JO 2008 : Nesta Carter rattrapé par la patrouille

SPORT
ATHLÉTISME - Selon la presse locale, Nesta Carter a été contrôlé positif à un stimulant, la methylhexanamine, utilisée lors des JO de Pékin.

Un nouveau cas de dopage et une terrible nouvelle pour la Jamaïque. D'après le journal Jamaica Gleaner, Nesta Carter aurait utilisé des substances dopantes lors des Jeux Olympiques de Pékin, en 2008. L'athlète jamaïcain, qui avait remporté l'Or sur 4x100m avec son pays, aurait fait usage d'un stimulant : la methylhexanamine. Si la nouvelle venait à être confirmée, Usain Bolt, la superstar du sprint mondial, pourrait d'ailleurs être impacté puisqu'il faisait lui aussi partie du quatuor qui l'a emporté ce jour-la. 

Des sanctions à prévoir ? 

L'Agence Mondiale Anti-dopage (AMA), qui a renforcé sa lutte contre le dopage en prévision des Jeux Olympiques de Rio cet été, pourrait destituer Carter et ses partenaires de leur titre dans les jours à venir. D'autres cas font office de jurisprudence. Marion Jones (États-Unis) avait par exemple perdu ses cinq médailles olympiques après ses aveux de dopage. Son compagnon, Tim Montgomery, avait subi un sort similaire avec l'annulation de son record du monde du 100m pour prise de produit illicite. Nesta Carter pourrait se voir retiré tous ses titres acquis depuis 2008, dont ses médailles d'or avec le relais 4x100 à Pékin en 2008 et à Londres en 2012. 

À LIRE AUSSI
>> Des dizaines d'athlètes privés des JO Rio. 

Sur le même sujet

Lire et commenter