Ibrahimovic, Nicollin, Bryant... ce que vous avez manqué ce matin

Ibrahimovic, Nicollin, Bryant... ce que vous avez manqué ce matin

DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous.
  • Ibrahimovic change les menus. La superstar du Paris Saint-Germain avait râlé contre les repas du Camp des Loges, un peu trop répétitifs et pas assez fins à son goût. Le Parisien nous apprend que les cuistots du club sont depuis en branle-bas de combat. Réunion avec la direction du club, appel à candidatures pour les traiteurs, budget augmenté : c'est l'état de crise qui a été décrété pour régler le problème. Depuis, les choses sont rentrées dans l'ordre. Quelque chose à dire André-Pierre Gignac ?
  • NBA : fin de saison pour Kobe Bryant ? Quatorzième et avant-dernière franchise de la conférence Ouest avec un bilan famélique de 22 victoires pour 42 défaites, les Los Angeles Lakers vivent une saison compliquée sur les parquets de NBA. Et l'embellie attendra puisque le site Internet Bleacher Report indique que Kobe Bryant devrait annoncer son indisponibilité pour le reste de la saison d'ici la fin de semaine. Dans cet exercice 2013-2014, l'arrière vedette de 35 ans (5 titres de champion et 16 sélections au All-Star Game au compteur) n'a disputé que six matches. Le double champion olympique est sur la touche depuis le 17 décembre et une blessure au genou après avoir raté le début de saison en raison d'une rupture du tendon d'Achille.
  • Nicollin en a déjà assez vu de Niang. En faisant venir Mbaye Niang, international espoir, en provenance de l'AC Milan (prêt avec option d'achat), Montpellier pensait réaliser un bon coup. Mais outre des statistiques moyennes (3 buts mais aucun depuis le 1er février), l'attaquant s'est surtout signalé par son comportement extra-sportif . Ce que n'apprécie pas trop Loulou Nicollin, son président, qui l'a taillé sur France Bleu Hérault mardi soir : ''L'année prochaine, il sera mieux à Milan. Il n'a jamais été question de prolonger son prêt. Pour faire plaisir, moi je veux bien, mais faut pas qu'on me prenne pour un con quand même. Ce n'est pas un joueur pour nous.''
  • Svindal a une bonne descente. Cinquième de la dernière épreuve de Coupe du monde de descente remportée mercredi matin par le champion olympique Matthias Mayer sur la neige suisse de Lenzerheide, Aksel-Lund Svindal en a profité pour reprendre les commandes du classement général de la Coupe du monde. Déjà vainqueur du Globe en descente, le Norvégien devra tout de même se méfier de Marcel Hirscher. Car si l'Autrichien accuse 41 points de retard, il aura la faveur des pronostics en géant et slalom, programmés en fin de semaine. Cela promet une belle bataille.
  • Un tacle assassin en Israël. Âmes sensibles s'abstenir... Le week-end dernier, un match du championnat israélien entre le Maccabi Haifa et Bnei Yehuda a tourné au vinaigre lorsque l'Espagnol Ruben Rayos, un joueur passé par la réserve du FC Barcelone, a eu la très mauvaise idée de tacler violemment un adversaire, le malheureux Rafi Dahan. Une agression synonyme de jambe fracturée couplée à une blessure grave au genou pour le milieu de terrain israélien de 24 ans, lequel devait se marier le 25 mars prochain. Vu son état, il a été contraint de reporter la cérémonie. "Il a tenté de briser ma carrière, je ne lui pardonnerai jamais. C’est un crime", a lâché la victime de cet attentat après coup. Son bourreau, lui, a été suspendu jusqu'à nouvel ordre.

Plus d'articles

Sur le même sujet