Gignac, Pervis, Sotchi... ce que vous avez raté ce lundi matin

Gignac, Pervis, Sotchi... ce que vous avez raté ce lundi matin

DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici quatre infos que metronews a retenues pour vous. Et c'est toujours le Clasico et André-Pierre Gignac qui font la une, mais pas pour ses performances face au PSG.
  • Pervis dans l'histoire. En remportant le titre de champion de monde en vitesse dimanche soir, après ceux sur le Keirin et le kilomètre, le Français François Pervis vient de réaliser un triplé inédit. Jamais avant lui, dans l'histoire du cyclisme sur piste, un athlète n'avait remporté durant un même Championnat du monde ces trois finales individuelles.
  • Le boss de Birmingham risque gros. On peut être le propriétaire d'un club qui a évolué en Premier League jusqu'en 2010 et risquer 14 ans de prison. C'est ce qui arrive à Carson Yeung (54 ans), qui a acheté les Blues en 2009, et qui vient d'être reconnu à Hong Kong coupable de blanchiment d'argent à hauteur de 67 millions d'euros. Arrêté en 2011, Yeung saura vendredi à quelle peine il est condamné. 
  • Les Jeux paralympiques dans la tourmente. Conséquence de la grave crise qui oppose l'Ukraine et la Russie , les Jeux paralympiques de Sotchi risquent de pâtir de cette situation tendue. En effet, David Cameron, le Premier ministre du Royaume-Uni, a déjà indiqué que son gouvernement ne se rendrait pas sur place. Un boycott que pourraient appliquer d'autres pays occidentaux.
  • Les Bulls régalent. Dominateurs face aux New York Knicks (109-90), les joueurs de Chicago ont font plaisir à leur public dans la nuit de dimanche à lundi. Il y a bien sûr la victoire, qui leur permet de se hisser à la 3e place de la Conférence Est, le triple double de Joakim Noah (13 points, 12 rebonds, 14 passes) mais surtout la scène hilarante de voir Jimmy Butler, l'arrière des Bulls, piégé dans les gradins du United Center.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter