F1 : une affaire d'espionnage entre Mercedes et Ferrari ?

SPORT
DirectLCI
SOUPÇONS - L'écurie allemande vient de porter plainte contre un de ses ingénieurs en partance chez Ferrari pour vol de données confidentielles...

Pris la main dans le sac ? Comme le rapporte ce mardi Bloomberg, Mercedes a décidé d'attaquer en justice un de ses ingénieurs que l'écurie double championne du monde de F1 en titre soupçonne d'avoir dérobé des données de courses confidentielles avant de rejoindre Ferrari. En fin de contrat avec le constructeur allemand pour lequel il travaillait depuis 2012, Benjamin Hoyle prévoyait en effet de rejoindre la Scuderia dans les jours qui viennent, mais visiblement pas les mains vides.

"M. Hoyle, et potentiellement Ferrari, ont obtenu un avantage illégal"

Car, profitant d'être à la tête du département "Performance Application", l'intéressé a voulu embarquer avec lui plusieurs documents, dont "un rapport de course du Grand Prix de Hongrie 2015, et le kilométrage et les données concernant les dégâts liés aux moteurs Mercedes", raconte Bloomberg. Mercedes, qui surveillait pourtant de près son employé après avoir eu vent de son futur départ, n'a visiblement pas pu empêcher la fuite de documents dans cet épisode d'espionnage industriel. Alors qu'en F1, la concurrence est féroce et la moindre information sur un rival vaut de l'or... 

"Une action en justice est en cours, a confirmé un porte-parole de la marque à l'étoile après ces révélations. L'entreprise a pris les mesures légales appropriées pour protéger sa propriété intellectuelle." Mercedes tente donc par tous les moyens que son ancien ingénieur ne puisse par rejoindre une autre écurie, estimant même que "M. Hoyle, et potentiellement Ferrari, ont obtenu un avantage illégal" dans cette affaire. Belle ambiance dans les paddocks, donc... 

À LIRE AUSSI
>> Renault revient en F1 !
>> Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Lire et commenter