"Kita Circus", "17e marionnette", "chèvres"... le premier entraînement agité de Domenech à Nantes

Waldemar Kita, le propriétaire du FC Nantes, et son nouvel entraîneur Raymond Domenech, le 30 décembre 2020.

DRÔLE D'ACCUEIL - Tout juste nommé à la tête du FC Nantes, Raymond Domenech a vécu un première séance animée ce mercredi 30 décembre. Des supporters de la Brigade Loire, hostiles au président Kita, n'ont épargné personne.

Il ne s'attendait sans doute pas à un tel accueil. Dix-septième entraîneur de l'ère Waldemar Kita, débutée en 2007, à s'installer sur le banc du FC Nantes, Raymond Domenech encadrait sa première séance ce mercredi 30 décembre à la Jonelière. Des débuts qu'il n'oubliera pas. Les premiers pas de l'ancien sélectionneur des Bleus, qui n'a plus entraîné depuis le fiasco de Knysna lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, ont été éclipsés par l'irruption de supporters hostiles au propriétaire et membres du collectif "anti-Kita". Un comité qui a misé sur l'humour pour lui souhaiter la bienvenue.

À 10h30, une demi-heure après le début de la séance, une poignée d'ultras membres de la Brigade Loire ont installé une enceinte sur la route jouxtant le centre sportif José-Arribas, sous les yeux du service de sécurité dépassé. Sur fond d'une bande-son de spectacle de cirque, ces fervents opposants à Waldemar Kita, le propriétaire franco-polonais des Canaris, ont perturbé la reprise pendant plusieurs minutes. "Mesdames et Messieurs, bienvenue au Kita Circus !", crachait la sono. 

"Onze chèvres disposées un peu partout"

Moqueurs, les supporters des Canaris n'ont pas été tendres avec leur nouvel entraîneur. "Le Kita Circus vous propose de nouveaux numéros incroyables... Le Kita Circus, c'est évidemment son spectacle de marionnettes. Une 17e vient d'arriver au FCN, la 17e en 13 ans !", a-t-on pu entendre, en référence au nombre de coachs "lessivés" par Waldemar Kita, dont le dernier en date n'est autre que Christian Gourcuff, mis à la porte mi-décembre après la claque contre Strasbourg (0-4). "Raymond Domenech va nous expliquer sa vision du football, de quoi nous faire marrer pour les prochains week-ends au Kita Circus."

Lire aussi

Dépités par le choix Domenech, qui n'a plus dirigé un club depuis 1993, ils s'en sont également pris à leurs joueurs, 16e de Ligue 1 avec seulement trois points d'avance sur le premier relégable. "Le Kita Circus vous propose son traditionnel numéro animalier", indiquait le message audio. "Onze chèvres vont être disposées un peu partout sur un rectangle vert et devront se passer un ballon, exclusivement au Kita Circus, un spectacle qui dure depuis treize ans, pour les petits comme pour les grands".

Jusqu'alors bon enfant, le ton est un peu monté. Le milieu Abdoulaye Touré a dû être retenu par ses coéquipiers pour ne pas aller s'expliquer avec les membres de la Brigade Loire. Il a été finalement calmé par Raymond Domenech et son adjoint, le préparateur physique Robert Duverne. Présent dans les locaux du club, Waldemar Kita a lui attendu la fin de séance, entouré de deux gardes du corps, pour s'entretenir devant le staff au grand complet. Tout en prenant le soin d'éviter les supporters.

Le nouvel épisode du podcast CLUB MARGOTTON : Lilian Thuram, la mission d'une vie.

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Bien sûr, il a été champion du Monde de Football en 1998. Il a porté 142 fois le maillot de l’équipe de France. Un record. Pourtant, très tôt, il a regardé au-delà du ballon rond et su que son statut lui permettrait d’être une voix forte de la lutte contre les discriminations. Aujourd’hui, c’est son combat quotidien. Lilian Thuram écrit, il s’engage et lorsqu’il prend le temps de se confier, c’est de l’émotion à fleur de peau, une belle matière à réflexion.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - L'Espagne commence à administrer la deuxième dose de vaccin aux personnes prioritaires

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter