Bayern-PSG : Choupo-Moting, un ami qui ne vous veut pas que du bien

Parti l'été dernier du PSG, Eric Maxim Choupo-Moting va retrouver ses anciens coéquipiers.

DE L'AUTRE CÔTÉ DU RHIN - Sept mois et demi après avoir quitté Paris pour Munich, Eric Maxim Choupo-Moting va retrouver ses anciens coéquipiers, mercredi, en quart de finale aller de la Ligue des champions. Lewandowski et Gnabry forfaits, le Camerounais tient la corde pour mener l'attaque bavaroise.

Laisser une trace de son passage dans un club : beaucoup en rêvent, peu le font. Comme un certain Amara Diané, dont le doublé improbable avait sauvé le PSG de la relégation un soir de mai 2008, Eric Maxim Choupo-Moting est de cette trempe. Buteur décisif face à l'Atalanta Bergame (2-1), en quarts de finale de Ligue des champions en août dernier, l'attaquant camerounais, souvent raillé et moqué en France, a marqué de son empreinte l'histoire récente du club de la capitale. Alors que le PSG version QSI se heurtait au plafond de verre des huitièmes puis des quarts, l'empêchant de "rêver plus grand", "Choupo" l'a brisé, l'été dernier, en ouvrant la porte des demies de C1 aux Parisiens pour la première fois depuis 1995.

Depuis son but libérateur, sept mois et demi se sont écoulés. Entre-temps, le PSG a vu ses rêves de Coupe d'Europe s'envoler après sa défaite en finale face au Bayern (0-1) et, surtout, le "héros" de Lisbonne est passé sous les couleurs des champions d'Europe. Arrivé en fin de contrat, l'ancien joueur de Stoke City n'a pas donné suite à l'offre parisienne. "À la fin de mon contrat, Paris voulait me garder, mais j'ai refusé", avait-il expliqué, début octobre. Libre de trouver un point de chute, c'est finalement Munich qu'il a rejoint et avec qui il s'est engagé un an dans un rôle de doublure à la machine à buts Robert Lewandowski

Toute l'info sur

Le parcours du PSG en Ligue des champions

Justement, en l'absence du Polonais, blessé avec la Pologne, et du forfait de Serge Gnabry, positif au Covid, Choupo-Moting est fortement pressenti pour mener l'attaque du Bayern. Titulaire contre Leipzig (1-0) le week-end dernier, il a disputé son 25e match de la saison (8 titularisations), attestant de sa capacité à suppléer Lewandowski ou Müller, lorsqu'ils ont besoin de souffler. "Choupo est un joueur important pour nous. Comme remplaçant, il n'a pas eu une période facile, mais il a montré toute sa qualité face à Leipzig", a salué son entraîneur Hansi Flick, mardi 6 avril, à la veille du choc face au PSG. "Il est très important pour l'équipe, c'est un super mec. Il unit l'équipe et c'est pour cela aussi que nous sommes heureux de l'avoir."

C'est un match spécial, mais je veux le gagner- Eric Maxim Choupo-Moting, attaquant du Bayern Munich

"Définitivement une option", dixit son coach, Eric Maxim Choupo-Moting s'apprête donc à être reconduit en pointe, accompagné de Leroy Sané et Kingsley Coman sur les ailes et soutenu par Thomas Müller en électron libre. Des retrouvailles forcément attendues avec le club parisien, dont l'international camerounais (54 sélections, 15 buts) a porté les couleurs deux saisons durant. "C'est une drôle d'histoire. Je suis impatient, car j'ai passé de très bons moments à Paris. Je me suis fait de bons amis là-bas", a-t-il commenté avant la venue des Parisiens à Munich. "J'ai vraiment hâte de revoir les garçons".

Pour autant, mercredi 7 avril (à 21h, en live commenté sur LCI), l'ancienne doublure de Cavani ne perd de vue l'objectif collectif. Il laissera ses sentiments - et l'amitié - au vestiaire. "C'est un match spécial, mais je veux le gagner. Aller au prochain tour, c'est le plus important", a-t-il affirmé. Peu importe si cela doit passer par un but pour mettre fin au rêve européen du PSG, comme l'avait fait son coéquipier Kingsley Coman, formé à Paris et auteur du but victorieux en finale de la C1 en août dernier. 

Lire aussi

Reste que "Choupo" est un attaquant qui marque peu (5 buts cette saison, dont 2 en Ligue des champions). Réputé peu fiable devant les cages, en témoigne son raté surréaliste sous le maillot parisien contre Strasbourg (2-2) en avril 2019, il n'en demeure pas moins dangereux, lui le coéquipier modèle qui se sent davantage considéré depuis son retour outre-Rhin. "Je vais tout donner à l'entraînement", a-t-il promis. "L'essentiel est que nous réussissions en équipe." Comme il l'a fait à Lisbonne avec le PSG, le Camerounais a une occasion unique à saisir pour rendre la confiance que le Bayern a placé en lui.

Vous aimez le sport ? Découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : forte hausse des hospitalisations, près de 6000 malades en réanimation

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Logement : vous pouvez faire résilier le bail de votre voisin en cas de fortes nuisances

Dr Gérald Kierzek : "il n'y a pas de problème pour rouvrir les terrasses, parce que c'est à l'extérieur"

"Rien ne fonctionne" : Gérard Lanvin s'emporte dans Sept à Huit contre une époque "affligeante"

Lire et commenter