France-Suisse : le huitième de finale des Bleus arbitré... par un Argentin

France-Suisse : le huitième de finale des Bleus arbitré... par un Argentin

AU SIFFLET - Seul non-Européen à arbitrer pendant l'Euro, Fernando Andrés Rapallini a été nommé pour diriger le huitième de finale de la France, lundi 28 juin. Une première, pour lui, à un si haut niveau.

Il est le seul non-Européen à officier pendant l'Euro. L'arbitre argentin Fernando Andrés Rapallini a été désigné par l'UEFA pour diriger le huitième de finale France-Suisse, lundi 28 juin (à 21h, en direct sur TF1 et en live commenté sur LCI.fr) à Bucarest. De prime abord, la présence du Sud-Américain peut surprendre. Que vient-il faire là ? L'explication est on ne peut plus simple : l'Argentin, âgé de 43 ans, participe à un échange entre l'UEFA et la Confédération sud-américaine (COMNEBOL). Son homologue espagnol Jesus Gil Manzano a lui été envoyé au Brésil, où il officie durant la Copa America. 

Premier arbitre non européen dans l'histoire à participer au championnat d'Europe des nations, Rapallini a déjà dirigé deux rencontres depuis le début du tournoi. Il a arbitré Ukraine-Macédoine du Nord (2-1), le 17 juin, et Croatie-Écosse (3-1), le 22 juin. L'homme, connu pour être strict et sévère dans ses décisions, a été fidèle à sa réputation : il a sorti cinq cartons jaunes et sifflé deux penalties. 

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

Constructeur de piscines, lorsqu'il n'arbitre pas, Fernando Andrés Rapallini exerce en Argentine depuis 2011 et au niveau international depuis 2014. Il compte plus de 260 matchs à son actif. Il n'a toutefois que très peu traîné son sifflet au-delà de l'Amérique latine. Ses principaux faits d'armes restent un Brésil-Pérou (5-0) en phase de poules de la Copa America 2019 et une vingtaine de rencontres (quarts de finale maximum) de Copa Libertadores, l'équivalent sud-américain de la Ligue des champions. 

Lire aussi

Pour l'assister sur ce huitième de finale entre la France et la Suisse, il sera accompagné de ses compatriotes argentins Juan Pablo Belatti et Diego Yamil Bonfa, du Polonais Bartosz Frankowski en quatrième arbitre et de l'Espagnol Juan Martinez Munuera à la VAR. Nul doute que sa performance sera décortiquée, après l'arbitrage contesté des trois premiers matchs des Bleus. 

Suivez toute l'actualité de l'Euro et des Bleus sur notre live permanent.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alec Baldwin tire et tue un membre de l'équipe sur un tournage : des photos de l'acteur juste après l'accident mortel publiées

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de classes fermées remonte légèrement

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.