"Vous voulez jouer contre ce genre de noms" : Manchester City attend le retour de Messi avec le PSG

"Vous voulez jouer contre ce genre de noms" : Manchester City attend le retour de Messi avec le PSG

DÉFI - Absent lors des deux derniers matchs de championnat du PSG, Lionel Messi figure dans le groupe parisien pour le choc face à Manchester City, mardi 28 septembre, en Ligue des champions. Les Cityzens ont hâte de se mesurer au sextuple Ballon d'Or.

Leo Messi est attendu de pied ferme. Victime d'une contusion au genou gauche face à Lyon (2-1), le 19 septembre, et forfait à Metz (2-1) mercredi puis contre Montpellier (2-0) samedi en Ligue 1, le numéro 30 du PSG va faire son grand retour. Il figure, tout comme le milieu italien Marco Verratti, dans le groupe convoqué par l'entraîneur parisien Mauricio Pochettino, à l'occasion de la réception de Manchester City, mardi 28 septembre (à 21h, en live commenté sur LCI.fr), en Ligue des champions. 

Sa participation à la séance collective dimanche appelait déjà à l'optimisme. "Leo est en bonne condition, son état évolue bien. Je pense qu'il sera dans le groupe demain", a fait savoir Mauricio Pochettino, lundi 27 septembre, en conférence de presse. L'ultime entraînement qui s'est déroulé à la veille du remake de la demi-finale du printemps dernier a confirmé cette tendance et permis de valider la présence de l'ex-Barcelonais dans l'effectif parisien. Reste à savoir s'il sera titulaire, un mystère que le coach argentin n'a pas souhaité lever, rappelant qu'il ne donnait "jamais le onze de départ" avant un match.

Toute l'info sur

Ligue des champions : le parcours du PSG de Messi, Neymar et Mbappé

Ne pas avoir à croiser Lionel Messi, beaucoup de ses adversaires s'en réjouiraient. Pas les Cityzens. "Messi est un joueur phénoménal et en tant que professionnel, vous voulez jouer contre ce genre de noms", a affirmé le défenseur portugais Rúben Dias, qui souhaite se mesurer aux meilleurs, en l'occurrence il ne se fait rien de mieux que le sextuple Ballon d'Or qu'est l'Argentin. "Mais qu'il s'agisse de Messi, de Mbappé, de Neymar ou d'Icardi, le PSG dispose d'une incroyable force de frappe et quel que soit l'adversaire, ce sera un test difficile. Tout le monde attend ce match avec impatience pour cette raison."

J'espère qu'il pourra jouer, pour la beauté du jeu- Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City

Une impatience partagée par Pep Guardiola, l'entraîneur des Skyblues, qui a côtoyé "la Pulga" au Barça de 2008 à 2012, avant de l'affronter quatre fois, avec le Bayern Munich (2013-2016) et Manchester City (depuis 2016). "La saison dernière, nos confrontations avec le PSG étaient serrées (victoires 1-2 au Parc des Princes, 2-0 à l'Etihad Stadium en demi-finales, ndlr), c'était une super équipe. Maintenant, ils ont Messi", a argué son ancien mentor. "Ce qu'il fait sur le terrain parle de lui-même. Je n'ai pas besoin d'ajouter quoi que ce soit. Sa carrière est plus qu'exceptionnelle. Nous avons eu de la chance de le voir au Barça pendant 16 ou 17 ans. Demain (mardi), j'espère qu'il pourra jouer, pour la beauté du jeu."

Lire aussi

Qu'importe si cela signifie de le voir aligné aux côtés de Neymar et Mbappé, ses deux nouveaux complices. "Je n'ai pas la recette pour les arrêter", a indiqué Pep Guardiola, qu'on n'imagine pourtant pas à court d'idées pour mettre au pas la ligne d'attaque la plus magique d'Europe, au moins sur le papier. "Ils sont tellement forts, ce sont des joueurs exceptionnels, tout le monde le sait. Cela sera difficile, mais on va essayer de bien défendre sans ballon et les faire courir quand on en a la possession." Une tactique, basée sur un pressing haut, agressif et un surplus d'intensité dans les duels, que le Club Bruges, qui avait tenu en échec le PSG (1-1), avait expérimentée, au point de réduire au silence la "MNM" pour ses grands débuts.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.