FIFA : Michel Platini aurait menacé Sepp Blatter de prison

SPORT

CLASH – Dans une interview accordée ce samedi au quotidien néerlandais Volkskrant, Sepp Blatter affirme que Michel Platini l’a menacé de prison pour le dissuader de se représenter.

Le climat autour de la FIFA et de ses dirigeants ne s’est pas apaisé avec l’ouverture de la campagne du nouveau président. Ce samedi, Sepp Blatter a allumé un nouveau feu, en affirmant au journal d’Amsterdam Volkskang, que Michel Platini l’a menacé de l’envoyer en prison s’il ne renonçait pas à se présenter. 

D’après le Suisse, la scène se serait déroulée quelques heures avant le vote ayant réélu Blatter. Michel Platini s’adressant à Peter Blatter, frère de. "Durant le déjeuner, Platini s'est assis à la table de mon frère et lui a dit: dis à Sepp de retirer sa candidature, ou il ira en prison". Sepp précisant qu’il n’a appris cet échange que récemment. Quatre jours plus tard, sous pression de la justice, Blatter remettait son mandat en jeu.

Tentative de distraction ?

Du côté du clan de Michel Platini, désormais candidat à la succession de Blatter, on a rapidement réagit. L’entourage du Français évoquant une histoire montée de toutes pièces, affirmant que c’était "la dernière d’une série de tentatives de Zurich de distraire le monde des problèmes auxquels la FIFA est confrontée". 

EN SAVOIR +
>>  Michel Platini officiellement candidat
>> Tout ce que vous devez savoir du scandale à la FIFA en quatre questions
>> L'attribution du Mondial 98 corrompue elle aussi

Si elle est avérée, cette déclaration prouve que Michel Platini ne fera aucun cadeau à Sepp Blatter, son ancien mentor, s’il venait à être élu à la tête de la FIFA. Si elle est effectivement fausse, elle montre combien que le Suisse perd peu à peu tout lien avec la réalité. Seule donnée certaine, l’élection du nouveau président de la FIFA aura lieu le 26 février prochain à Zurich. 

Lire et commenter