Handball : les Bleus peuvent-ils tout gagner jusqu'à Rio ?

Handball : les Bleus peuvent-ils tout gagner jusqu'à Rio ?

DirectLCI
EXPERTS - En remportant un Euro qu'elle entamait dans la position d'outsider, l'équipe de France a rappelé qu'elle était un ogre jamais rassasié. Toujours en construction alors qu'ils visent les Jeux de Rio en 2016, les Bleus ont les moyens de ramener une médaille de chaque compétition d'ici là. Voire mieux.

''On ne peut pas prétendre à une médaille d'or aux Jeux de Rio si on n'a pas de résultats d'ici là.'' C'est ainsi que Claude Onesta nous présentait le problème avant d'entamer la compétition danoise, en décembre dernier. Le titre européen en poche, pour la 3e fois sous son mandat, le sélectionneur de l'équipe de France peut bâtir sereinement une équipe compétitive pour 2016. ''On a été voraces par le passé, on va maintenant faire en sorte de le redevenir'', lançait-il avant la demi-finale. Oui, l'équipe de France est de retour. Voilà pourquoi.

Des joueurs d'expérience encore frais
A voir Guigou (31 ans), Abalo , Sorhaindo et le MVP Nikola Karabatic (29 ans tous les trois) , difficile de croire que les cadres de l'équipe de France sont essoufflés ou rassasiés. Les deux premiers ont même réussi à revenir au top après une demi-saison plus contrasté avec leur club, les deux autres ont confirmé. Ils voient même jusqu'au Mondial 2017, qui se disputera en France, avant d'éventuellement penser à l'après, c'est dire si les adversaires vont devoir se les coltiner un moment encore. Seul Daniel Narcisse (34 ans), bien revenu dans cette compétition, pourrait s'arrêter après les JO. Mais pour l'instant, les vieux tiennent la baraque pour encadrer les jeunes.

Un réservoir pas encore tari
Les non-avertis ont découvert Valentin Porte , Luka Karabatic ou Cyril Dumoulin durant l'Euro danois, ils en verront d'autres dans les prochains mois. L'arrivée de nombreux joueurs étrangers dans le Championnat de France n'empêche pour l'instant pas les jeunes Français de progresser. Appelés pour le stage de préparation mais pas dans le groupe des champions d'Europe, Afgour (Dunkerque), Pardin (Toulouse), N'Guessan (Chambéry) et Mahé (Hambourg, présent au Danemark comme remplaçant) font partie du projet Rio 2016. D'autres (Brasseleur, Siakam, Descat, François-Marie) sont à disposition.

Un staff qui transmet l'héritage
Didier Dinart, passé en 2013 du rôle de joueur à celui d'entraîneur de la défense, illustre à merveille le lent passage de témoin qui s'opère. Très impliqué, le Guadeloupéen a immédiatement pris ses responsabilités, avec succès. Selon le JDD , Guillaume Gille, demi-centre des Experts pendant plus d'une dizaine d'années , pourrait être le prochain ancien à entrer dans le staff, sauf s'il choisit de se faire les dents à Chambéry. Peu utilisé dans cet Euro, le capitaine Jérôme Fernandez pourrait suivre cette voie une fois son contrat avec Toulouse terminé, en 2015.

Le Mondial 2015 promis aux Français ?
Prochaine compétition internationale, le Mondial 2015, au Qatar, ne chamboulera pas la hiérarchie. L'Espagne (3e à l'Euro), qui aura récupéré son gardien titulaire Sterbik, le Danemark (2e), s'il se remet du gros coup reçu à la tête ce week-end, et la Croatie (4e) seront parmi les prétendants. Difficile d'imaginer une équipe non-européenne (l'Argentine, la Tunisie ou la Corée du Sud évoluent un ton en dessous des nations précitées) se mêler à la lutte pour le titre. Les Bleus arriveront donc parmi les favoris dans le Golfe Persique. ''Une équipe est née'', assurait Onesta après la demi-finale de l'Euro. Et elle pourrait elle aussi se faire rapidement un surnom. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter