JO 2016 : Bolt-Van Niekerk, passage de témoin ?

SPORT

HISTORIQUE – Héros de cette fabuleuse nuit olympique, Usain Bolt, victorieux pour la troisième fois aux JO sur 100m et Wayde Van Niekerk, qui a battu le record du monde du 400m, ont certainement réalisé un passage de témoin. Le Sud-Africain a les épaules pour devenir la futur star du sprint mondial.

Il n’y a jamais rien d’anodin. Pourtant vainqueur de sa troisième médaille d'or olympique sur 100m, ce que personne n'était parvenu à faire jusque-là, Usain Bolt a dû partager la tête d'affiche, cette nuit, à Rio, lui qui est habitué à monopoliser la gloire et les louanges. La faute au Sud-Africain Wayde van Niekerk (43"03), qui s'est permis de faire tomber le record du 400m de Michael Johnson (43"18, en 1999). Dans cette grande soirée d’athlétisme, le monde entier a certainement assisté à la fin d’un cycle, et au début d’un autre. A l'issue de son tour d'honneur, le Jamaïcain a croisé la route du Sud-africain, et en a profité pour le féliciter chaleureusement pour sa perf' du jour. Un passage de témoin ?

Sûrement Usain Bolt mettra-t-il fin à sa carrière dans quelques jours, à l’issue d’un troisième triplé historique. Peut-être aura-t-il la motivation d’aller jusqu’aux Mondiaux, l’année prochaine. Mais une chose est sûre, il ne sera pas à Tokyo, dans quatre ans. Le Jamaïcain laissera un vide vertigineux derrière lui... et une place de roi du sprint à prendre. Cela, Wayde van Niekerk l'a compris. Champion olympique du tour de piste, cette nuit, le jeune homme a confirmé son immense progression. L'athlète de 24 ans est tout simplement le premier homme à courir à la fois le 100m en moins de 10 secondes, le 200m en moins de vingt secondes et le 400m en moins de 44 secondes. Prodigieux.

"Il ne peut pas me battre sur 200m"

Comme un symbole, après avoir réglé tout le monde sur 100m, Bolt s’en est allé féliciter le jeune sud-africain, qui était venu, à l’invitation de Glenn Mills, le coach de Bolt, participer à un stage en Jamaïque, il y a quelques mois. Avec beaucoup de bienveillance, le roi Bolt a dit tout le bien qu’il pensait de son cadet : "Je suis très fier de lui parce que quand il est venu en Jamaïque, je lui ai dit : ‘’Ecoute, tu es la seule personne qui, je pense, peut battre le record du 400m’’. Pour moi, ce qu’il a fait ce soir n’est pas vraiment une surprise. Il avait l’air en bonne forme." 

Le Sud-Af’ se passionne pour le 100m et le 200m depuis peu, ce qui lui permet d'entrevoir des progrès dans un futur proche. Et quand on sait qu’Usain Bolt, Justin Gatlin sont plus proches de la fin que du début, on se dit qu'il a tout pour devenir le nouveau crack des courtes distances. Pour lui, ce sera peut-être surtout sur 200m, où il envisage secrètement de faire tomber Bolt en finale dans quelques jours. Evidemment, le Jamaïcain n’y croit pas une seule seconde : "Il ne peut pas me battre sur 200m. Ça ne m’inquiète vraiment pas" assurait le double champion olympique en titre de la distance. Si Usain Bolt entend bien passer le relais, il faudra tout de même au Sud-africain attendre quelques jours, le temps pour le roi de récolter les deux médailles d'or qui lui manquent pour assouvir ses envies majestueuses de triple-triple. 

A LIRE AUSSI
>> La folle nuit d'Usain Bolt
>> Bolt : "J'aurais pu aller plus vite"

Lire et commenter