"Il a l'appui du staff et des joueurs" : après Hongrie-France, les Bleus ne lâchent pas Benzema

"Il a l'appui du staff et des joueurs" : après Hongrie-France, les Bleus ne lâchent pas Benzema

ÉPAULÉ - Inefficace contre la Hongrie (1-1), samedi 19 juin, Karim Benzema n'a toujours pas marqué depuis son retour en équipe de France. Il conserve, malgré tout, toute la confiance de Didier Deschamps et de ses coéquipiers pour la suite de l'Euro.

Il court toujours derrière ce but en Bleu. Rappelé en équipe de France le 18 mai dernier, après plus de cinq ans d'absence, Karim Benzema n'a pas encore eu le déclic. Après son penalty raté contre le pays de Galles (3-0) en match de préparation et après avoir vu son but (justement) refusé par la VAR contre l'Allemagne (1-0), le 15 juin à l'Allianz Arena, l'attaquant du Real Madrid est, une nouvelle fois, resté muet contre la Hongrie (1-1), samedi 19 juin, dans l'étouffante chaleur de Budapest. "KB(1)9" a notamment manqué de spontanéité et de précision pour conclure une passe talonnée de Kylian Mbappé (31e). 

Incapable de faire trembler les filets depuis quatre matchs, le Madrilène reste une série de 30 tirs sans but à l'Euro, lui qui n'a jamais marqué dans cette compétition. Depuis 1980, seuls l'Espagnol Andrés Iniesta (34) et le Néerlandais Clarence Seedorf (33) affichent un moins bon bilan dans la compétition. Ce manque de réalisme devant la cage donne du grain à moudre à ses détracteurs, qui plaident pour un retour d'Olivier Giroud, le meilleur buteur en activité des Bleus (46 buts en 109 sélections) et auteur d'un doublé contre la Bulgarie (3-0), avant le début du tournoi. De quoi remettre en question dans le onze tricolore ?

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

Il a toute ma confiance et la confiance du groupe- Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France

L'euphorie née de son retour en Bleu a laissé place au doute. Invité à réagir, son sélectionneur Didier Deschamps l'a assuré de son soutien. "Les attaquants vivent et se nourrissent de l'efficacité. Karim a un poids qui est lourd, malgré son expérience et son vécu. Il a une responsabilité, la même qu'avait Olivier Giroud il y a trois ans en Coupe du monde. L'important, c'est qu'il a toute ma confiance et la confiance du groupe", a-t-il affirmé, dimanche 20 juin, au micro de Téléfoot. "Il y a des périodes où les attaquants n'ont pas la meilleure efficacité. Au-delà de ça, il y a tout ce qu'ils peuvent faire dans le jeu."

En vidéo

Didier Deschamps : "Il a toute ma confiance"

La veille, déjà, après le coup de sifflet final, "DD" avait défendu le numéro 19 de l'équipe de France, lui manifestant sa confiance dans cette période délicate qu'il traverse avec le maillot tricolore. "Il fait de très bonnes choses, mais il lui manque de concrétiser. Il sait qu'il est attendu sur cet aspect-là même si je lui ai dit : 'Ce n'est pas que ça'. L'essentiel est qu'il garde confiance. Et qu'il garde ma confiance", avait indiqué le patron des Bleus, qui l'a toujours soutenu par le passé. Benzema a en effet déjà connu, par deux fois, de longues disettes en équipe de France, entre juin 2012 et octobre 2013 (1222 minutes), puis d'octobre 2014 à octobre 2015. Il avait stoppé sa série noire contre l'Arménie (4-0), le soir de sa 81e et dernière sélection. 

Lire aussi

Pour sortir la tête du seau, Karim Benzema peut aussi compter sur ses coéquipiers. De passage en visioconférence, à la mi-journée, Antoine Griezmann a relativisé le passage à vide de l'attaquant du Real Madrid. "Chaque attaquant a besoin de mettre ce premier but, plus vite il arrive, mieux c'est. 'Kyky' (Mbappé) et Karim (Benzema) ont les occasions, dès que ça va rentrer ça ira tout seul. Il faut rester patients et confiants.  Le plus chiant serait qu'il n'ait pas d'occasions, ce n'est pas le cas", a-t-il assuré, balayant tout doute qui se serait emparé du Madrilène. "Quand il en mettra un, le robinet sera ouvert et cela va couler. Il sait qu'il a l'appui du staff et des joueurs, on espère que ce but viendra vite." Dès mercredi face au Portugal de ses anciens coéquipiers au Real Madrid, Cristiano Ronaldo et Pepe ?

Suivez toute l'actualité de l'Euro et des Bleus sur notre live permanent.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Manifs contre le pass sanitaire : débordements sur les Champs-Elysées, 9 interpellations

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.