Japon : opposée aux JO, une femme tente d'éteindre la flamme olympique avec un pistolet à eau

Un des porteurs de la flamme olympique à Tokyo, le 24 juin 2021.

SABOTAGE - La militante a rapidement été interpellée dans la préfecture d’Ibaraki. Elle a justifié son geste par son opposition à la tenue de l'événement sportif, prévu du 23 juillet au 7 août.

Un pistolet à eau, du feu... C'est un geste à la portée doublement symbolique qu'a commis Kayoko Takahashi, ce lundi 5 juillet. Alors que la flamme olympique passait dans la préfecture d'Ibaraki, au centre de l’île japonaise de Honshū, cette femme de 53 ans a tenté de d'éteindre la torche, rapportent des médias japonais.

Une action à portée militante, perpétré à l'aide d'un simple pistolet à eau. "Je suis contre les Jeux olympiques. Arrêtez les Jeux olympiques", a lancé la quinquagénaire au moment de son interpellation.

Le quotidien Asahi Shinbun, l'un des plus importants du pays, précise que les autorités ont craint que le pistolet n'ait été chargé d'un autre liquide que de l'eau.

L'opinion publique japonaise est majoritairement opposée à l'organisation des JO cette année en raison des craintes provoquées par la pandémie de Covid-19 même si cette opposition semble, selon des sondages récents, s'atténuer. 

Lire aussi

Alors que la capitale du pays, Tokyo, fait face à une recrudescence de cas de Covid-19, les organisateurs des Jeux olympiques ont décidé qu'aucun spectateur venu de l'étranger ne pourrait  assister aux Jeux et la jauge pour les spectateurs déjà présents au Japon est fixée à 10.000 personnes par épreuve. 

Par ailleurs, le gouvernement japonais envisage de prolonger de deux à quatre semaines des restrictions anti-Covid à Tokyo, qui sont actuellement censées durer jusqu'au 11 juillet, selon les médias locaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : les hospitalisations en baisse de 12% sur une semaine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.