GP de Chine : le drapeau à damiers agité trop tôt !

GP de Chine : le drapeau à damiers agité trop tôt !

DirectLCI
FORMULE 1 - C'est du jamais vu : ce dimanche, à l'occasion du Grand Prix de Chine, le drapeau à damiers marquant la fin de la course a été brièvement agité deux tours avant la fin de la course. Résultat, le classement des pilotes a été revu et, au final, figé au 54e tour.

Une énorme boulette. Deux tours avant la fin du GP de Chine dimanche , la direction de course a brandi trop tôt le drapeau à damiers, censé signifier aux pilotes la fin du Grand Prix. Alors que Lewis Hamilton, leader depuis le départ, bouclait le 54e tour de course (sur 56), il a vu, brièvement, ce fameux drapeau être agité. Pas d'incidence directe puisque les pilotes sont constamment en liaison radio avec leur écurie et que tout le monde a terminé le GP normalement.

Jules Bianchi gagne finalement un place

Mais cette erreur, du jamais vu en F1, pose un problème de règlement car elle aurait pu fausser la suite des débats. Ainsi, quelques heures après l'arrivée et le classement au 56e tour, la FIA a signifié un nouveau ranking. Aucune conséquence en tête de course, mais Kamui Kobayashi (Caterham) perd sa 17e place au profit de Jules Bianchi (Marussia), le Japonais ayant dépassé le Français lors du 56e et dernier tour.

Plus d'articles

Sur le même sujet