Il manque un virage et court un marathon sans le vouloir

Il manque un virage et court un marathon sans le vouloir

DirectLCI
ATHLETISME - Evan Megoulas, un Syrien de 17 ans, a mis un peu plus de temps qu'espéré pour courir son semi-marathon à Philadelphie, le week-end dernier. Et pour cause : inscrit sur le semi, le garçon s'est trompé de chemin et a finalement avalé les 42,195 kilomètres du marathon.

Ce devait être un semi-marathon comme les autres. 21 kilomètres plus quelques foulées, en une bonne paire d'heures. Au bout du temps imparti, la famille d'Evan Megoulas attendait donc son jeune champion, membre de l'équipe de cross du lycée de Palmyre, en Syrie. Mais sur la ligne d'arrivée à Philadelphie, impossible de le voir, dimanche dernier. ''Il n'a pas franchi la ligne au moment où nous le pensions, raconte son frère, Peter, dans un long et amusant récit sur Facebook. Un bon moment est passé et nous nous sommes inquiétés, quelque chose aurait pu lui arriver.''

With everything going on with Police in the media, I felt it absolutely necessary to write about what happened to my...

Posted by Peter Megoulas on  Domingo, 22 de noviembre de 2015


La famille informe alors les agents de police, disséminés tout le long du parcours. ''Ils ont pris notre demande très au sérieux'', souligne Peter Megoulas. Deux agents à vélo repèrent alors le disparu. En train de courir, paisible, sur le parcours. Evan finit donc sa course, toujours encadré par les deux policiers mais un peu plus fatigué que d'habitude, et pour cause : il vient en fait de courir un marathon entier (42,195 km), soit le double de ce qu'il avait prévu. Après 5 heures, 23 minutes et 11 secondes à suer. Tout ça à cause d'une erreur dans le parcours.

"Il a des problèmes de compréhension"

''Mon frère a effectivement des problèmes de compréhension, a justifié Peter Megoulas dans un autre commentaire Facebook. Les choses lui paraissent confuses très vite, il a besoin de soutien à l'école. Bien sûr, il a réalisé qu'il avait fait une erreur, mais pour un enfant dans son cas, dans une ville qu'il ne connaît pas et sans téléphone portable, n'auriez-vous pas fait la même chose ?'' L'histoire se finit heureusement bien, avec des photos ''à la demande des agents qui l'ont congratulé pour cette performance inattendue'', en sourit Peter. Et finalement, Evan n'était pas peu fier de lui non plus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter