Incidents lors du match Nice-OM : la Tribune Populaire Sud fermée pour au moins quatre matchs

Incidents lors du match Nice-OM : la Tribune Populaire Sud fermée pour au moins quatre matchs

SANCTIONS - Le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé la fermeture "pour les quatre prochains matches disputés à domicile" de la tribune Populaire Sud du stade de Nice après les jets de projectiles qui ont entraîné de graves incidents dimanche lors du match Nice-Marseille.

Sans attendre les sanctions de la Ligue de football professionnelle, le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez a pris des mesures "devant la gravité des incidents survenus"

Dans un communiqué, le préfet annonce notamment la fermeture de la tribune populaire Sud, où les incidents ont éclaté, pour les quatre prochaines rencontres disputées à domicile.

Toute l'info sur

Nice-Marseille, le match de la honte

Fermeture d'une tribune et installation d'un filet de protection

Le préfet a également annoncé la "mise en place dans les meilleurs délais d'un filet anti-projections devant la tribune Populaire Sud", l'"étude d’un dispositif renforcé de sécurisation de la tribune Visiteurs afin de prévenir les projections et agressions" et l'"édiction de mesures d'interdiction individuelle de stade à l'encontre des individus auteurs des violences dès leur identification par les services de police".

Dans ce communiqué, la préfecture des Alpes-Maritime a cependant tenu à défendre le dispositif de sécurité qui avait été mis en place en amont "de cette rencontre sensible". Le nombre de supporters marseillais avaient notamment été limités à 450 et plus de 250 policiers et gendarmes, dont une compagnie républicaine de sécurité (CRS) étaient mobilisés. 

"Le dispositif policier a permis d’empêcher tout affrontement direct violent entre supporters des deux équipes et de protéger ainsi les 30 000 spectateurs pendant toute la durée du match", a ainsi assuré la préfecture, ajoutant que "la pénétration sur le terrain de quelques dizaines de supporters et les violences commises ont été rapidement maîtrisés"

Lire aussi

"Le calme étant revenu dans le stade, les conditions étaient réunies pour permettre de reprendre le match dans des conditions de sécurité normale", souligne la préfecture. Après plus d'une heure et demie d'interruption, le match a été définitivement arrêté dimanche soir alors que Nice menait 1-0, l'OM refusant de revenir sur le terrain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.