Jean Gachassin : "Que Noah appelle Clément plutôt que de faire des polémiques"

Jean Gachassin : "Que Noah appelle Clément plutôt que de faire des polémiques"

DirectLCI
TENNIS – Un pavé dans la mare. Depuis dimanche, Yannick Noah est venu troubler la quiétude de la Fédération française de tennis. Celle-ci pensait pouvoir effacer le fiasco de la finale de Coupe Davis d'un revers de la main mais les anciens, Yannick Noah ou encore Henri Leconte, continuent d'appuyer là où le bât blesse. Au grand dam du président de la FFT, Jean Gachassin, qui sur RTL, a renvoyé tout le monde dans les cordes.

Les secousses de la défaite des Bleus en finale de la Coupe Davis ne finissent pas de se faire ressentir. Dimanche soir, Yannick Noah a allumé la mèche en se déclarant candidat au capitanat, il a trouvé à qui parler. Après qu'Arnaud Clément a repris de volée le seul vainqueur français d'un Grand Chelem dans Le Parisien mardi , c'est Jean Gachassin, le président de la FFT, qui est venu au soutien.

"Il faut également que les joueurs l'acceptent"

L'ancien rugbyman, sur l'antenne de RTL , a maintenu sa confiance à Arnaud Clément. Quant à Yannick Noah, dont l'appel du pied a fait grand bruit, "s'il souhaite s'impliquer ou se rapprocher de la Fédération Française de Tennis, qu'il appelle Arnaud Clément. Ce serait la meilleure solution plutôt que de faire des polémiques. (…) Ou qu'il m'appelle, qu'on ait une discussion à trois pour en discuter, quel est le rôle que tu veux jouer ? Il faut également que les joueurs l'acceptent et que le capitaine l'accepte aussi. Nous avons consulté tous les joueurs avant et après dans la semaine qui a suivi la finale, et tous les joueurs ont dit qu'ils souhaitaient que Clément continue (…). L'affaire est close", a déclaré Gachassin.

C'est en tout cas ce que souhaiterait le président de la FFT qui assure avoir "d'excellentes relations avec Yannick, (...) un immense champion". Sauf que lundi, c'est un autre héros de 1991, Henri Leconte, qui sur RMC, a lui aussi fait acte de candidature.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter