Coupe du monde 2022 : l'Ukraine et la Finlande sur la route des Bleus en qualifications

Coupe du monde 2022 : l'Ukraine et la Finlande sur la route des Bleus en qualifications

BOULEVARD ? - Championne du monde en titre, la France s'en est plutôt bien sortie ce lundi 7 décembre lors du tirage au sort des éliminatoires pour le Mondial 2022. Les Bleus seront dans le Groupe D, en compagnie de l'Ukraine, de la Finlande, de la Bosnie-Herzégovine et du Kazakhstan. Une poule qui ne devrait pas leur causer de soucis.

Les Bleus remettent leur titre en jeu. Deux ans après avoir soulevé la Coupe du monde en Russie, grâce à sa victoire contre la Croatie (4-2) en finale, l'équipe de France repart à la conquête de la planète football. Et cela commence dès maintenant. Malgré son statut de tenante du titre, elle va devoir passer par la case des qualifications pour défendre son étoile russe au Qatar, du 21 novembre au 18 décembre 2022. Au contraire de son aînée de 1998. Depuis 2002, le vainqueur n'est plus automatiquement qualifié pour l'édition suivante pour défendre son titre. Seul le pays organisateur, en l'occurrence le Qatar, bénéficiera de ce privilège.

Du printemps à l'automne 2021, les Bleus chercheront donc à se qualifier directement pour le Mondial, qui se déroulera pour la première fois en fin d'année, en terminant à la première place d'une poule très abordable. Têtes de série, les hommes de Didier Deschamps ont été versés dans le Groupe D, selon le tirage au sort effectué ce lundi 7 décembre à Zurich, au siège de la Fifa. Une poule composée de l'Ukraine, l'adversaire du spectaculaire barrage du Mondial 2014 qu'ils ont atomisé en amical en octobre (7-1), de la Finlande, qui les a surpris en novembre (0-2), de la Bosnie-Herzégovine et du Kazakhstan.

Il faudra faire le nécessaire sur le terrain- Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France

"Je ne vais pas sauter au plafond. Il faut avoir du respect et de l'humilité", a réagi dans la soirée le sélectionneur Didier Deschamps depuis le siège de la Fédération française de football (FFF). "En étant tête de série, la France est favorite, mais il faudra faire le nécessaire sur le terrain pour atteindre l'objectif de se qualifier." "Le risque, c'est toujours de se considérer plus forte que les autres", a-t-il ajouté, rappelant que son groupe "connait très bien" l'Ukraine et la Finlande pour les avoir rencontrées récemment. "Il ne faudrait pas faire l'erreur de négliger nos adversaires, que parce qu'on est plus fort sur le papier, le terrain nous donnera forcément raison. Faire en sorte d'avoir la même détermination, quel que soit l'adversaire."

Qualifiée pour le "Final Four" de la Ligue des nations, qui aura lieu du 6 au 10 octobre 2021 en Italie, l'équipe de France était assurée d'être reversée dans un groupe de cinq équipes, et pas de six, pour les qualifications à la Coupe du monde 2022. Concrètement, les champions du monde en titre auront donc mécaniquement plus de chances de se qualifier. En cas d'accident de parcours, ils ont déjà leur place réservée en barrages en vertu de cette première place de groupe acquise en Ligue des nations. 

Pour rappel, les dix premiers de chaque groupe éliminatoire décrocheront directement leur billet pour le Mondial. Les dix deuxièmes devront en passer par les barrages, avec les deux vainqueurs de groupe les mieux classés de la Ligue des nations qui ne se seront pas qualifiés directement pour la Coupe du monde, ni pour les barrages en qualité de deuxièmes de groupe. Ces douze nations seront reversées dans trois parcours de qualification, composés de matches simples à élimination directe prévus en mars 2022. Elles se départageront les trois tickets restants dédiés aux nations européennes.

Lire aussi

Autre avantage : les coéquipiers d'Hugo Lloris disputeront deux matchs de moins. Ils pourront donc souffler, alors que la France va disputer "que" 17 rencontres officielles (qualifications au Mondial 2022, Euro, Ligue des nations) sur l'année civile 2021. Ce qui est un luxe au regard de la répétition des efforts que doivent supporter les joueurs et du calendrier ultra-dense proposé par la Fifa, avec trois matchs en une semaine en mars 2021, puis tous les autres entre septembre et novembre 2021. Ça ne sera pas de trop.

Le nouvel épisode du podcast CLUB MARGOTTON : Lilian Thuram, la mission d'une vie.

Ecoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée ! 

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Des témoignages uniques pour comprendre ces histoires de sport extraordinaires. Un podcast du Groupe TF1.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "La troisième vague est loin d'être finie", avertit Jean Castex

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

La vidéo d'un adolescent de 13 ans abattu par un policier choque l'Amérique

Lire et commenter