"J'ai fait mon temps à Lille" : Christophe Galtier annonce son départ des champions de France

Deux jours après avoir remporté le titre, Rudi Garcia a annoncé son départ du LOSC.

AU REVOIR - Tout juste sacré champion de France, Christophe Galtier a officialisé, mardi 25 mai, la fin de son aventure à Lille. Dans un entretien fleuve à L'Équipe, l'entraîneur est resté évasif sur son avenir, qu'il entend régler cette semaine.

Il est venu, il a vu et il a vaincu. Christophe Galtier a annoncé, mardi 25 mai, son départ du LOSC. Deux jours après avoir offert aux "Dogues" un inattendu quatrième titre de champion de France, l'entraîneur lillois a jugé qu'il était temps de tourner la page. "J'ai tout simplement l'intime conviction que j'ai fait mon temps ici", a expliqué le technicien dans une interview à L'Équipe, 24 heures à peine après des célébrations qui ont réuni des milliers de supporters dans les rues de Lille. "J'ai pris ma décision. J'ai informé mon président Olivier Létang, après l'avoir beaucoup écouté ce matin, que j'allais quitter le LOSC."

Pour justifier sa décision de quitter le Nord, qu'il avait rejoint en décembre 2017 pour maintenir le club, l'ancien adjoint de Laurent Perrin a indiqué au quotidien ne pas vouloir "tomber dans une routine", assurant qu'il aurait fait le même choix sans la nouvelle donne financière du LOSC, qui a changé de propriétaire lors de la trêve hivernale. "La qualité de l'effectif de la saison prochaine ou la situation économique du club ne sont pas liées à mon départ. C'est lié à moi-même. Sur les quatre dernières saisons, je sens que c'est le moment", a poursuivi Galtier, dont l'hypothèse d'un départ était évoquée depuis quelque temps.

En vidéo

Le LOSC champion de France : la fête continue à Lille

Il hésite entre Nice, Lyon et Naples

À 54 ans, l'ancien coach de Saint-Étienne, tout juste élu par ses pairs "meilleur entraîneur" de la saison, a vu sa cote monter en flèche, au point d'être devenu l'un des techniciens français les plus prisés. Sur le banc des "Dogues",  il s'est distingué par ses talents de meneur d'hommes, construits au fil d'une riche carrière de joueur et d'entraîneur. Fin tacticien et bon communiquant, Christophe Galtier coche toutes les cases du technicien moderne, capable d'emmener tout un groupe derrière lui et de s'adapter là où il passe. Désormais, son nom circule dans plusieurs clubs, en France comme à l'étranger. 

"Je n'ai signé avec personne et ne me suis entendu avec personne", a-t-il néanmoins expliqué, alors qu'il était sous contrat avec le club lillois jusqu'en juin 2022. Il a toutefois confirmé auprès de L'Équipe avoir été sollicité par "environ cinq" clubs, dont Nice, Lyon et Naples, qui sont les trois clubs qui l'intéressent. L'OGCN a mis fin à l'intérim d'Adrian Ursea, l'OL a confirmé le départ de Rudi Garcia et le Napoli a officialisé celui de Gennaro Gattuso, qui a rebondi dans la foulée à la Fiorentina. 

Lire aussi

Conscient qu'il ne disputera pas la C1, quelle que soit sa destination, il a souligné combien son entente avec Julien Fournier, directeur du football de Nice, pouvait peser dans sa réflexion, saluant le projet "colossal" d'Ineos, propriétaire du Gym. De même, "être sollicité par Lyon est très valorisant. Le fait qu'il ne soit pas en Ligue des champions ne m'interpelle pas plus que cela", a-t-il assuré. Peu importe son choix, il a promis de régler au plus vite son avenir. Au plus tard avant la fin de la semaine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"On est ici comme des mendiants, en train de vous supplier" : Macron interpellé durant son discours sur les Harkis

EN DIRECT - La crise des sous-marins au menu d'un Conseil de défense à l'Elysée

Sous-marins : le contrat américain meilleur que le français ?

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Crise des sous-marins : après cinq jours de silence, l'Union européenne fait bloc derrière la France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.