La feuille de match de l'Euro : un choc, un artiste... et un joueur rattrapé par la patrouille

Les attaquants Lukaku et Braithwaite vont s'affronter jeudi dans le cadre de la deuxième journée du groupe B

PLACE AU JEU - Du 11 juin au 11 juillet, LCI vous livre le programme de la journée. Ce jeudi 17 juin, la Macédoine du Nord et l'Ukraine tenteront de prendre leurs premiers points dans la compétition. Convaincante lors de son entrée en lice, la Belgique va, elle, croiser le fer avec un Danemark, en l'honneur de Christian Eriksen, qui se remet de son arrêt cardiaque.

Menu chargé ce jeudi avec notamment une alléchante confrontation entre la Belgique et le Danemark. Après le cauchemar de la première journée, les coéquipiers d'un Simon Kjaer exemplaire se frottent à l'un des principaux favoris de cet Euro : la Belgique. Victorieux au forceps d'une courageuse Ukraine, les Pays-Bas de Memphis Depay veulent, eux, doubler la mise contre les Aigles autrichiens. 

LCI vous livre à domicile le programme qui rythmera votre journée placée sous le signe du ballon rond.

Toute l'info sur

Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

L'affiche à ne pas rater : Danemark-Belgique

Fortunes opposées que celles du Danemark et de la Belgique lors de leur entrée en lice. Malgré plusieurs cadres absents, les "Diables rouges" ont aisément dominé une Russie trop limitée (3-0), lançant idéalement leur tournoi. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, Axel Witsel a reçu le feu vert du staff médical pour faire son retour sur les terrains. Les Danois, de leur côté, ont vécu un véritable cauchemar. Après avoir perdu leur plaque tournante Christian Eriksen, victime d'un malaise cardiaque, les hommes de Kasper Hjulmand se sont inclinés contre la Finlande (0-1), équipe supposée la plus faible du groupe et qui faisait ses débuts dans une grande compétition internationale. 

Les coéquipiers d'un Romelu Lukaku, impressionnant lors du match contre la Sbornaïa, voudront continuer sur leur lancée et prendre une grande option sur la première place du groupe B. Le comportement de la défense belge, peu sollicitée jusque-là, sera à surveiller de près face à une attaque danoise talentueuse et explosive (Poulsen, Braithwaite, voire Skov ou Dolberg). Une partie des clés de la rencontre se situe certainement dans la capacité (ou non) du Danemark à se remobiliser après la succession de coups durs de la première journée. Le public du Parken Stadium de Copenhague pourrait y aider.

Lire aussi

Le programme de jeudi 17 juin : 

15h :  Ukraine - Macédoine du Nord (Groupe C, Bucarest, beIN Sports) 

18h : Danemark - Belgique (Groupe B, Copenhague, beIN Sports) 

21h : Pays-Bas - Autriche (Groupe C, Amsterdam, beIN Sports)

Il va faire parler de lui : Eljif Elmas

Pour de nombreux supporters nord-macédoniens, il représente l'après-Pandev. Auteur d'une prestation de grande classe en ouverture contre l'Autriche (3-1), Eljif Elmas a fait une entrée fracassante dans cet Euro. Poison entre les lignes, il a marqué de son empreinte l'entrejeu par sa justesse de distribution et ses dribbles chaloupés. Le volume de courses du milieu napolitain a posé de réels problèmes à l'Autriche tout comme sa capacité à presser à la perte de balle. 

Exubérant, insouciant, ce technicien hors pair apporte une réelle fraîcheur au sein d'une surprenante sélection nord-macédonienne. Son sélectionneur n'en dit pas autre chose. "Elmas est un bon gars et un joueur très fort. Il a un physique, des compétences techniques, il est rapide balle au pied, mais surtout il est rapide avec l'esprit et a un caractère très fort", indique Igor Angelovski. "Il est né pour devenir un grand joueur et deviendra l'un des meilleurs... Elmas est l'avenir de l'équipe nationale", insiste même le technicien. 

Le chiffre qui fait la différence : 41

Comme le nombre de buts en sélection d'Andriy Yarmolenko. L'attaquant ukrainien, auteur d'une superbe réalisation en ouverture contre les Pays-Bas, brigue la première place du classement des buteurs dans l'histoire de sa sélection. Il n'est, en effet, plus qu'à sept longueurs d'Andriy Shevchenko, véritable légende en son pays et actuel sélectionneur de... l'Ukraine. Dribbleur et technique, l'attaquant de West Ham possède en plus une superbe vision de jeu. Ses 21 passes décisives sous le maillot de la Zbirna attestent de cette science du caviar. Il constituera encore l'une des principales armes des "Jaunes et Bleus" contre la Macédoine du Nord. 

Hors-jeu

Une célébration qui coûte cher à Marko Arnautovic. L'UEFA a infligé mercredi un match de suspension à l'attaquant autrichien pour avoir "insulté un autre joueur" lors de la victoire de l'Autriche face à la Macédoine du Nord (3-1). L'instance européenne a estimé qu'il s'agissait d'une "mauvaise conduite", au sens de l'article 15 de son règlement. Elle n'a donc pas retenu l'injure raciste, sanctionnée d'un minimum de dix rencontres. Il sera toutefois privé du match contre les Pays-Bas.

Pour rappel, selon plusieurs médias, l'explosif joueur d'origine serbe aurait insulté le défenseur de Leeds, Ezgjan Alioski, après avoir marqué le troisième but de sa sélection. Il aurait notamment fait référence à ses origines albanaises. La Fédération de Macédoine du Nord (FFM) avait alors rapidement condamné l'incident. "Nous avons envoyé une lettre officielle à l'UEFA demandant une amende très sévère pour le joueur Marko Arnautovic", précisait-elle. 

Face à la polémique, Marko Arnautovic s'était excusé lundi envers ses "amis de Macédoine du Nord et d'Albanie", évoquant "des échanges houleux hier dans l'émotion du jeu". "Je voudrais dire une chose très clairement : JE NE SUIS PAS RACISTE !", avait-il asséné. Des excuses qui ont visiblement convaincu l'UEFA. 

Suivez toute l'actualité de l'Euro et des Bleus sur notre live permanent

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - Covid-19 : la Martinique se reconfine dès vendredi

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.