Fidel Castro était comme "un second père" pour Diego Maradona

Fidel Castro était comme "un second père" pour Diego Maradona
SPORT

Toute L'info sur

La mort de Fidel Castro

RÉACTION - Diego Maradona a rendu un hommage appuyé à Fidel Castro, décédé ce samedi à l'âge de 90 ans. La légende du football argentin a affirmé que le "Lider Maximo" avait été comme "un second père" pour lui. L'ancien dirigeant cubain avait notamment permis à Maradona de soigner son addiction à la drogue sur l'île.

"C'est une journée horrible. On m'a annoncé la mort de celui qui était le plus grand, sans aucun doute. Fidel Castro est mort. Je suis terriblement triste, parce qu'il était pour moi comme un second père". Diego Maradona, ému, a tenu à rendre un vibrant hommage à Fidel Castro, décédé ce samedi à l'âge de 90 ans. A Zagreb, où il assiste à la finale de la Coupe Davis entre la Croatie et l'Argentine, l'ancien numéro 10 de Naples était visiblement très affecté par cette nouvelle lorsqu'il s'est présenté devant les médias.

Lire aussi

    "El Pibe de Oro" est revenu sur la génèse de l'amitié qui le liait avec l'ancien président cubain. "C'est un homme qui m'a ouvert les portes de Cuba quand, en Argentine, beaucoup de cliniques me les fermaient. Je lui dois beaucoup, il me parlait et me conseillait. Chaque fois que j'avais besoin de quelque chose, il était le premier à m'appeler", s'est souvenu l'Argentin de 56 ans qui s'etait attaché un ruban noir sur le bras en signe de deuil. L'Argentin a séjourné à plusieurs reprises à Cuba, où il a notamment été traité pour sa dépendance à la drogue. "Il m'a énormément parlé de la drogue, il m'a parlé de la façon d'en sortir, (m'a dit) que je pouvais", a déclaré Maradona, qui s'est fait tatouer la tête du "Lider Maximo" sur le mollet gauche.

    En vidéo

    JT WE – Mort de Fidel Castro : retour sur le parcours du « Lider Maximo »

    Diego Maradona a assuré qu'il se rendrait aux funérailles de Fidel Castro, qui se dérouleront le 4 décembre prochain à Santiago de Cuba. "Je veux être avec Raul (Castro, président cubain et frère de Fidel), être avec les enfants et avec le peuple cubain qui m'a beaucoup donné. Je veux accompagner Fidel, mon ami. Il sera incinéré. Je veux lui exprimer toute ma gratitude, pour tout", a indiqué l'ancien footballeur.

    En vidéo

    Mort de Fidel Castro : les Cubains oscillent entre sidération et jubilation

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent