Euro : les Bleus dans le vif du sujet, un stade plein comme un œuf, un lob de fou... La feuille de match

Le Français Mbappé au duel avec Süle lors de la ligue des nations 2018

PLACE AU JEU - Du 11 juin au 11 juillet, LCI vous livre le programme de la journée. Ce mardi 15 juin, la France entre en lice face à l'Allemagne (21H), tout comme le Portugal, champion d'Europe en titre, sur la pelouse de la Puskas Arena à Budapest.

Quatre jours après le match d'ouverture Turquie-Italie (0-3), les Bleus font leur entrée ! Enfin ! Il va faire chaud sur toute la France, les terrasses vont être prises d'assaut à l'heure de l'apéro par les supporters tricolores et l'ambiance promet d'être aussi au moins aussi bouillante sur la pelouse de l'Allianz Arena de Munich à 21h. C'est là-bas, sur les terres bavaroises chères à quatre de nos Internationaux, que l'équipe de France lance son tournoi. Une entrée en matière corsée face à des Allemands qui évoluent à domicile. 

Mais il n'y a pas que ce classique et très attendu France-Allemagne à suivre. On vous livre à domicile le programme qui rythmera votre journée placée sous le signe du ballon rond.

Toute l'info sur

Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

L'affiche à ne pas rater : France-Allemagne, bien sûr !

Annoncé comme LE favori de la compétition, l'équipe de France affronte ce mardi à 21H, une Allemagne en pleine reconstruction. Depuis son succès mondial en 2014, la Mannschaft peine à se réinventer et reste sur un cuisant échec en 2018 (élimination en poule de la Coupe du monde). Les Allemands ont même subi une humiliante défaite en mars dernier, s'inclinant contre la Macédoine du Nord à domicile (1-2). Le revers de trop pour Joachim Löw, qui quittera ses fonctions à l'issue de ce championnat d'Europe des nations, contraint de rappeler en sélection les "bannis" Muller et Hummels. Malgré tout l'Allemagne reste l'Allemagne et les coéquipiers d'Antonio Rudiger ne comptent pas se présenter en victime expiatoire contre les Français. "Sur le papier, si on regarde les noms, les Français ont l'air plus forts, mais ce n'est que du papier", a d'ailleurs lancé le défenseur. Les Allemands n'hésiteront pas à jouer "sale", a-t-il prévenu. Le message a bien été reçu chez les Bleus, comme on vous le raconte ici

Rendez-vous à partir de 21h00 sur LCI.fr pour suivre la rencontre.  

Lire aussi

Le programme du mardi 15 juin : 

18h : Hongrie-Portugal (Groupe F, Budapest) en direct sur beIN SPORTS

21h : France-Allemagne (Groupe F, Munich) en direct sur M6 et beIN SPORTS

Il va faire parler de lui : Rüdiger

On vous reparle du coriace défenseur de la Mannschaft. Vainqueur de la Champions League avec Chelsea, l'Allemand a tenu un discours de guerrier, à deux jours du choc face à l'équipe de France. Celui qui, en Ligue des champions, a envoyé le Belge de City, Kevin De Bruyne, au bloc opératoire, n'a pas l'intention de faire dans la dentelle face à notre triplette infernale de l'attaque. "Il ne faut pas toujours être gentil, gentil, gentil, et ne pas toujours essayer de t'en sortir avec du beau football. Contre des joueurs comme ça, il faut aussi envoyer un message... et tôt", a-t-il balancé en conférence de presse, dimanche.

Le chiffre qui fait la différence : 45.5

Ce but, on va en attendre parler longtemps ! Lundi à Glasgow, l'attaquant tchèque Patrik Schick (que les amateurs de Bundesliga reconnaîtront puisqu'il évolue au Bayer Leverkusen) a inscrit un doublé à l'Hampden Park où les Écossais renouaient avec l'élite internationale pour la première fois depuis 1998. Mais les espoirs ont été douchés quand, à la 62e, Schick a réussi un lob sublime. Une frappe du gauche décochée dans la course, alors qu'il est à la lutte avec un défenseur, dans le rond central. Un missile longue portée que le statisticien Opta a évalué à 45.5m, soit la frappe la plus lointaine "jamais inscrite lors d'un match de l'EURO depuis qu'Opta analyse cette donnée (1980)". 

Lire aussi

Hors-jeu

Un stade plein comme un œuf. Pour la première fois depuis de (trop) longs mois, un match de football européen va se jouer dans une arène totalement remplie. Plus de 60.000 spectateurs sont ainsi attendus à la Puskas Arena de Budapest pour la rencontre entre la Hongrie et le Portugal. Les Magyars, privés de leur maître à jouer Dominik Szoboszlai, pourront compter sur le fervent soutien de leur sixième homme pour tenter de prendre des points contre l'ogre portugais.

Seule enceinte pouvant atteindre une jauge d'affluence maximale lors de cet Euro, la Puskas Arena va accueillir quatre matches lors de la compétition. Ce Hongrie-Portugal donc, mais aussi deux autres rencontres de la phase de poule (Hongrie-France (19 juin) et Portugal-France (23 juin)) ainsi qu'un huitième de finale (27 juin). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Trois choses à savoir sur Novavax, le nouveau vaccin dont vous entendrez bientôt parler

EN DIRECT - Covid-19 : Londres supprime la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés venant de France métropolitaine

Extension du pass sanitaire : les points que le Conseil constitutionnel pourrait censurer

Ile de Ré : menacés d'expulsion, ces propriétaires de mobil-homes ont le sentiment de "faire tache"

Covid-19 : des troubles menstruels à attribuer à la vaccination ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.