Mondial de hand 2017 : Nedim Remili, l'as de la gâchette

SPORT

Toute L'info sur

La France au Mondial de hand

PORTRAIT - Nedim Remili, 21 ans, meilleur buteur des Bleus, fait figure d'élément incontournable dans le parcours sans faute des Experts. Présentation d'un gaucher à la force de frappe aussi redoutée que redoutable.

"Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années ", disait l'autre. Un vers du Cid qui peut correspondre  à Nedil Remili, 21 ans. Et pour cause, le natif de Créteil marche sur l'eau dans ce Mondial 2017. Avec cinq buts en 8e contre l'Islande, six autres en quart contre la Suède et six à nouveau en demi-finale face à la Slovénie, Remili est le meilleur buteur des Bleus avec 33 réalisations. 

De bon augure avant d'affronter la Croatie ou la Norvège à Bercy, dimanche, à 17h30. Un bilan exceptionnel qui épate le staff français.

Cela faisait très longtemps que nous n'avions pas eu un gaucher de cette qualité"- Didier Dinart , entraîneur de l'équipe de France de handball

"Cela faisait très longtemps que nous n'avions pas eu un gaucher de cette qualité." Le compliment vient du coach français Didier Dinart qui avait eu le privilège d'évoluer aux côtés de Stéphane Stoecklin, une légende au poste d'arrière droit. Remili a cette faculté rare de pourvoir marquer de loin. 

Près de la moitié de ses buts ont d'ailleurs été marquée à neuf mètres de la cage adverse. "Être capable de décocher des tirs comme ça à longue distance, c'est un vrai plus pour notre équipe et un poison pour nos adversaires", souligne Valentin Porte, qui partage le poste d'arrière droit avec lui.

Lire aussi

Je peux tirer plus fort- Nedim Remili

Le néo-Parisien rentre d'ailleurs souvent en seconde période pour tuer le match. "Nous (les remplaçants) essayons de répondre présent, d'apporter ce que nous pouvons et de répondre physiquement aussi, parce que plus la compétition approche de la fin, plus c'est difficile", dit sobrement le garçon au physique robuste (1,95 m, 94 kilos), qui a attiré l'attention de Didier Dinart après ses prestations lors du Hand Star Game 2016 à Bercy où il a gagné le concours du tir le plus rapide (flashé à 105 km/h). "Je peux tirer plus fort", avait-il prévenu. Tant mieux. Dimanche, en finale, les Experts auront bien besoin de ses coups de canon pour décrocher un 6e sacre mondial, seize ans après les Costauds.

En vidéo

Mondial de handball : les Bleus prêts à jouer "une finale de rêve"

Lire et commenter