Euro : Christian Eriksen dans "un état stable", "pour l'instant pas d'explication" à son malaise

Euro : Christian Eriksen dans "un état stable", "pour l'instant pas d'explication" à son malaise

SOUS LE CHOC - Victime d'un malaise cardiaque lors de la première mi-temps du match Danemark-Finlande samedi, le milieu offensif danois Christian Eriksen est dans un état stable. Hospitalisé à Copenhague, il doit subir des examens profondis, a fait savoir dimanche matin la Fédération danoise.

Dans un "état stable". Au lendemain de son malaise cardiaque survenu lors du match entre la Finlande et le Danemark, Christian Eriksen se trouve dans un "état stable". C'est la Fédération danoise qui l'a indiqué ce dimanche matin, précisant qu'elle avait pu discuter avec le joueur qui a tenu à "envoyer ses remerciements à ses coéquipiers"

Hospitalisé à Copenhague, le joueur de l'Inter Milan de 29 ans doit encore subir des examens approfondis afin de faire toute la lumière sur ce qui a pu arriver à un garçon qui, jusque-là, n'avait jamais connu d'incident particulier de cet ordre. Lors d'une conférence de presse dimanche, les responsables de l'équipe danoise ont donné des nouvelles rassurantes, indiquant que le milieu de terrain de l'Inter Milan, dans un état stable, "se portait aussi bien que possible vu les circonstances". Martin Boesen, le médecin de la sélection danoise précisant qu'il n'y avait "pour l'instant pas d'explication".  

Sur Sky News, le cardiologue anglais Sanjay Sharma, qui avait suivi avec le joueur à l'époque où il évoluait à Tottenham de 2013 jusqu'en 2019, s'interroge : "De toute évidence, quelque chose a terriblement mal tourné. La question consiste désormais à savoir ce qui s'est passé ? Et pourquoi est-ce arrivé ? Ce gars a effectué des tests normaux jusqu'en 2019, alors comment expliquer cet arrêt cardiaque ?", demande le professeur de cardiologie du sport à l'Université St George de Londres, émettant des doutes sur la possibilité d'un retour à une vie de footballeur professionnel pour l'actuel milieu de l'Inter. 

Le son de cloche est le même du côté de l'Inter Milan, où il évolue depuis 2019. "L'important est qu'il aille bien, mais il n'y avait jamais eu le moindre épisode qui aurait laissé entrevoir un problème, ni de près ni de loin, ni quand il était à Tottenham ni à l'Inter. En Italie, les contrôles sont très stricts", a expliqué le docteur Piero Volpi à la Gazzetta dello Sport.

Samedi, à l'occasion de l'entrée en lice du Danemark et de la Finale, les minutes ont paru bien longues. Les plus de 45 minutes entre l'effondrement de Christian Eriksen sur la pelouse du Parken Stadium de Copenhague et l'annonce par l'UEFA de la stabilisation de son état ont été interminables. Il était aux alentours de 18h45 quand Christian Eriksen s'est effondré, sans raison apparente, sur une remise en touche. Dès sa chute, le joueur a été pris en charge par coéquipiers, adversaires et soigneurs entrés en trombe sur la pelouse. Intubé, le joueur a subi un massage cardiaque sur la pelouse avant de sortir plusieurs minutes après sur un brancard. Il était alors protégé du regard des caméras par ses coéquipiers accompagnant le cortège. 

L'attente a ensuite débuté dans la consternation générale. Face à la Finlande, le Danemark évoluait à domicile pour son entrée dans la compétition. Les voisins scandinaves ont partagé de longues minutes d'attente, partagée par la communauté du football international.  

"Hors de danger"

Alors que Twitter débordait de messages de soutien à l'international danois, l'UEFA a annoncé à 19h30 la stabilisation de l'état du joueur. On a ensuite appris par sa fédération qu'il était conscient. Le pire semble avoir été évité. "J'ai pu parler à son père. Christian serait hors de danger. Il est conscient et peut parler", a dit son agent Martin Schoots, très ému, sur la chaîne néerlandaise NOS.

Le match était lui suspendu et il a longtemps semblé qu'il ne reprendrait pas. La rencontre a néanmoins redémarré à 20h30. La Finlande s'est imposée 1-0, mais l'important, évidemment, était ailleurs.

Lire aussi

Suivez toute l'actualité de l'Euro et des Bleus sur notre live permanent

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés repasse au-dessus de la barre des 7000

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France remonte, après l'or d'Agbégnénou

EN DIRECT - Covid-19 : la Gironde réimpose le masque dans plusieurs lieux en extérieur

Covid-19 : face à l'explosion des cas, la Haute-Corse prend de nouvelles mesures restrictives

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.