"On l'appelait Bioman" : Christophe Revault, l'emblématique gardien du Havre, meurt à 49 ans

Christophe Revault a été retrouvé sans vie à son domicile du Havre, le 6 mai 2021.

CARNET NOIR - Figure du football français au tournant du siècle, Christophe Revault, passé par le Havre, le PSG, Rennes ou Toulouse, est décédé brutalement chez lui, jeudi 6 mai. L'ancien gardien de but était âgé de 49 ans.

Il a été retrouvé inanimé à son domicile. Christophe Revault, ancien gardien emblématique du Havre (1992-1997 puis 2007-2010), passé par le PSG, Rennes et Toulouse, est décédé brutalement à l'âge de 49 ans, a annoncé jeudi 6 mai le club normand. "C'est un immense Monsieur du HAC qui nous quitte et laisse le club orphelin de l'un de ses plus brillants HACMan. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses deux enfants", a déclaré l'actuel 14e de Ligue 2. "Nous perdons l'un des nôtres, une personnalité très attachante et un amoureux inconditionnel du HAC comme du Havre", a ajouté le président Vincent Volpe.

Les hommages ont rapidement afflué dans le monde du football, à commencer par celui du PSG, où son expérience avait tourné court après une saison (1997-1998). Le club de la capitale a évoqué sa "profonde tristesse" sur les réseaux sociaux. Il a été rejoint par le Stade Rennais (1998-2000 puis 2006-2007) et le Toulouse Football Club (2000-2006).

"Un gardien et un homme extraordinaire"

De nombreux entraîneurs et joueurs qui ont pu le côtoyer, sur et en dehors des terrains, ont aussi partagé leur désarroi à l'annonce de la triste nouvelle. À l'image de Benjamin Mendy, le champion du monde 2018, à qui Christophe Revault avait fait signer son premier contrat professionnel au Havre. "Mon premier contrat pro, merci pour tout Monsieur Revault", a-t-il tweeté. 

Des souvenirs, il en a laissés dans toutes les têtes. "On l'appelait Bioman car il était imbattable, infranchissable", a témoigné un Vikash Dhorasoo, "très ému" sur la chaine L'Équipe, avec qui il a joué au HAC dans les années 90. "J'ai tellement joué contre lui. J'avais une admiration sans borne pour celui qu'on surnommait Robocop", a poursuivi sur Twitter Jérémie Janot, l'ancien gardien de Saint-Étienne. "Il a réalisé des arrêts fantastiques toute sa carrière. Un gardien et un homme extraordinaire."

Né à Paris, Christophe Revault avait été repéré par le HAC lors d'un match en 1988. Il avait alors rejoint le centre de formation du doyen des clubs français avant de s'imposer progressivement chez les pros, alors en Ligue 1, et de devenir une coqueluche du public havrais. À l'été 1997, il avait signé au PSG, avec la mission d'assurer la succession de Bernard Lama. L'aventure avait viré au cauchemar, en particulier après un 5-1 subi face au Bayern Munich en Ligue des champions, qui a sapé sa confiance. Cet échec avait aussi brisé ses chances d'intégrer l'équipe de France avant la Coupe du monde. Mais le Mondial 1998 a laissé une trace sur lui puisqu'à la suite d'un pari le soir de la finale, il s'était mis à arborer un crâne lisse comme Fabien Barthez.

Il a ensuite rebondi à Rennes, avant de passer six ans à Toulouse puis de revenir en Bretagne avec un statut de remplaçant. En 2007, il est redevenu numéro 1 au Havre, où il a participé à la remontée en Ligue 1. Il a raccroché ses gants en 2010, à l'âge de 38 ans et après plus de 450 matches professionnels. Christophe Revault est resté dans l'organigramme du club, comme dirigeant, directeur sportif ou recruteur, assurant plusieurs intérims comme entraîneur. Il était père de deux enfants.

Vous aimez le sport ? Découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Région par région, la carte de France du 1er tour

EN DIRECT - Régionales : EELV demande "solennellement" à Felizia de retirer sa liste en PACA

Régionales en Ile-de-France : Bayou et trois nuances de gauche pour "tourner la page Pécresse"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.