Une écrasante majorité de Japonais s'oppose à la tenue des JO de Tokyo cet été

Une écrasante majorité de Japonais s'oppose à la tenue des JO de Tokyo cet été

REJET - À moins de dix semaines de leur lancement, les Jeux Olympiques de Tokyo font l'unanimité contre eux (ou presque) parmi les Japonais. Plus de 80% d'entre eux souhaitent le report ou l'annulation de l'événement.

La grogne prend de l'ampleur. Près de 83% des Japonais sont opposés à l'organisation des Jeux Olympiques cet été, selon un nouveau sondage publié lundi, à moins de dix semaines du début de l'événement. Cette enquête d'opinion, réalisée par le quotidien Asahi, intervient après la décision du gouvernement vendredi d'élargir l'état d'urgence sanitaire à neuf départements du pays, confronté à une quatrième vague de Covid-19 qui met sous pression le système de santé.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Le sondage révèle que 43% des personnes interrogées souhaitent l'annulation des Jeux et 40% un nouveau report. Des chiffres en hausse par rapport à la précédente enquête réalisée par le même journal le mois dernier. Moins de 70% des Japonais interrogés souhaitaient alors l'annulation ou le report.

À l'inverse, seuls 14% des personnes interrogées sont aujourd'hui favorables à la tenue des Jeux comme prévu cet été, contre 28% auparavant.

Avec ou sans public ?

Si les Jeux ont lieu, 59% des sondés déclarent ne pas vouloir de public, tandis que 33% sont favorables à une réduction du nombre de spectateurs. Seulement 3% souhaitent voir les Jeux se dérouler avec la totalité du public dans les stades. 

Ces dernières semaines, plusieurs sondages montrent qu'une part grandissante de Japonais s'oppose à la tenue des JO. C'est notamment le cas de Sumiko Usui, 74 ans. "J'ai le sentiment que le gouvernement et les autorités de Tokyo essaient un peu de faire passer les Jeux en force, ce qui semble un peu risqué. Je me demande si on peut continuer comme ça. Je pense que nous devrions nous arrêter et réfléchir à nouveau."

Les organisateurs de l'événement, qui doit avoir lieu du 23 juillet au 9 août, ne cessent de répéter que des mesures antivirus très strictes, y compris des tests réguliers sur les sportifs et l'interdiction de spectateurs venus de l'étranger, permettront aux JO de se tenir "en toute sécurité".

"Faire des efforts"

Interrogé sur les récents sondages, le gouvernement a fait savoir par la voix de son port-parole qu'il allait "faire des efforts pour que la population japonaise comprenne que les Jeux de Tokyo se dérouleront de manière sûre". "Nous devons donner des explications sur les détails des mesures concrètes (concernant le coronavirus)", a-t-il ajouté, assurant que les Jeux ne mettraient pas davantage de pression sur le système médical.

Lire aussi

Le Japon connaît jusqu'ici une épidémie de Covid-19 moins importante que celle observée dans de nombreux pays, avec 11.500 décès officiellement recensés depuis début 2020. Mais le gouvernement se retrouve sous le feu des critiques pour les retards pris dans sa campagne de vaccination. 

Vous aimez le sport ? Découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : fin de l'alerte dans les 9 derniers départements concernés

EN DIRECT - Régionales : Ile-de-France, Bourgogne-Franche-Comté : les gauches s'accordent avant le 2e tour

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Cris de singe, chants et banderole homophobes : la face sombre de la Puskas Arena

EN DIRECT - JO de Tokyo : 10.000 spectateurs maximum autorisés sur les sites de compétition

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.