PSG-Bayern : après sa victoire 3-2 à Munich, Paris a pris plus qu'une option sur les demies

La joie des Parisiens, vainqueurs 3-2 en Bavière en quart de finale aller de C1.

BON SIGNE - Vainqueur surprenant du Bayern Munich (3-2) en quart de finale aller de la Ligue des champions, le PSG est en ballotage favorable pour accéder au dernier carré. Au match retour, à Paris, les Bavarois devront marquer au moins deux fois pour espérer se qualifier.

Le PSG est plus que jamais en position de force. À la faveur de sa victoire héroïque contre le Bayern (3-2), sous la neige de Munich, mercredi 7 avril, en quart de finale aller de la Ligue des champions, le club parisien s'est ouvert en grand la porte des demies. Comme au tour précédent, après leur succès historique face au Barça (4-1) au Camp Nou, les hommes de Mauricio Pochettino sont crédités de 100% de chances de se qualifier. Selon Opta, aucune des huit équipes l'ayant emporté à l'extérieur, sur un score de 3-2 à l'aller, en phase à élimination directe, n'a eu à subir une remontada chez elle, au retour.

Premier club français à battre le Bayern dans un match couperet de C1 depuis Saint-Étienne (3-0) en 1969, le club parisien a réussi l'exploit majuscule d'enrayer la machine allemande, invaincue dans la compétition depuis 19 rencontres et un huitième de finale retour perdu contre Liverpool (1-3), le 13 mars 2019. Dans le froid polaire de Bavière, la bande à Mbappé a aussi stoppé la série de 33 matchs sans défaite à domicile, toutes compétitions confondues, des champions d'Europe. 

Toute l'info sur

Le parcours du PSG en Ligue des champions

On va tout donner pour retourner ce résultat- Hansi Flick, entraîneur du Bayern Munich

Le résultat acquis à l'Allianz Arena donne un avantage non négligeable au PSG, dans l'optique d'une qualification pour le dernier carré, où il sera opposé au vainqueur de Borussia Dortmund-Manchester City (1-2 à l'aller), l'autre quart de sa partie de tableau. "Il reste 90 minutes, on respecte beaucoup le Bayern, ça sera très dur de se qualifier", a tout de suite tempéré Mauricio Pochettino au micro de RMC Sport. "On a un petit avantage, on espère notre performance au retour sera meilleure que contre Barcelone (où le PSG s'était fait peur, accrochant un nul miraculeux 1-1 au Parc, ndlr) et qu'on obtiendra un autre bon résultat."

En face, pour renverser la situation, mardi 13 avril à Paris, le Bayern Munich devra marquer au moins deux fois ou l'emporter avec un but d'écart en marquant plus de trois buts (victoire 4-3, par exemple). "J'ai dit à l'équipe qu'il y a encore un match à jouer et on va tout donner pour retourner ce résultat en notre faveur", a assuré l'entraîneur bavarois Hansi Flick, qui ne perd pas espoir avant le match retour. Invaincus depuis 17 matchs à l'extérieur (14 victoires, 3 nuls) en Ligue des champions, les champions d'Allemagne savent ce qu'ils leur restent à faire sur une pelouse, où ils n'ont pas de bons souvenirs. Le 27 septembre 2017, c'est au Parc qu'ils s'étaient inclinés pour la dernière fois loin de leurs bases... face au PSG d'Unai Emery (3-0).

Vous aimez le sport ? Découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter