wembley : le quart de finale face à l'Ukraine (0-4), disputé... à Rome. Alors, plus frais les Three Lions ? Pas si sûr. Bien que le match Italie-Espagne se soit soldé par des tirs au but, les joueurs de Roberto Mancini ont bénéficié d'une journée supplémentaire de repos par rapport aux Anglais, qui ont joué le lendemain. "C'est certainement un peu un désavantage", a reconnu le sélectionneur Gareth Southgate, "mais nous devons trouver la meilleure façon de gérer cela." Nul doute que l'adrénaline de jouer la finale d'un Euro estompera un peu la fatigue, physique et psychologique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - Covid-19 : la Martinique se reconfine dès vendredi

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.