PSG-Leipzig : Nuno Mendes, l'ailier providentiel

Nuno Mendes célèbre avec Lionel le but d'Idrissa Gueye contre Manchester City, le 28 septembre 2021.

PROMESSE - Du haut de ses 19 ans à peine, Nuno Mendes fait tranquillement son trou au Paris Saint-Germain. Longtemps desservi par ses côtés, le club de la capitale semble avoir trouvé le pendant parfait d'Achraf Hakimi, recruté à droite cet été. De quoi lui faire de belles ailes dès à présent.

"C'est un jeune extraordinaire. Je ne le connaissais que de Football Manager. Ce qu'il fait, c'est magnifique." Recruté le 31 août, dans les dernières heures du mercato, Nuno Mendes fait déjà l'unanimité au PSG. Adoubé par Kylian Mbappé, qui en a fait l'éloge au micro de RMC Sport, il s'est mis le vestiaire parisien dans la poche, en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire. Le latéral portugais de 19 ans, décrit comme "un fabuleux talent" par Leonardo, qui l'a débauché au Sporting CP, dans le cadre d'un prêt payant de 7 millions d'euros, assorti d'une option d'achat de 40 millions d'euros, s'est fait sa place à gauche.

À gauche, justement là, où Paris se cherchait un renfort. Un renfort attendu de pied ferme, après la blessure à un ligament croisé du genou gauche de Juan Bernat. En l'absence du titulaire du poste, seulement revenu, le week-end dernier, contre Angers (2-1), après treize mois passés à l'infirmerie, Mauricio Pochettino s'était contenté, à défaut de trouver un remède, de poser des pansements. Dans les grands matchs, la préférence de l'entraîneur parisien allait à Abdou Diallo, défenseur central de métier, plutôt qu'à Layvin Kurzawa. Une solution à court terme qu'il ne se voyait pas prolonger au-delà de l'été. 

Toute l'info sur

Ligue des champions : le parcours du PSG de Messi, Neymar et Mbappé

Depuis petit, j'aime le PSG- Nuno Mendes, latéral gauche du PSG

L'opportunité Nuno Mendes ne pouvait donc pas mieux tomber pour Paris. Le club de la capitale a su la saisir, malgré la concurrence, en autres, du Real Madrid, de Liverpool et de Manchester United. Pour le plus grand bonheur de l'international lusitanien. "Tout a été très rapide. J'étais avec la sélection portugaise, j'ai reçu un appel et à partir du moment où on m'a dit que c'était possible, j'étais très heureux. (...) Depuis petit, j'aime le PSG. C'était un club dans lequel je voulais atterrir et ça s'est réalisé", s'est émerveillé le natif de Sintra, 13e joueur portugais de l'histoire du PSG, sur la chaîne portugaise Eleven Portugal

Lire aussi

Le PSG "enthousiasmé" par sa recrue

Avec "Kandimba", son surnom, Paris s'est retrouvé une aile gauche, après s'en être découverte une à droite, avec Achraf Hakimi, recruté à l'Inter Milan. À tel point que le PSG, "enthousiasmé", selon le journaliste Fabrizio Romano, souhaite déjà lever au plus vite l'option d'achat du gaucher. Preuve de la confiance que lui accorde le staff de Mauricio Pochettino, il est chargé d'animer le flanc gauche parisien en Ligue des champions, Juan Bernat n'ayant pas été inscrit dans la liste des joueurs retenus. Il le sera encore une fois, mardi 19 octobre, lors de la réception du RB Leipzig (à 21h, en live commenté sur LCI.fr). 

Une reconnaissance pour le Portugais, issu des quartiers pauvres de Lisbonne, dont les premiers pas en professionnel remontent à juin 2020, juste après la mise sur pause du football, à cause du Covid. Dès ses débuts avec le Sporting, à 17 ans seulement, Nuno Mendes a tout explosé dans son couloir. "C'est un talent qui sera le titulaire de la Seleção durant de nombreuses années", confiait Rúben Amorim, l'entraîneur qui l'a lancé. Il ne pensait pas si bien dire. Le gamin n'a eu besoin que d'une saison pour se révéler. Après avoir participé à la conquête du titre de champion, derrière lequel son club formateur courait depuis 2002, il a fait partie de l'aventure du Portugal à l'Euro, deux mois après avoir sa première convocation.

C'est le présent et le futur pour le PSG- Pedro Miguel Pauleta, ex-attaquant du PSG

Latéral moderne, doté d'un gros volume de jeu et capable de faire l'essuie-glace, ce qui le confère une grande liberté, le nommé au Golden Boy 2021, récompensant le meilleur jeune joueur de moins de 21 ans évoluant en Europe, s'est affirmé comme l'un des meilleurs à son poste en Europe. Son style de jeu très offensif lui vaut d'ailleurs la comparaison avec Achraf Hakimi, son pendant à droite dans la défense parisienne. "Il a un profil similaire, mais il est moins efficace devant le but", a détaillé Pedro Miguel Pauleta, l'ancien meilleur buteur du club de la capitale (109 buts inscrits entre 2003 et 2008), auprès de la LFP. "Sincèrement, c'est un jeune joueur de grande qualité. (...) C'est le présent et le futur pour le Paris Saint-Germain." 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Le plan blanc sera probablement national dans quelques jours", affirme Véran

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.