Euro : après France-Allemagne, les Bleus "invincibles" pour l'Europe ?

Euro : après France-Allemagne, les Bleus "invincibles" pour l'Europe ?

REVUE DE PRESSE - Au lendemain de la victoire de l'équipe de France, toute en maîtrise contre l'Allemagne (1-0), mardi 15 juin à Munich, la presse européenne a salué la performance des champions du monde. Plus que jamais, après ces débuts réussis, ils font office de favoris.

Solides à faire peur. Telle pourrait être la Une de LCI.fr, au lendemain de l'entrée en matière réussie des Bleus contre l'Allemagne (1-0), mardi 15 juin à Munich. Au terme d'une partie accrochée, indécise et intense, devant la ferveur retrouvée de l'Allianz Arena, où près de 2500 supporters tricolores ont déclamé une Marseillaise vibrante, la France a lancé idéalement son Euro. Affichant une maîtrise collective de tous les instants, les champions du monde ont envoyé un premier message aux 23 autres nations. C'est donc, logiquement, qu'ils se font une place méritée dans les gros titres de la presse européenne.

Outre-Rhin, en ce lendemain de défaite, on ressasse le but contre son camp de Mats Hummels, avec le journal à grand tirage Bild, qui regrette que le taulier du Borussia Dortmund, sorti du placard pour l'Euro, "a tiré dans le mauvais but". En France, l'heure est aux réjouissances. "Comme en 18", titre L'Équipe, le quotidien sportif de référence, en clin d'œil à la victoire des Bleus en Russie il y a trois ans. "Costauds en défense, opportunistes en attaque", les joueurs de Didier Deschamps ont remis leurs habits de champions du monde pour triompher dans "ce combat de titans" gagné à "l'état d'esprit", dixit le sélectionneur.

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

"Et à la fin, c'est la France qui gagne"

À l'été 1990, à l'issue de la demi-finale à suspense de la Coupe du monde, perdue par l'Angleterre face à la RFA (1-1 a.p, 4 t.a.b à 3), l'attaquant anglais Gary Lineker avait prononcé une maxime entrée dans la légende : "Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne." Le Parisien, taquin, revisite cette célèbre formule, devenue pour l'occasion : "Et à la fin, c'est la France qui gagne". La presse quotidienne régionale, en chœur, fait le même constat : "Ça commence fort". "C'est du solide !", s'enthousiasme même Le Progrès

Une solidité à toute épreuve aussi mise en exergue chez nos voisins européens. "Avertissement à l'Europe : la France est là", lance La Gazzetta dello Sport. "La France s'est confirmée comme la meilleure équipe du tournoi : sans points faibles, elle dispose de joueurs capables de changer le jeu. Une attaque atomique, un milieu de terrain en granit avec Pogba et Kanté, deux centres défensifs solides et deux excellents latéraux", poursuit le quotidien le plus lu d'Italie. Imperturbable et sûre de ses forces, "la France a mis l'Allemagne K.-O.", estime Il Corriere dello Sport. "La France aux commandes", conclut Tuttosport

Lire aussi

Pogba, le Bleu parmi les Bleus

Il n'y a pas que de l'autre côté des Alpes que la France a marqué les esprits. En Angleterre, le Daily Mail rappelle que la finaliste de l'Euro 2016 a montré "pourquoi elle est favorite". Malgré le score accroché, "ne vous y trompez pas, elle reste l'équipe à battre". The Independent pousse le curseur plus loin. "Cette victoire sur l'Allemagne a montré précisément pourquoi la plupart des gens ont prédit de manière plutôt ennuyeuse qu'ils seraient champions", peut-on lire dans la chronique d'après-match. 

La BBC met, elle, en avant un joueur : Paul Pogba, magistral contre la Mannschaft. "Pogba a joué un rôle crucial dans la victoire de son équipe (...). Il a gagné des tacles, a fait preuve d'intelligence et de discipline pour repousser les Allemands. Pogba a fait preuve de mordant - et a peut-être été mordu. Au sens propre", est-il écrit, en référence à la morsure d'Antonio Rüdiger, qui a "grignoté" le Français. Au Portugal, futur adversaire des Bleus, le 23 juin, O Jogo s'intéresse à Kylian Mbappé. "Seule la VAR a empêché un festival" de l'attaquant du PSG, juge le journal, qui rappelle les deux buts refusés à la France pour des hors-jeu.

La performance aboutie des Bleus est applaudie partout ailleurs. "Il est possible pour la France de traverser l'Euro sans encaisser un seul but ou un nombre ridicule", suggère, un peu amèrement, le quotidien espagnol Marca. "Il a été possible de constater de visu ce que l'on savait déjà : c'est un rival infranchissable." Avant l'Euro, les Bleus inspiraient la crainte à leurs adversaires. Désormais, ils font peur. 

Suivez toute l'actualité de l'Euro et des Bleus sur notre live permanent

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Trois choses à savoir sur Novavax, le nouveau vaccin dont vous entendrez bientôt parler

Extension du pass sanitaire : les points que le Conseil constitutionnel pourrait censurer

EN DIRECT - Covid-19 : les États-Unis projettent de rouvrir leurs frontières aux voyageurs vaccinés

EN DIRECT - JO de Tokyo : Kevin Mayer de nouveau dans la course pour une médaille en décathlon

Catalogne : un Français recherché pour avoir jeté un mégot depuis la fenêtre de sa voiture

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.