Franck Dumas, l’ancien coach de Caen, condamné à 3 ans de prison ferme

Franck Dumas, l’ancien coach de Caen, condamné à 3 ans de prison ferme

FRAUDE - L’ex-joueur et entraîneur, Franck Dumas, a été condamné à trois ans de prison ferme et plus de 550.000 euros d’amende, ce mardi par le tribunal de Caen. L’ancien défenseur passé par Marseille ou Monaco était poursuivi pour fraude fiscale.

C’est sûrement sa plus grosse défaite. L’ancien défenseur central, passé par Monaco, Caen ou Marseille, Franck Dumas, a été condamné ce mardi à trois ans de prison ferme... en son absence puisqu'il n'a plus donné de ses nouvelles depuis deux  mois quand, après avoir été limogé de Caen, il avait fait le tour de la planète, entraînant notamment le Laos et le Cambodge. En août, il avait écrit à la justice de Guinée équatoriale, où il résiderait. Dans son courrier, il promettait de venir au procès en France et de payer sa dette grâce, selon lui, à la "solidarité" de ses amis. 

Mais mardi, l'ancien entraîneur d'Arles n'est pas venu répondre du  délit qui lui est reproché devant le tribunal correctionnel de Caen. Ce dernier l'a déclaré coupable d'avoir déclaré des revenus inférieurs à ceux qu’il percevait trois années consécutivement (de 2011 à 2013), alors qu’il était entraîneur au Stade Malherbe de Caen. Le tribunal de la ville du Calvados l’a également condamné au paiement des sommes dues et pénalités, soit 557 496 €, selon Ouest France.

Condamnation affichée à la porte du stade d'Ornano

Franck Dumas était poursuivi pour "soustraction frauduleuse à l’établissement ou au paiement de l’impôt, organisation d’insolvabilité, dissimulation de sommes". Selon le quotidien, "la condamnation devra faire l'objet d'une large publicité, aux frais de Franck Dumas avec parution dans les journaux L'Équipe et Ouest-France, et devra être affichée à la porte du stade d'Ornano pendant un mois". 

Joint par le site de l'Equipe, Franck Dumas a assuré qu'il "allait faire appel", en étant cette fois-ci au procès. "Ce qui me sidère par ailleurs, c'est la décision qui exige que cette condamnation soit affichée à la porte du stade d'Ornano de Caen pendant un mois", a expliqué Dumas.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : vers de nouvelles mesures ? Emmanuel Macron préside un Conseil de défense à l'Élysée

    Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

    Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

    Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

    Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.