Le stade San Paolo de Naples rebaptisé à la mémoire de Diego Maradona

Le stade San Paolo de Naples rebaptisé à la mémoire de Diego Maradona

HOMMAGE - À Naples, le stade San Paolo, où Diego Maradona a écrit sa légende avec le Napoli, a été renommé en son honneur, vendredi 4 décembre. La résolution a été adoptée à l'unanimité au conseil municipal de la ville.

"Bienvenue au stade Diego Armando Maradona". Moins de dix jours après la disparition de l'Argentin, décédé d'une crise cardiaque à l'âge de 60 ans, le stade San Paolo de Naples a officiellement été rebaptisé vendredi 4 décembre, en vertu d'une résolution adoptée par le conseil municipal de la ville. Le Napoli, le club local dont le "Pibe de Oro" a porté les couleurs entre 1984 et 1991, "se réjouit de la résolution signée par l'ensemble du conseil municipal de rebaptiser Diego Armando Maradona le désormais ex-stade San Paolo", qui portait ce nom depuis son inauguration en 1959, selon un communiqué du club. 

Malgré la réticence des prêtres napolitains, qui prônaient plutôt une double dénomination, en prenant l'exemple de San Siro - Giuseppe Meazza à Milan, c'est le nom unique de "Diego Armando Maradona" qui a été retenu par la municipalité. "La délibération a été signée par tout le conseil municipal", a fait savoir ce vendredi la ville de Naples, rendant hommage à l'héritage du "Diez", l'éternel numéro 10, "le plus grand footballeur de tous les temps qui, avec son immense talent et sa magie, a honoré pendant sept ans le maillot de Naples, (...) recevant en échange de la ville entière un amour éternel et inconditionnel".

Toute l'info sur

Diego Maradona, la légende du football argentin, est mort

Diego Maradona, la légende du football, est mortDe Pelé à Lula, la planète salue "El Pibe de oro"

C'est dans cette enceinte, devant 75.000 "tifosi" émerveillés, que le champion du monde 1986 avait été présenté à son arrivée dans la cité parthénopéenne à l'été 1984. C'est aussi dans ce stade qu'il est devenu le Dieu du Napoli, remportant deux "Scudetti" (1987 et 1990), les deux seuls titres de champion du club, et une victoire en Coupe de l'UEFA en 1989. Il y était venu pour la dernière fois, en supporter, le 12 février 2014 pour une demi-finale retour de Coupe d'Italie entre le Napoli et la Roma.

Le 25 novembre dernier, peu après l'annonce de sa mort, le maire de la ville du Sud de d'Italie Luigi de Magistris avait proposé de changer le nom du stade San Paolo. "Diego a fait rêver notre peuple, il a libéré Naples par son génie. En 2017, il était devenu notre citoyen d'honneur. Diego, Napolitain et Argentin, tu nous as donné du bonheur et de la joie ! Naples t'aime !", avait-il clamé sur Twitter. Le président napolitain Aurelio de Laurentiis avait soutenu cette initiative dans une lettre adressée à Diego Maradona. "Je crois qu'il est juste de baptiser San Paolo de ton nom pour t'avoir encore avec nous", avait-il écrit.

Deux jours plus tard, la présidente de la commission de la toponymie Laura Bismuto avait vendu la mèche. "J'ai le plaisir et l'honneur de vous annoncer, en accord avec la maire de la ville, que nous avons décidé de donner le nom de Diego Armando Maradona au stade San Paolo. Le préfet a également été contacté pour obtenir une dérogation à la règle des dix ans après la mort. On l'a dit et on va le faire." L'ultime formalité remplie, voilà Naples plus que jamais viscéralement liée à son idole.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre les 2 doses de vaccin à ARNm

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Biden à la Maison Blanche : comment il a redécoré le Bureau ovale

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Lire et commenter