La feuille de match de l'Euro : les Bleus passent à l'heure suisse

La feuille de match de l'Euro : les Bleus passent à l'heure suisse

PLACE AU JEU - Du 11 juin au 11 juillet, LCI vous livre, chaque matin, le programme pour patienter jusqu'aux premiers coups de pied dans le ballon. Ce lundi 28 juin, les Bleus retrouvent la Suisse en huitième de finale. Plus tôt dans la soirée, l'Espagne d'Alvaro Morata devra montrer les muscles pour sortir la Croatie.

Un Euro inédit à plus d'un titre. Décalée d'un an, en raison de la pandémie de Covid-19 qui a mis à l'arrêt la planète entière, la fête du football, chapeautée par l'UEFA, se tient cet été dans onze villes d'Europe et autant de pays. Ce format paneuropéen, une première à l'initiative de Michel Platini, a vu les 24 sélections qualifiées sillonner le Vieux Continent, de long en large. Il n'en reste plus que 12 en lice, ce lundi 28 juin, qui peuvent encore viser la grande finale, le 11 juillet prochain à Wembley. 

LCI vous livre à domicile le programme qui rythmera votre journée placée sous le signe du ballon rond.

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

L'affiche à ne pas rater : France-Suisse

Les choses sérieuses débutent pour les Bleus. Sortie en tête de la poule F, renommée "le groupe de la mort", l'équipe de France a rempli la première partie de sa mission. "Au niveau comptable, on finit premiers. D'autres équipes ont pu laisser une meilleure impression que la nôtre mais, maintenant, une autre compétition va commencer", s'est satisfait Didier Deschamps à l'issue du premier tour. Désormais se dresse, sur la route des champions du monde, la Suisse, qualifiée au titre de meilleure troisième grâce à un succès tardif sur la Turquie (3-1). Un adversaire qu'ils ne prennent pas par-dessus la jambe. "On sort d'un groupe de la mort avec une équipe de Hongrie qui a montré qu'elle pouvait nous poser beaucoup de problèmes", a rappelé Presnel Kimpembe, dimanche, au micro de Téléfoot. "Il n'y a pas de petites nations."

D'autant qu'en face, la Nati ne fait aucun complexe d'infériorité. "On a été éliminé trois fois en huitièmes de finale, j'ai déjà dit avant le tournoi que cette équipe suisse est prête à écrire l'histoire, les Français sont les favoris, mais il ne faut pas se cacher", a lancé le capitaine suisse Granit Xhaka. "On veut jouer au foot, ne pas entrer au stade peureux", avec l'ambition "d'écrire une grande page de notre histoire." Depuis 1994, la Suisse a en effet figuré cinq fois en huitième de finale d'un Mondial ou d'un Euro, mais n'a jamais réussi à aller au-delà. Franchir ce cap ne sera pas une mince affaire. Les Bleus de Deschamps ont toujours rallié les quarts depuis la Coupe du monde 2014. Mais les séries ne sont-elles pas faites pour s'arrêter un jour ?

Lire aussi

📺 Le programme du lundi 28 juin

18h : Croatie-Espagne (Copenhague) en direct sur beIN SPORTS (en live commenté)

21h : France-Suisse (Bucarest) en direct sur TF1 et beIN SPORTS (en live commenté)

Il va faire parler de lui : Alvaro Morata

La bêtise humaine est sans limites. En voici un pitoyable nouvel exemple. Critiqué pour sa maladresse depuis le début de l'Euro et conspué par une partie du public espagnol lors des trois matchs de poules de l'Espagne à Séville, Alvaro Morata ne pensait sûrement pas que cela irait si loin. Buteur contre la Pologne (1-1), samedi 19 juin, l'attaquant de la Roja s'était défendu des critiques. "Dans ce pays, donner son avis est facile et gratuit", avait-il déclaré à la télévision espagnole. Mal lui en a pris, sa petite phrase a provoqué la colère de ses détracteurs, qui sont allés jusqu'à le menacer de mort lui et sa famille. 

"Après le match contre la Pologne, je suis resté neuf heures sans pouvoir dormir. J'ai reçu des menaces, des insultes envers ma famille, des messages qui souhaitaient la mort de mes enfants...", a révélé, jeudi 25 juin, l'attaquant de la Juventus Turin dans l'émission El Partidazo sur la Cadena COPE. "Peut-être que je n'ai pas fait mon travail comme j'aurais dû. Je comprends que l'on me critique parce que je n'ai pas marqué de buts, mais si seulement les gens se mettaient à la place de celui qui reçoit des menaces", a-t-il ajouté, encore sonné. "À chaque fois que j'arrive dans ma chambre, je laisse mon téléphone dans une autre pièce. Ce qui me dérange, c'est qu'on aille parler de ça à ma femme, qu'ils parlent de mes enfants."

Pour ne pas sombrer devant ce déferlement de haine, injustifié et injustifiable, Alvaro Morata a pu compter sur les conseils du psychologue de la sélection espagnole Joaquin Valdés. "Il nous aide beaucoup. C'est très bien d'avoir une personne qui t'écoute et te comprend à chaque fois que tu en as besoin. Pouvoir discuter avec lui, c'est très bien", a indiqué l'attaquant de la Juventus Turin. "Je vais bien, peut-être qu'il y a quelques années, j'aurais été mal en point. Mais j'ai passé quelques jours isolé de tout." 

Le chiffre qui fait la différence : 4

C'est une affiche devenue un classique des grandes compétitions. Depuis l'Euro 2004, qui a vu la première confrontation dans un tournoi majeur entre la France et la Suisse, les deux sélections se sont rencontrées à quatre reprises : deux fois à l'Euro (2004 et 2016) et deux fois en Coupe du monde (2006 et 2014). Le bilan penche largement en faveur des Bleus, avec deux victoires (3-1 en 2004 et 5-2 en 2014) et deux nuls (0-0 en 2006 et 2016). S'ils se sont déjà joués en phases de poules d'un Euro ou d'un Mondial, les deux voisins ne se sont jamais affrontés dans un match à élimination directe. Il y a un début à tout...

Hors-jeu : la phase finale de l'Euro façon Mario Kart

Plus de deux millions de vues en deux jours. Ce week-end, une vidéo a amusé les internautes. Le clip de 43 secondes prend la forme d'une simulation de la phase finale de l'Euro, reprenant les codes du célèbre jeu Mario Kart. Seize petites voitures, représentants les seize pays qualifiés pour les huitièmes de finale, sont alignées sur un tapis de course. Chaque véhicule est surmonté d'un petit drapeau aux couleurs d'une nation. Le top départ est donné. Plusieurs équipes sont éjectées et mises hors course. Après une vingtaine de secondes, il ne reste en lice plus que la France et l'Allemagne. À l'issue d'un duel palpitant, le kart de Luigi, coiffé du drapeau bleu-blanc-rouge, l'emporte. De bon augure pour les Bleus en vue du 11 juillet ?

Suivez toute l'actualité de l'Euro et des Bleus sur notre live permanent

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

Colombie : Otoniel, le plus grand trafiquant de drogue du pays, capturé dans la jungle

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.