"Je suis gay" : Josh Cavallo, premier footballeur pro en activité à faire son coming-out

Description du sujet digitial

COMING-OUT - Dans une vidéo touchante, le footballeur australien Josh Cavallo a révélé, mercredi 27 octobre, son homosexualité dans un milieu connu pour son omerta.

"J'ai quelque chose de personnel à partager avec vous. Je suis footballeur et je suis gay." Ces quelques mots, Josh Cavallo les a pesés avant de les prononcer. Ces quelques mots, il les a déclamés pour se libérer. Face caméra, la gorge nouée et les yeux embués, l'Australien de 21 ans a brisé un tabou. Dans une vidéo, intitulée "Josh's Truth" ("La vérité de Josh", en anglais) et diffusée sur les réseaux sociaux par son club, l'Adélaïde United, l'arrière gauche de A-League, le championnat australien, a révélé son homosexualité au grand jour, mercredi 27 octobre. Une première pour un joueur professionnel en activité. 

"Cela a été un long voyage pour en arriver là, mais je ne pourrais pas être plus heureux de ma décision de faire mon coming out.  Je combats ma sexualité depuis plus de six ans maintenant, et je suis content de pouvoir mettre cela de côté", écrit l'ancien international Espoirs australien dans un long post, partagé sur ses comptes Instagram et Twitter. 

Dans la séquence vidéo, repartagée avec ses followers, Josh Cavallo ouvre son cœur. Il se confie plus en longueur sur les raisons qui l'ont poussé à sortir de son silence. Il évoque notamment le poids du secret, le poids de sa double vie. "J'ai toujours ressenti le besoin de me cacher. J'avais honte. Cacher qui l'on est vraiment pour poursuivre son rêve de gosse...", raconte-t-il. "Tout ce que je veux, c'est jouer au football et être traité comme les autres. Je suis fatigué d'essayer d'être performant, j'en ai marre d'essayer de vivre cette double vie, c'est épuisant. Je ne souhaite à personne de vivre ça." 

La peur du regard de l'autre

S'il a longtemps "caché" sa vraie nature, c'est parce qu'il avait "peur de la réaction des gens", dans un milieu où la question de l'homosexualité est un tabou encore tenace. "En tant que footballeur gay, j'ai dû apprendre à masquer mes sentiments pour m'adapter au moule d'un footballeur professionnel. Grandir en étant gay et jouer au football n'est pas quelque chose de facile. (...) J'ai vécu ma vie en supposant que c'était un sujet dont on ne devait jamais parler", détaille le joueur australien. 

"J'avais peur que les gens commencent à me traiter différemment si je révélais la vérité, à dire du mal ou se moquer de moi, mais ce n'est pas le cas", explique-t-il. "Mon copain, mes amis, mes coéquipiers, mes coachs, tous ont été incroyables. Les réponses que j'ai reçues sont merveilleuses. Ce qui me fait me demander pourquoi j'ai gardé ça pour moi pendant tout ce temps."

Tu nous aides à avancer- Gerard Piqué, joueur du FC Barcelone

Depuis qu'il a fait son coming-out, Josh Cavallo a reçu le soutien de son équipe, l'Adélaïde United, qui "(l'a) traité avec le plus profond respect". "Avant que Josh ne me parle, il était clair qu'il vivait avec un lourd fardeau et une douleur inimaginable. Le voir aujourd'hui avec ce poids enlevé de ses épaules est magnifique", s'est félicité l'entraîneur adjoint Ross Aloisi. 

Plusieurs grands noms du football l'ont remercié d'avoir parlé. "Fier de toi", a tweeté le champion du monde 2018 Antoine Griezmann. Le capitaine du Barça Gerard Piqué y est, aussi, allé de son message. "Je n'ai pas le plaisir de te connaître personnellement, mais je tiens à te remercier pour cette démarche que tu fais. Le monde du football est loin derrière et tu nous aides à avancer."

La difficile libération de la parole

Peu de joueurs professionnels se sont déclarés publiquement homosexuels lorsqu'ils étaient en activité. Avant de se donner la mort en 1998, l'Anglais Justin Fashanu a été le premier footballeur connu à sortir du placard. En 1990, le tabloïd The Sun, qui l'avait interviewé, avait titré en Une : "Star du football à 1 million de livres sterling : JE SUIS GAY". Désavoué par son propre frère, il avait vu plusieurs de ses coéquipiers lui tourner le dos, déclarant qu'un homosexuel n'avait pas sa place dans une équipe. Depuis, seul l'Australien Andy Brennan, alors qu'il évoluait dans un championnat mineur, a brisé le tabou en 2019.

"C'est ahurissant de savoir qu'il n'y a aucun joueur en activité qui ait fait son coming out, en Australie comme ailleurs", déplore Josh Cavallo. "Dans le football, l'opportunité d'atteindre la gloire est infime, et faire son coming out peut avoir un impact négatif. Mais je sais que d'autres joueurs se murent dans le silence." Preuve en est, le témoignage anonyme d'une "star", sous le couvert de l'anonymat, relayé par The Sun, le 18 octobre dernier. "La vérité est que je serai crucifié", estimait-il.

Lire aussi

C'est notamment pour cela que Josh Cavallo souhaite désormais aider à libérer la parole. "Je veux inspirer les gens et leur montrer qu'il n'y a pas de problème à être soi-même et à jouer au football, il n'y a pas de problème à être gay et à jouer au football", souligne-t-il. "Je veux dire aux personnes qui souffrent, qui ont peur : ne jouez pas à être celui que vous n'êtes pas, soyez vous-même, ne jouez pas de rôle. Avec ce coming-out, je suis heureux et fier de montrer qui est Josh Cavallo, le vrai Josh Cavallo."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : "Il n'impacte pas le profil de la vague que nous connaissons"

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.