PSG : une joueuse agressée à coups de barre de fer, sa coéquipière Aminata Diallo en garde à vue

PSG : une joueuse agressée à coups de barre de fer, sa coéquipière Aminata Diallo en garde à vue

FAIT DIVERS - La joueuse du PSG Kheira Hamraoui a été victime d'une agression en pleine rue, le 4 novembre dernier. Sa coéquipière et concurrente Aminata Diallo, présente au moment des faits, a été interpellée et placée en garde à vue, mercredi 10 novembre. La garde à vue a été prolongée ce jeudi.

Elle avait été excusée pour "souci personnel". Le PSG n'a pu compter sur Kheira Hamraoui, mardi 9 novembre, lors de la victoire contre le Real Madrid (4-0) en Ligue des champions féminine. Au lendemain de la balade parisienne au Parc des Princes, L'Équipe nous en apprend un peu plus sur le motif de son absence. La milieu a été agressée violemment le 4 novembre dernier. L'ancienne joueuse de l'Olympique lyonnais, revenue en France l'été dernier après être passée par le Barça, aurait été victime d'un guet-apens, après un dîner organisé par le PSG dans un restaurant du bois de Boulogne. 

Alors qu'elle rentrait à son domicile dans les Yvelines, à bord d'une voiture conduite par sa coéquipière en club et en sélection Aminata Diallo, l'internationale française a été extraite du véhicule par deux inconnus, les visages masqués. L'un d'eux l'a ensuite attaquée à coups de barre de fer. Emmenée à l'hôpital de Poissy, Kheira Hamraoui s'est vue poser plusieurs points de suture aux jambes et aux mains. 

Lire aussi

"La piste d'une rivalité interne explorée"

L'histoire digne d'un mauvais polar ne s'arrête pas là. L'Équipe a révélé qu'Aminata Diallo, la conductrice, présente au moment des faits, a été interpellée à son domicile de Marly-le-Roi (Yvelines), mercredi 10 novembre, par la PJ de Versailles. La joueuse du PSG, concurrente de Kheira Hamraoui, a été placée en garde à vue afin d'être entendue par les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB). Selon nos informations, la garde à vue a été prolongée jeudi matin. 

"Le Paris Saint-Germain prend acte de la mise en garde à vue ce matin d'Aminata Diallo par le SRPJ de Versailles dans le cadre de la procédure ouverte suite à une agression jeudi soir dernier à l'encontre de joueuses du club", a réagi le club de la capitale dans un communiqué. La formation, championne de France en titre, a annoncé "collabore(r) avec le SRPJ de Versailles pour faire toute la lumière sur les faits." 

Lire aussi

Le PSG "condamne avec la plus grande fermeté les violences commises", affirmant, par ailleurs, avoir "pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir la santé, le bien-être et la sécurité de ses joueuses" depuis l'agression sauvage de Kheira Hamraoui, survenue en pleine rue, le 4 novembre au soir. "Le club est attentif au déroulement de la procédure et étudiera les suites à y donner."

L'entraîneure de Lyon, Sonia Bompastor, a réagi mercredi soir sur l'affaire après la victoire de l'OL aux dépens du Bayern Munich (2-1) de Ligue des Champions :"C'est une info qui m'a, à titre personnel, choqué et je suis encore un peu sonnée par cette information. Même chez les garçons, on avait jamais vu un tel précédent. C'est quelque chose qui est forcément négatif (pour le football féminin)".

L'enquête va devoir déterminer quel rôle aurait pu jouer Aminata Diallo dans cette agression. Une source a confié au quotidien sportif que "la piste d'une rivalité interne au sein du PSG est notamment explorée".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : "Il n'impacte pas le profil de la vague que nous connaissons"

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.