France-Suisse : il y aura plus de places dans le stade... et moins de supporters français

France-Suisse : il y aura plus de places dans le stade... et moins de supporters français

SOUTIEN ÉTOUFFÉ - À l'occasion du huitième de finale France-Suisse, lundi 28 juin, le stade de Bucarest va pouvoir accueillir environ 25.000 supporters contre 13.000 auparavant. Ils ne seront toutefois que 1500 fans des Bleus à garnir les gradins roumains.

La ferveur ne va pas retomber sur le chemin des Bleus. Après des débuts réussis contre l'Allemagne (1-0), dans une Allianz Arena de Munich, garnie de 14.000 spectateurs, et deux nuls face à la Hongrie (1-1) et au Portugal (2-2), au cœur d'une bouillante Puskas Arena de Budapest, pleine à craquer, avec 60.000 sièges occupés, les champions du monde vont poursuivre leur tournée des stades européens. Prochain arrêt : Bucarest, en Roumanie, pour y défier la Suisse en huitième de finale de l'Euro.

À l'occasion de ce match contre la "Nati", lundi 28 juin (à 21h, en direct sur TF1 et en live commenté sur LCI.fr), la jauge d'accueil de la National Arena a été relevée. Lors des trois premières rencontres de poules disputées dans l'écrin roumain, Autriche-Macédoine du Nord (3-1), Ukraine-Macédoine du Nord (2-1) et Ukraine-Autriche (0-1), seuls 13.000 supporters avaient été autorisés à s'installer en tribunes. Faute d'affiche prestigieuse, l'affluence avait peiné à dépasser les 10.000 spectateurs. 

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

La qualification de l'équipe de France a changé la donne. Face à la forte demande pour assister à leur huitième de finale, l'UEFA et les organisateurs locaux ont revu leur copie. "Nous pouvons confirmer que la capacité de la National Arena de Bucarest a été augmentée jusqu'à environ 50%. La capacité disponible sera d'environ 25.000 places", a écrit l'UEFA dans un communiqué transmis à l'AFP. "Les places additionnelles ont été mises en vente sous conditions strictes, seulement à des gens entièrement vaccinés", a ajouté l'instance européenne. Samedi 26 juin, 22.000 tickets avaient déjà trouvé preneurs. 

Un casse-tête sans fin pour les fans tricolores

Alors que le gouvernement britannique ayant promis de relever la jauge de Wembley, à Londres, à 60.000 spectateurs pour les demi-finales et la finale, les 6, 7 et 11 juillet, le stade de Bucarest est l'un des premiers à l'augmenter en cours d'Euro. Cette hausse de la capacité d'accueil ne va toutefois pas profiter aux supporters tricolores. Entre 1350 et 1500 fans français seulement sont attendus pour France-Suisse contre 7500 pour Portugal-France à Budapest. Ils pourraient être encore moins, en raison de la complexité logistique, faute de vols suffisants ou à cause des prix exorbitants pour se rendre en Roumanie.

En vidéo

En route pour Bucarest avec les supporters des Bleus

"Ça devait arriver ! Suite à l'impossibilité de prévoir son transport en amont, l'engouement des supporters français avec des billets pour France-Suisse se retrouve confronté aux tarifs des billets d'avions exorbitants. Conséquence, ils abandonnent l'idée de se rendre à Bucarest", a déploré sur Twitter Fabian, un "membre très actif" des Irrésistibles Français, le principal groupe de supporters de l'équipe de France. "Je suis partagé entre la joie que j'ai pour les Roumains qui pourront assister à ce match et le sentiment d'un immense gâchis pour les supporters des deux camps qui resteront à la maison."

Le casse-tête devrait encore se complexifier pour les suiveurs des Bleus en cas de qualification pour les quarts de finale. Après des matchs de poules à Munich et à Budapest, un huitième à Bucarest, la France est attendue à Saint-Pétersbourg si elle passe sans encombre l'obstacle suisse. Pour voyager en Russie, les fans tricolores devront planifier leur voyage au dernier moment et jongler avec les affres logistiques du coronavirus. La vie de supporter à l'Euro est tout sauf un long fleuve tranquille.

Suivez toute l'actualité de l'Euro et des Bleus sur notre live permanent.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EN DIRECT - Tempête Aurore : routes coupées, toitures envolées... des dégâts dans le sillage des rafales

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EXCLUSIF - "On ne connaissait pas Nordahl Lelandais" : pour la première fois, des invités du mariage où a été enlevée Maëlys témoignent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.